Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

[MINI-CHRONIQUES] Eleanor - Le temps des magiciens - Hôtel des frissons - Le musée des monstres Tome 1

0

Un tout nouveau modèle d'articles va voir le jour. Il s'agit des mini-chroniques. Je lis beaucoup et parfois je n'ai pas le temps de tout chroniquer. Ainsi ce format de chroniques vous permettra de visionner plusieurs romans et d'avoir mon avis sur leur contenu. On commence avec une série de lectures des ouvrages lus la semaine dernière dans le cadre de Halloween...


Que pensez-vous de ces livres ?
Les avez-vous lus ?
Certains vous tentent-ils ?

************************************************

Eleanor
Holly Black
Bayard Jeunesse
Octobre 2014
284 pages / 13,90 euros

Résumé :  Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Cc monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières doses. Or, un jour, un incident pousse Zach à arrêter le jeu. La nuit suivante, la poupée se réveille et se confie à Poppy : elle a jadis été fabriquée avec les cendres d'une fillette nommée Eleanor, et elle exige d'être enterrée avec les siens, sinon les trois amis ne connaîtront jamais le repos...

Mon avis 
Cela fait un petit moment que j'avais ce roman dans ma PAL et je suis bien contente de l'avoir découvert. J'ai beaucoup aimé Les chroniques de Spiderwick. Eleanor est une poupée de porcelaine qui sert de personnage de jeux à Zach, Poppy et Alice. Ils adorent inventer mille histoires et aventures de pirates, de sirènes, de voleurs de trésors et tout ce monde est dirigé par la Sublime Reine qui n'est autre que Eleanor. Elle a une étrange et inquiétante allure avec ses paupières closes mais son regard même invisible vous transperce. Notre histoire s'emballe lorsque Poppy fait des rêves bizarres d'une petite fille assassinée. Elle pense qu'il s'agit d'Eleanor et pousse ses amis à un curieux pèlerinage. Eleanor est vivante et renferme les cendres d'une fillette qui exige désormais d'être enterrée avec sa famille... Le parcours va être long mais les trois amis n'ont pas le choix car Eleanor a promis de se venger. Au début du roman j'étais un peu étonnée voire presque déçue de constater que l'auteure a focalisé son entrée sur le thème des jeux et de l'imagination. Puis on avance dans l'intrigue et on a enfin affaire à une poupée possédée et hantée. La tonalité très jeunesse ne donne pas à ce roman une ambiance vraiment angoissante. Mais le public visé (à partir de 11/ 12 ans) sera peut-être plus impressionné. Je m'attendais à ce que cela fasse plus peur et en fait Holly Black évoque surtout les thèmes de la perte de l'enfance, du grandir et de l'amitié. Du coup pour moi nous ne sommes que dans une histoire frissonnante, un prétexte original, du "magical realism" tout doux, pour servir ces thèmes plutôt que dans un vrai roman d'épouvante...

******************************************************

Le temps des Magiciens
Cressida Cowell 
Hachette Romans
Octobre 2017
392 pages/ 18 euros

Résumé : Autrefois, il y avait la Magie, et la Magie vivait dans les forêts obscures.
Et puis les Guerriers ont débarqué.
Notre histoire a deux héros : un Magicien et une Guerrière.
Le Magicien, Xar, n’a pas de Magie, et il ferait tout pour en avoir.
La Guerrière, Souhait, possède un objet magique, et elle ferait tout pour le garder.
Xar et Souhait ont toutes les raisons de se détester. Pourtant, ils vont devoir oublier leurs différences pour affronter une créature, endormie depuis la nuit des temps, qui est en train de s’éveiller…



Mon avis
Ce roman a tout, absolument TOUT pour plaire : une narration efficace qui interpelle directement le lecteur en l'invitant dans l'histoire et à observer des détails cachés que les personnages ne voient pas, des personnages drôles au caractère entier qui n'en font qu'à leur tête, une intrigue fantasy qui oppose d'un côté les Magiciens et de l'autre les Guerriers. Xar notre héros est un Magicien mais il ne possède aucune magie alors que Souhait, une Guerrière détient un objet magique. Sa mère a prohibé toute forme de magie grâce à une pierre qui neutralise les pouvoirs. L'intrigue quant à elle va mettre en scène la rencontre de ses deux héros que tout oppose mais qui vont devoir affronter un ennemi commun aux deux mondes : les Sorciers. Si le récit fantasy alliant magie, mystères et aventures est prévisible, j'ai adoré l'ambiance et l'approche narrative. Le récit est raconté de manière originale et attachante, avec un humour certain et des apartés intéressantes. L'ambiance est excellente et saura captiver les jeunes lecteurs dès 10 ans grâce au rythme prenant et à un univers magique mêlant gothique et dark fantasy. Le roman est en soi un bel objet-livre : la couverture est superbe et l'intérieur est truffé d'illustrations fantaisistes en noir et blanc... Une sorte de Seigneur des anneaux version très jeunesse que j'ai adoré suivre avec du suspense, beaucoup d'actions, de péripéties et des éléments magiques à la fois farfelus et facétieux! 

******************************************************

Hôtel des frissons - La chambre froide
Vincent Villeminot
Editions Nathan
Septembre 2017
75 pages / 5,95 euros

Résumé : Margot, la fille du propriétaire de l'hôtel, et Tristan, le fils du cuisinier, sont d'incorrigibles gourmands. Ils se sont faufilés dans la cuisine pour chiper quelques pâtisseries. Ils sont en train de s'empifrer de choux à la crème, quand... zut, on vient ! Vite, ils se cachent dans la chambre froide pour ne pas être vus. Mauvaise, très mauvaise idée... Car dans la chambre froide, un spectacle saisissant les attend...

Mon avis
Il y a un hôtel, à l'entrée de la ville, dans une rue oubliée. Derrière chaque porte se cache un terrible secret... Une nouvelle série signée Vincent Villeminot !! cela ne se refuse pas! Destinée pour les 8-11 ans Hôtel des Frissons est une sorte de Chair de poule et vous allez y découvrir toute sorte de créatures extraordinaires mais surtout effrayantes. Alors les adultes ne s'y feront pas prendre car tout le long de l'histoire, les éléments principaux se devinent aisément mais le public visé sera ravi. Amusant, divertissant, délicieusement et gentiment angoissant, tout le folklore fantastique est réuni dans cette série qui côtoie humour, aventures... C'est efficace, c'est forcément bien écrit et suffisamment surprenant pour les enfants qui eux se laisseront prendre au jeu... Vincent Villeminot exploite l'étrange et le bizarre pour notre plus grand plaisir dans une série aux illustrations horrifiques!


******************************************************

Le Musée des monstres - Tome 1 La tête réduite
Lauren Oliver - H.C. Chester
Hachette Romans
Octobre 2016
349 pages / 15,90 euros

Résumé : "Mesdames et messieurs, petits et grands, bienvenue au Musée des Horreurs de Dumfrey, venez découvrir ses curiosités en tout genre et autres bizarreries merveilleuses !" Laissez-nous vous présenter Sam, le garçon le plus fort du monde, Philippa, la médium, Thomas, l'acrobate et assistant du magicien... Tous trois sont de jeunes orphelins qui ont grandi ensemble, heureux à l'abri des murs d'un étrange musée.
Mais quand Max, lanceuse de couteaux, rejoint le groupe, une série de terribles événements s'enchaînent. Suite à la mort d'une spectatrice lors d'une de leurs représentations, la ville accuse la tête réduite qui fait la fierté de Dumfrey d'être à l'origine d'une malédiction. Lorsque celle-ci disparaît, et que le musée se retrouve menacé de fermer, la bande des quatre orphelins extraordinaires décide de mener l'enquête...
Leurs recherches vont les amener à croiser de dangereux individus et les entraîner au coeur de secrets sur leur propre passé...

Mon avis
Le Musée des monstres m'a irrémédiablement attiré pour sa jolie couverture et les illustrations signées Benjamin Lacombe et parce que j'étais curieuse de découvrir ce que Lauren Oliver pouvait faire pour de la jeunesse. C'est une auteure que j'apprécie en YA et que je lis assidûment. Le Musée des monstres a été une chouette lecture mais pas une bonne surprise et j'en ressors un brin déçue. L'intrigue est assez prévisible voire peu originale : une troupe de théâtre fantasque, des enfants "monstres de foire" aux pouvoirs extraordinaires avec des capacités physiques incroyables, des meurtres inexpliqués que l'on met sur le compte d'une étrange et mystérieuse tête réduite venue d'Amérique latine, une enquête plus ou moins laborieuse, des courses-poursuite haletante. Nous sommes dans une ambiance de cirque/ foire du fantastique avec la femme à barbe et tous les laissés pour compte... Bien que je n'ai pas découvert l'identité du coupable, la manière dont est menée l'enquête, bien qu'amusante est trop cliché. Le Musée des monstres m'a donc trop rappeler une autre lecture, dans le même contexte Poppy Pym et la malédiction du pharaon, si bien que je n'ai pas été entraînée comme je le souhaitais. Toutefois les illustrations de Benjamin Lacombe, généreuses et magnifiques font passer des petites longueurs. Je ne me suis pas laissée surprendre si bien que la magie n'a pas opéré, mais les jeunes lecteurs eux seront plus disponibles pour ce genre de récit ! 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr