Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'oiseau des neiges

1
Tracey Rees

Presses de la Cité
Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier
Octobre 2016
493 pages
21,50 euros

Roman contemporain/ Roman historique

Résumé de l'éditeur : Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d'une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d'une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l'hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l'enfant, qu'elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l'aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l'Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre. 

Je tiens à remercier mille fois ma copinette adorée qu'est Laure Belle de nuit du blog Boulimie Livresque pour ce joli cadeau qu'elle m'a fait. Depuis deux mois, je renoue avec mes premières amours enfin disons que je recommence à lire des romans adultes et de la littérature contemporaine. Un domaine que je lisais beaucoup avec des romans ados au début de mon blog puis que j'ai délaissé pour faute de budget. Alors j'ai décidé de ne plus délaisser ce domaine de la littérature et de lire au moins un roman adulte par semaine ou au moins 2 par mois.

Depuis qu'il est sorti en octobre 2016, je lorgne sur ce roman de Tracey Rees : un enfant abandonné, des correspondances qui révèlent une vérité et un douloureux secret, une couverture superbe, un roman à lire au coin du feu... Tout faisait pour que je sois enchantée et attirée par ce livre. Mais je n'ai pas voulu attendre l'hiver prochain pour me plonger dans L'oiseau des neiges, dans son ambiance mélancolique et austère où l'on suit, Amy Snow, une enfant abandonnée dehors, sous la neige, transie de froid qui, par la force du destin a été recueillie par une fillette de huit-ans. Aurelia Vennaway, unique héritière d'une famille aristocratique et de la propriété de Hatville Court. D'emblée entre ces deux-là une affection, une complicité, une amitié inconditionnelle sont nés, à la grande incompréhension et sous les yeux ahuris de ses parents. On ne sait pas pourquoi cette orpheline est autant détestée et c'est assez injuste de voir les réactions de certaines personnes. Malgré cette hostilité, Aurelia protège le bébé et va l'aider à grandir... jusqu'à ce qu'elle meure.

Le roman alterne entre le passé de Amy et d'Aurelia et des chapitres de son voyage : son enfance, le mépris affiché des parents d'Aurelia, l'adolescence et les moments sombres et tristes lorsqu'Amy apprend qu'Aurelia est atteinte d'une maladie au coeur et qu'elle va mourir. Les souvenirs d'Amy sont intacts et elle raconte cette relation particulière qu'elle avait avec Aurelia. Nous faisons sa connaissance au lendemain du décès d'Aurelia, contrainte de partir de Hatville Court où elle est bannie. Mais Aurelia n'a pas tout à fait encore quitter Amy puisqu'elle lui laisse un dernier cadeau, une série de lettres à retrouver aux quatre coins de l'Angleterre. Le lecteur imagine sans peine, ce que seront la teneur de ces lettres et je me suis laissée totalement emportée par ce flot de sentiments, d'émotions exacerbées par la perte d'un être cher. Amy est une jeune fille discrète, fragile et intelligente, aussi cette chasse au trésor, cette énigme à résoudre va parfois l'angoisser et la dérouter parce qu'elle va devoir sortir de sa zone de confort. J'ai aimé l'écriture de Tracey Rees, tout en sensibilité et en délicatesse, parfois pleine de poésie et complètement sereine qui révèle une intrigue touchante et poignante.

En effet, j'imaginais que l'auteure allait donner des révélations sur les origines d'Amy... mais au fur et à mesure que je lisais le livre, j'ai compris que c'était une partie de l'histoire d'Aurelia qui se révélait de manière inattendue et très forte. Et quand la vérité éclate enfin (je l'avais pressenti), Amy a levé le voile sur le secret d'Aurelia. Je dois vous avouer que la force de ce roman, ce qui nous tient en haleine est donc le voyage d'Amy pour trouver les lettres cachées, la découverte des indices rendant la lecture prenante. J'ai également grandement apprécié les personnages du roman (pas tous) mais certains sont beaux, ont une belle âme et du coeur, de la bonté et de la générosité qui font avancer Amy et lui apporter le courage dont elle a besoin pour poursuivre son chemin mais aussi pour faire ses adieux à son amie. 

Roman de correspondances, roman psychologique où l'héroïne doit faire son deuil, roman de quête identitaire, L'oiseau des neiges est sublime, porté par une plume solennelle qui instaure un climat apaisant malgré les tempêtes intérieures et la tristesse sous-jacente. Parce qu'Amy va devoir faire son chemin, apprendre à s'aimer, à aimer les autres et à leur faire confiance et surtout devenir enfin la jeune personne qu'elle aurait toujours dû être, sans se faire humilier et rabaisser par des personnes mal intentionnées. Bouleversant certes mais surtout très beau, porteur d'espoir, lumineux et magnifiquement écrit. 
 

Commentaires

  1. Une magnifique lecture pour moi aussi. Contente de t'avoir fait vivre ces moments avec Amy ;)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr