Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Mille baisers pour un garçon ♥ ♥ ♥

1
Tillie Cole

Hachette Romans
Traduit de l'anglais par Charlotte Faraday
Octobre 2016
280 pages - 16,90 euros

Young Adult dès 15 ans
Thèmes : Amour, Baiser, Deuil

Résumé de l'éditeur : Poppy et Rune sont amoureux depuis qu'ils ont cinq ans.Un jour, la grand-mère de Poppy lui offre un bocal de mille cœurs en papier où noter ses meilleurs baisers. Poppy et Rune décident alors de s'embrasser mille fois, et plus encore. Cependant, avant que le bocal soit rempli, la famille de Rune déménage à l'autre bout de la Terre, et, sans explication, Poppy coupe subitement les ponts avec le garçon qu'elle aime plus que tout... La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s'aimer ?

J'ai volontairement coupé le synopsis de l'éditeur car il en disait trop. Et même en sachant l'intrigue de base, j'ai réussi à m'émouvoir face à ce roman bouleversant, à ce petit bijou de poésie, de douceur et d'émotions. La couverture est somptueuse et les couleurs sublimes. Il ne m'en fallait pas plus pour me lancer... Poppy et Rune sont amoureux depuis leur plus tendre enfance. Ils ont grandi et au collège ils sont inséparables. Puis à 15 ans, c'est le drame. Le père de Rune est muté en Norvège. Rune déménage et cela lui arrache le coeur. Mais tous les jours il reste en contact avec Poppy. Jusqu'au jour où elle ne lui répond plus. Deux ans après, Rune est de retour. Les relations avec Poppy sont tendues car le jeune homme ne comprend pas pourquoi elle l'a abandonné. Pire, il a changé et est devenu agressif avec son entourage... Poppy ne le reconnaît plus.

Puis il y a l'histoire du bocal offert par la grand-mère de Poppy, un bocal où Poppy devra noter tous ses plus beaux baisers... L'idée du bocal rempli de baisers et de mots doux est absolument géniale et adorable. Elle apporte toute l'originalité au roman, et son côté poétique (ainsi que la scène finale qui est de toute beauté) que l'on retrouve, distillée par ci par là, pour marquer les moments forts de l'histoire d'amour. Car le sujet principal est la romance bien sûr entre deux adolescents mais celle-ci va être mise à l'épreuve sous les assauts violents et dramatiques du cancer. 

Le thème est ainsi vu et revu mais Tillie Cole le revisite avec charme et originalité, avec douceur et un côté timoré qui fait oublier à quel point le cancer peut être une saloperie. Elle aborde les choses avec un côté ultra romantique, presque parfois un peu trop exacerbé (ou mielleux). Pour ma part, j'ai fondu d'amour pour l'idée de ce bocal, tous les jolis souvenirs et doux moments qu'il inspire et ce leitmotiv tout le long du roman, jusqu'à la fin saisissante et émouvante à souhait. C'est simple, j'ai versé mes larmes dans la seconde moitié du livre (même un peu dans les premières pages lorsque Poppy parle de sa grand-mère). Il y a de jolies phrases qui restent et nous touchent. Je ressors émue et conquise par ce genre de roman qui, malgré parfois des scènes d'une mièvrerie certaine, reste unique, magnifique et magique. 

Ce fut un joli moment de lecture, tout en émotions et d'authenticité, qui délivre un message plein d'espoir, malgré sa profonde tristesse, surtout celui de profiter de l'instant présent et que la beauté de la vie se ressent au quotidien...car les choses les plus simples sont souvent celles qui sont les plus importantes.
 

Commentaires

  1. Je verrai si ma médiathèque le possède. Si c'est le cas, je le tenterai sûrement :)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr