Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Shades of Magic - Tome 1

0
V.E. Schwab

Lumen Editions
Traduit de l'anglais par Sarah Dali
Juin 2017
504 pages
15 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Fantastique, Fantasy, Londres

Quatrième de couverture : Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le coeur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur... Découvrez Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d'une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d'une grande originalité qu'elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

V.E. Schwab, pour ceux qui suivent les sorties VO, ce nom n'est pas inconnu et on ne compte plus les fans anglo-saxons qui ne jurent plus que par les séries Shades of Magic et This savage song. Autrement dit, c'est l'auteure incontournable du moment et Lumen a enfin publié le premier tome de sa première trilogie, en pariant sur un objet-livre du tonnerre, avec une couverture qui captive, (et à l'intérieur entre chaque chapitre c'est divin!) et un service presse qui nous rend accro, avant même d'avoir commencé le livre!!

J'étais très curieuse de découvrir cette lecture en VF, non seulement parce que j'apprécie les sorties de chez Lumen mais surtout parce que je ne me sentais pas de le lire en VO. J'imaginais un univers de fantasy assez complexe et je n'ai pas été déçue. D'ailleurs j'ai eu du mal à rentrer dans l'univers, comme si je flottais dans une nébuleuse. Il faut bien comprendre qu'on est ici dans un univers fantasy avec plusieurs Londres alternatifs ou univers parallèles avec 3 dominantes et une variante : notre Londres est gris, aucune magie n'existe, le Londres rouge où la magie est reine, celui dont est issue Kell, le troisième Londres est blanc où la magie existe mais elle est si rare et si précieuse que c'est un Londres dangereux où l'on peut tuer pour un sortilège. Le dernier Londres est noir, le néant, le chaos, envahi par une magie noire qui a tout dévoré sur son passage, obligeant à couper tout lien avec les trois autres Londres.

Autant vous dire que l'univers inventé par l'auteure est CANON, à la fois assez subtil car j'ai eu du mal à bien saisir toutes les nuances entre ces 3 Londres différents. Chacun a ses particularités et Kell, le héros de l'histoire est l'un des derniers magiciens de sang à pouvoir passer de l'un à l'autre. Là où j'ai eu un peu de difficulté, c'est à m'imaginer les décors des différents Londres, par contre j'ai aimé la manière dont l'auteure explique comment chaque Londres est gouverné et régi par des lois différentes. Si l'univers est donc parfaitement séduisant et attractif en soi, j'ai été moins convaincue par le déroulement de l'action et les personnages principaux. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Kell ni à Lila... j'ai suivi leur relation de loin mais je me suis beaucoup amusée du caractère badass de Lila qui en fait voir de toutes les couleurs à Kell. J'ai aimé les passages d'un Londres à l'autre, car Kell va sans le faire exprès, rapporté un objet magique dans le Londres gris qui en est dépourvu. Ce n'est pas n'importe lequel des objets magiques puisqu'il s'agit d'une pierre noire qui vient du Londres noir...

A partir de là, l'action s'enchaîne et on passe de superbes moments entre course-poursuite, combats magiques, mystères des Londres alternatifs et découverte des pouvoirs magiques de Kell... l'univers prenant et captivant, peu commun nous emporte, avec charme et puissance, nous dépayse et nous enchante malgré ses dangers... et ses complots. Un peu de jeux de pouvoirs, de trahisons, d'éléments magiques et le tour est joué, j'étais dedans! Le rythme est excellent, porté par des rebondissements et de bonnes idées qui apportent du peps, de l'énergie et du suspense à l'ensemble déjà prometteur. J'ai beaucoup aimé la fin, qui reste ouverte sur de multiples possibilités et à la différence d'autres séries, on ne sait pas du tout à quoi s'attendre pour la suite, ce qui est subtil et franchement savoureux dans le sens que c'est génial d'avoir la surprise! 

Je suis juste un peu dégoûtée de ne pas être rentrée plus vite dans le roman et d'avoir attendu d'être à la 150ème page pour vraiment me prendre au jeu. J'en attendais énormément et je voulais à tout prix un coup de coeur, c'est pourquoi il ne faut pas trop lire d'avis élogieux afin de ne pas placer la barre trop haute sur un roman. Je lirais avec plaisir la suite et pourquoi pas avant, faire une relecture de celui-ci pour voir si j'ai manqué des choses notamment au niveau des personnages.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr