Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Everything everything

1
Nicola Yoon

Bayard
Traduit de l'anglais par Eric Chevreau
361 pages
16,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Maladie, Différence, Sentiments

Quatrième de couverture : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre. 

Madeline Whittier vient de fêter ses 18 ans et elle n'est jamais sortie de chez elle. Atteinte d'une maladie auto-immune qui l'empêche d'interagir avec le monde extérieur, elle reste dans sa bulle. Pour la rencontrer, c'est un peu le parcours du combattant, les gens devant passer dans un local de décontamination et un sas stérile pour enlever tous les microbes. Madeline se sent seule et ne reçoit la visite de personne. C'est difficile pour une jeune de son âge et elle sent bien qu'elle passe à côté de sa vie, à côté de toutes les joies adolescentes. Lorsqu'elle observe Olly, le fils des nouveaux voisins, elle est intriguée par lui. C'est réciproque car Olly se demande qui est cette voisine jolie et étrange qui l'espionne depuis sa fenêtre. Alors ils entament une correspondance par mail... des mails drôles, doux, tour à tour attentionnés et captivants. Puis Madeline se rend compte du tragique de sa situation, intolérable, inacceptable qui l'empêche d'avancer. Et le caractère de Madeline est tout autre, elle souhaite plus que tout au monde évoluer. Elle a envie de vivre, de sortir, de respirer l'air. Elle décide donc de braver l'interdiction et de fuir avec Olly pour passer quelques jours à Honolulu...

Whaouh! Whaouh! Everything everything est un roman surprenant qui m'a bluffé de bout en bout. J'ai adoré l'héroïne, Madeline, jeune fille courageuse, drôle malgré le fait qu'elle ne peut toucher personne, qu'elle est enfermée chez elle. J'ai aimé la manière dont elle raconte son histoire, la manière dont elle décrit la situation et la façon dont doit la percevoir les autres. Puis quand l'amour arrive, et est à portée de sa main, alors qu'elle n'y croyait plus, elle prend conscience que vivre c'est prendre des risques, c'est surtout suivre et écouter son coeur. Puis qu'est-ce la santé, si le mental ne suit pas, si on écoute pas ses choix ? Qu'est-ce la santé sans le bonheur ? La relation entre Madeline et Olly est touchante, certes, mais elle est surtout originale et moderne...j'ai aimé l'actualité des dessins du roman, illustrés par le mari de l'auteure. Il y a quelque chose, dans toute la durée du roman d'incroyablement pétillant parce que ce n'est pas un roman sur la maladie, c'est un roman sur la vie et tout ce qu'il y a d'optimisme, d'espoir à y puiser, nullement larmoyant mais intense dans son sujet et dans sa mise en oeuvre narrative. Le final est juste whaouh! Quelle intrigue inattendue...je ne m'attendais pas à un tel coup de théâtre et bien que le propos soit dramatique, il reste étrangement lumineux et le roman s'éclaire d'une nouvelle perspective. Une très belle lecture pour un des meilleurs romans ados de cette année 2016!

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr