Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

DIABOLIC

1
S. J. Kincaid

Bayard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Eric Moreau
Mai 2017
586 pages
17,90 euros

Young Adult dès 14 ans
Thèmes : Espace, Caste, Fantastique

Quatrième de couverture : "Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne". Un Diabolic n'est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres. 

Diabolic est le premier tome d'une probable trilogie de S.J Kincaid, autrement dit c'est une pépite intergalactique! Imaginez un mélange de The red Queen et des Chroniques lunaires et vous obtenez un nouvel univers de science-fiction avec une touche de hiérarchie proche de la Rome antique où chaque maison est une caste familiale importante, toute reliée à l'Empereur qui dirige le système hyperspatial. Dans cette classification, il y a la famille Domitrien (celle de l'Empereur), les familles Grandeé qui sont des sénateurs, etc... jusqu'aux Excédents, les familles les plus faibles. Tous se réunissent et doivent respecter la loi hélionique. Ainsi dans cet univers de technologie avancée, le lecteur sera surpris de trouver des termes issus du monde latin antique. C'est assez surprenant mais bien vu et très bien écrit. L'Empereur a fait créer des "Diabolics" autrement dit des êtres génétiquement modifiés, des humanoïdes aux pouvoirs physiques impressionnants, entraînés à tuer pour protéger le maître auquels ils appartiennent. Considérés comme des monstres, ils peuvent s'en prendre à vous du moment qu'ils ressentent un danger pour leur maître. Un lien unique d'affection et d'affiliation est crée entre le Diabolic et l'être humain qu'il doit servir et protéger. Ils doivent même mourir si cela est nécessaire. Mais Sidonia, la fille du sénateur Grandeé Empyreé ne l'entend pas de la même manière. Elle a eu Némésis depuis sa plus tendre enfance et est extrêmement attachée à elle. Aussi lorsque le père de Sidonia est accusé de trahison et que l'Empereur réclame Sidonia à la Cour Impériale, la famille décide de braver l'interdit et d'y envoyer à la place, Némésis qui se fera passer pour Sidonia, au grand désespoir de cette dernière qui aime réellement sa Diabolic...

J'ai adoré ce premier volet de Diabolic car l'univers développé par l'auteur est brillant, inventif et étoffé. Il prend son temps pour nous décrire ce contexte hypergalactique, proche des Chroniques lunaires et d'un Star Wars, tout en créant son originalité propre à savoir une société de castes dirigée par un seul Empereur et marquée par l'obscurantisme religieux et le fanatisme de décisions autoritaires. L'héroïne principale n'est pas Sidonia comme on pourrait l'imaginer mais bien sa Diabolic qui dans son parcours va découvrir les sentiments, les émotions et les jeux de pouvoir. Dans ce monde très dangereux, on va rencontrer le neveu fou de l'Empereur nommé Tyrus qui est un personnage génial et complexe, à la foix ambigu et étonnant. Avec de sacrés rebondissements, des révélations folles, des luttes intestines de pouvoir, des complots, des trahisons, on se croirait presque dans un Game of Thrones mais avec des particularités propres au domaine futuriste et spatial. 

J'ai beaucoup aimé ma lecture et je frôle le coup de coeur, car ce mélange de deux aspects : contexte de science-fiction et intrigues royales font qu'il n'y a rien de nouveau sinon l'imprévisibilité de certains évènements et le thème du Diabolic. Je n'avais rien vu venir et certaines scènes m'ont fait pousser des cris. Ce roman est fou et la fin est WHAOUHH hallucinante!! Le roman est efficace, carrément addictif et prenant, entre suspense grandissant et héroïne déterminée dont l'évolution psychologique est importante. En un mot : EXCELLENT!

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr