Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Nightfall

0
Jake Halpern
Peter Kujawinski

Pocket Jeunesse
Traduit de l'anglais par Hélène Zilberait
Avril 2017
313 pages
17,90 euros

Roman Young Adult dès 13 ans
Thèmes : Fantastique, Horreur, Légende

Quatrième de couverture : Sur l'île de Bliss, quatorze années de Nuit vont bientôt succéder à quatorze années de Jour. Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village. Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu'ils n'auraient vraiment pas dû... 

Dès que j'ai su que ce roman allait paraître chez Pocket Jeunesse, je l'ai voulu et il n'aura pas fait long feu dans ma PAL car aussitôt acheté, aussitôt lu. Nightfall c'est un roman d'ambiance plus qu'un roman d'intrigue. Pourquoi ? L'idée de départ est angoissante et mystérieuse : après quatorze années de Jour, les habitants du village de Bliss préparent à quitter l'île pour aller vivre ailleurs. Pendant ce temps là, pour les 14 années suivantes, celles de Nuit, alors qu'ils seront absents, prendront la place d'autres habitants... mais qui sont-ils ? Et pourquoi faut-il respecter tout un tas de règles étranges (agencer la maison, ranger tels ustensiles, mettre tel masque d'animaux) avant de quitter les lieux ? chacun des habitants ayant reçu une lettre expliquant quoi faire dans chaque maison... Aussi la quatrième de couverture est totalement fausse. Marine, son frère Kana et leur meilleur ami Liam vont, par un concours de circonstances, se retrouver piégés sur l'île, ayant manqué le départ des bateaux à quai. Ils vont devoir se battre et lutter pour survivre et pour rejoindre leurs familles. Sentant bien l'angoisse et l'inquiétude monter, ils ne savent pas, réellement à quoi, à qui ils ont affaire. Ils savent seulement que pendant la nuit, des choses bizarres et horribles se passent. Ils ne devraient pas être là. Ils sont des intrus. Alors que l'obscurité tombe, le mystère s'apaissit, des lumières s'allument, des plats sont réchauffés... Ils ne sont pas seuls. Bientôt, des cris, du sang et la violence vont frapper l'île et ils vont comprendre pourquoi il faut fuir...

Je ne vous en dis pas plus... car comme je vous le disais, Nightfall est un roman d'ambiance, l'intrigue aurait pu être plus étoffée. On se concentre surtout sur les personnages, ce qu'ils ressentent, leurs émotions, peurs et sentiments face à ce qu'ils ne voient pas mais perçoivent comme une menace. Le stress monte, et l'ambiance, sombre, silencieuse, mystérieuse est palpable, à tel point, que je n'en menais pas large à certains passages. Il n'y a rien d'effrayant mais l'inconnu, tant qu'on ne sait pas à quoi ressemble le danger, est source de tension. Des bêtes sont à la poursuite de nos héros et au sein même du trio, on ressent un malaise, l'un cachant un secret terrifiant. D'ailleurs le roman m'a fait penser au film The Descent où tout se passe dans l'obscurité, où l'imagination joue des tours (ou pas!). 

Puis l'ambiance est tellement prenante et immersive que je me serais crue revivre un rêve que j'ai fait il y a quelques mois. D'où des impressions fortes à la lecture de ce roman. Nous aurons toutes les réponses à nos questions, si bien que je pense que ce titre est un one shot. J'ai aimé le fil conducteur de l'intrigue, et toute l'histoire qui prend sens et forme dans la seconde partie du roman. Les personnages sont attachants et ont chacun un caractère qui fait avancer l'intrigue. J'ai surtout aimé tout ce mystère autour des habitants qui succèdent aux précédents, à ce côté purement fantastique et énigmatique mais avec des scènes d'horreur qui relancent l'action et qui font qu'on stresse pour la survie des héros. J'ai énormément aimé, plus pour l'ambiance que pour l'originalité d'une intrigue qui aurait pu être plus développée.


Mon rêve (pour ceux que ça intéresse!) :  
Je suis sur une île et je mène une troupe. Nous cherchons un village... nous venons d'échouer car je vois un bateau sur une plage. On s'enfonce dans la jungle mais suivant un sentier improductif, je rebrousse chemin. Je ne sais pas pourquoi mais mon idée est de trouver de l'eau, de suivre l'eau qui nous mènera à un refuge. En me retournant, je constate que mon groupe a diminué. Nous ne sommes plus que trois. L'obscurité tombe et je suis un petit cours d'eau... Au fur et à mesure que l'on avance, les feuillages s'apaississent, les arbres grandissent, deviennent plus touffus et je n'aperçois plus aucun rayon de soleil. Je me dis qu'il faut rebrousser chemin, retourner coûte que coûte vers la plage, vers le bateau car s'enfoncer dans les bois me fait peur... repartir. Je suis seule. Le cours d'eau est devenu des flaques de boue, tout n'est que feuillages et branches autour de moi. Je suis perdue et un étrange malaise m'envahit. Hop! Trou noir.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr