Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La mouche qui arrêta la guerre

0
Bryndis Björgvinsdottir

Bayard Jeunesse
Traduit de l'islandais par Ingveldur St-Ivanez
Septembre 2016
200 pages
11,90 euros

Roman Junior dès 10 ans
Thèmes : Société - Humour - Amitié

Quatrième de couverture : Elles partagent nos maisons, se promènent sur nos télévisions, se posent a sur nos mains, nos têtes... Mais qui aurait dit que les mouches étaient capables 'a r te . Guerre ? Kolkex, Hermane et Cette-Mouche mènent une vie bien tranquille de mouches... jusqu'au jour où les humains dont elles partagent la maison commandent une tapette à mouches, dernier cri ! Ni une ni deux, les trois amies prennent la fuite au bout du monde.
Mais à Assambad, elles découvrent une bien triste réalité : quand les hommes ne se battent pas contre les insectes, ils se font la guerre entre eux. Les trois petites créatures décident alors de monter un plan redoutable : si toutes les mouches rassemblent leurs forces, peut-être réussiront-elles à faire enfin régner la paix ?

Des mouches qui arrêtent la guerre??? Ah bon! Mais comment ? Telle est la question qui l'emporta lorsque j'ai été attirée par le titre accrocheur et insolite de ce petit bout de roman philosophique qui met en avant la sagesse des moines bouddhistes. Alors quand dans un roman on trouve des mouches courageuses qui s'entraident et veulent aider les humains, font voyage jusqu'à Assambad, un village syrien ravagé par les conflits, cherchent à acquérir la sagesse bouddhiste... moi je dis chapeau car même si le ton est idéaliste et un brin loufoque, les intentions d'expliquer aux enfants ce contexte difficile sont bonnes. L'auteur a l'art et la manière de nous raconter cette fable moderne qui met en avant un sujet grave (la cause des migrants syriens, les tapettes à mouche électrique) avec beaucoup d'humour, de légèreté, d'originalité et de bonne humeur. Les trois mouches prennent le chemin du Népal. Elles embarquent clandestinement dans un avion pour Assambad. Là bas elles rencontrent deux compatriotes qui sont prises dans le flux de la guerre entre deux territoires rivaux. Mais les trois amies poursuivent leur chemin jusqu'au monastère. C'est là qu'elles commencent à s'inquiéter pour leurs amies... Sous des airs de fausse naïveté, l'auteur pointe avec dérision et parfois ironie les étrangetés de la nature humaine et nos contradictions. Il en ressort un joli conte à la fois décalé et pertinent, une manière délicate d'aborder le sujet des conflits auprès des jeunes lecteurs. Dès 10 ans. 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr