Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Les Puissants - Tome 1 - Esclaves

2
Vic James

Nathan
Traduit de l'anglais par Julie Lopez
Mai 2017
440 pages
17,95 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Fantastique, Esclavage, Société

Quatrième de couverture : Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Seuls quelques privilégiés, les Egaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d'esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Egaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu'elle tombe amoureuse d'un de ses maîtres, c'est sa vie même qui est en péril...Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s'épuise à la tâche. Cependant, d'autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu'il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion. 

En commençant ce roman, j'avais déjà entendu parler de l'auteure mais je n'avais rien voulu savoir de l'intrigue. D'ailleurs cela a été une grosse surprise car je l'ai reçu en ENC des éditions Nathan (que je remercie) et je ne savais pas qu'il sortirait en France. Je me suis plongée dans cette sorte d'Angleterre alternative, dystopique où la société a bien changé en termes de clivages sociaux. La misère s'est accentuée et les privilèges sont réservés à des aristocrates riches et dotés de pouvoirs surnaturels. Ils gouvernent le pays et ont instauré 10 ans d'esclavage à faire au cours de sa vie. C'est le cas de la famille d'Egaux la plus connue, les Jardine. Au sein de ce gouvernement, il y a des assemblées, des conseils, des lois qui sont votées mais les Jardine semblent intouchables. 
Abi 18 ans et Luke 16 ans, ont décidé avec leurs parents d'effectuer leur 10 ans d'esclavage (un peu à l'image de notre service militaire) à Kyneston, là où vivent les Jardine... mais rien ne va se passer comme prévu et au lieu de rester unis, Luke va être séparé de sa famille et envoyé à Millmoor : une ville industrielle où les conditions d'esclavage sont très difficiles. Abi, quant à elle, se croyait protégée à Kyneston en épargant à sa famille des travaux trop épuisants... mais ses sentiments pour Jenner, l'un des fils Jardine va compliquer les choses. Il y a aussi le mystérieux et ténébreux Silyen dont les pouvoirs surnaturels sont ambigus et déroutants. Puis l'aîné Gavar, violent et autoritaire qui nomme la petite soeur d'Abi, Libby, gouvernante et préceptrice de sa fille qu'il aime plus que tout.

Au sein de cette société, on oppose donc les familles normales vouées à 10 ans de servitude contre les Egaux, les Jardine et les aristocrates qui détiennent le pouvoir précisément parce qu'ils possèdent des dons surnaturels. Le côté fantastique dans Les Puissants est tout de même assez subtil car la manifestation de ces pouvoirs reste absente, et s'exerce de façon discrète voire sournoise. C'est d'ailleurs ce qui apporte un charme particulier et une ambiance mystérieuse au roman. On ne sait pas réellement de quoi les Egaux sont capables. Il n'y a qu'en Silyen qu'on sent que ces pouvoirs sont spéciaux. On aura affaire à la télékinésie, à la télépathie... puis il y a tout le côté intrigues de pouvoir avec les trahisons, les complots, les retournements de situation, les jeux de conquête, les manipulations, les conflits d'intérêts entre aristocrates. Vic James nous livre un univers plutôt bien construit et suffisamment captivant pour qu'on se prenne dans l'ambiance du roman. Bien sûr, comme dans tout pouvoir mis en place, il y a la contestation de ce dernier sous forme de résistance et d'un groupe de rébellion dont Luke va se mêler...

Les évènements s'enchaînent à la fin du roman, si bien que ce premier tome nous laisse avec une envie urgente de connaître la suite tellement le suspense l'emporte. C'est explosif et nos personnages sont dans une posture délicate. En tout cas c'est une agréable découverte car j'ai été captivé par ma lecture, j'aurais aimé en savoir plus sur les capacités surnaturelles des Egaux, sur le personnage énigmatique de Silyen et j'ai beaucoup aimé l'univers dense décrit par l'auteure avec toute sa complexité et ses multiples intrigues/ points de vue. Une suite à surveiller donc...

Commentaires

  1. J'ai eu un gros coup de cœur pour ce roman! *^*

    RépondreSupprimer
  2. Dans ma PAL pour l'été. Il faut que je la peaufine d'ailleurs vu tout ce que j'ai envie de lire mais je manque cruellement de temps... Allez, hop ! Je le glisse dans mes priorités. Ta chronique me donne envie de le lire vite :) bisous

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr