Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Depuis 2016 je renoue avec une littérature que j'avais délaissé à savoir les romans adultes et je partage avec vous mes découvertes et mes lectures dans tous les genres : romance, thrillers, romans contemporains ou historiques, fantasy, new adult.

Merci à vous et bonne visite...

ROMANS Oskar Editeur : Fani - Offense dans la cité - Les combats de Sara - Le berger et les loups

0
Fani
Christophe Léon
Collection La vie
Avril 2017
176 pages/ 15,95 euros

Françoise, dite Fani est une jeune bachelière qui s'installe à Paris en colocation pour suivre ses études supérieures en droit. Elle doit trouver un petit boulot pour l'aider à payer son loyer et dépose une annonce de baby-sitter dans les commerces du coin. Quelqu'un répond mais ce n'est pas ce qu'attendait Fani. En effet elle reçoit un appel d'une vieille dame qui lui propose d'être sa mamy-sitter... Elle est veuve, s'ennuie et a besoin de compagnie pour partager ses samedis... contre la somme de 250 euros. Après réflexion Fani finit par accepter. Entre Fani et Flore commence une relation touchante et très particulière sur le ton de l'échange, du partage et de la confidence. L'auteur nous parle d'amour, des rencontres, de la vie qui coule. La relation de complicité et de respect qui s'installe entre les deux héroïnes de cette histoire est intéressante, à la fois simple, jolie, attachante.



Les combats de Sara
Arnaud Ravel
Collection La vie
Avril 2017
184 pages/ 13,95 euros

Sara est une jeune lycéenne de 17 ans et son père est prof de philosophie dans le même établissement. Lorsque les autorités débarquent pour expulser Mihai, un de ses camarades sans-papiers, Sara ne réfléchit pas et fait ce que lui dicte son instinct : affronter la police et s'opposer contre l'expulsion qu'elle trouve injuste. Pour le défendre, elle va se mobiliser et mobiliser tout son établissement. Elle se jette corps et âme dans ce combat et organise une manifestation. Elle s'oppose même à son père qui préfère la dialogue social et philosophique plutôt qu'une action contre les autorités. Sara est une combattante et a une forte conviction à la fois morale et politique. Elle a une opinion bien arrêtée qu'elle défend farouchement et avec force, à tel point qu'elle s'en oublie elle-même. Arnaud Ravel nous propose un roman dense, bien écrit qui relate de nombreux sujets à la fois délicats et violents. Il aborde la condition des réfugiés, les relations parentales, les conflits entre opinions, le mariage arrangé, le combat et l'engagement politique qui chez certains jeunes est confondu avec des actions plus violentes voire dangereuses. Il pose des questions pertinentes dans un roman court, qui donne à réfléchir. Une lecture passionnante, intéressante qui reste complexe à cause des thèmes graves qu'elle aborde. A conseiller pour des jeunes de grande maturité à partir de 16 ans...


Le berger et les loups
Ahmed Kalouaz
Collection Aventures
Avril 2017
112 pages/ 10,95 euros

Quatrième de couverture : Pour les vacances, Angèle, 13 ans, part à la découverte des collines de la Drôme, une région gorgée de soleil où les chevaux évoluent en liberté. C'est là que vit Victor, un berger poète qui aime partager son amour des montagnes. Mais la présence de loups menace cette quiétude et les moutons de Victor sont en danger... 

Angèle, 13 ans, part avec sa maman dans le sud de la France, dans la région des collines de la Drôme. Elle rencontre Victor, un vieux berger poète et solitaire. Victor lui raconte sa vie, avec son troupeau de brebis, la nature, la vie d'avant, la nostalgie... tout en poésie. Sans vouloir lui faire peur, il lui parle aussi du loup qui fait son apparition et qui représente un danger mortel pour ses brebis qu'il vend "pour vivre". Ahmed Kalouaz nous offre une belle histoire pleine de douceur et de subtilités. Un récit poétique sur la communion avec la nature, le bonheur simple et qui nous montre qu'il faut profiter du temps qui passe. L'auteur nous livre un magnifique contraste entre la vraie vie, ses beautés sauvages et ses plaisirs simples, la légende du loup vient apporter une touche de mystère. Je me suis évadée en lisant ce roman avec son écriture dense, fluide et tout en émotions...


Offense dans la cité
Gwladys Constant
Collection La vie
Avril 2017
175 pages/ 13,95 euros

Quatrième de couverture : Dans son quartier de banlieue, Morgan, dit Momo traîne avec sa bande. Sa seule lueur d'espoir, c'est Pénélope qu'il regarde passer en bas de l'immeuble tous les samedis et à qui il ose des "salut" furtifs. Mais Momo a la rage : avec ses copains, il ne supporte plus Amédée, ce vieillard arrogant qu'il a surnommé Yoda. Momo n'a qu'une envie : lui faire peur. Car ici, dans la cité des Lilas, on doit baisser les yeux devant Momo et ses potes, c'est la règle.
Mais ce qu'il ne sait pas c'est que Yoda connaît trop bien la peur pour s'incliner devant elle. Le vieillard ne craint rien ni personne !!! Momo va lui faire payer le prix de son audace…

Morgan, 14 ans, vit dans son quartier de banlieue des Lilas, dans une tour de dix étages. Il est surnommé Momo le caïd et possède une véritable image d'Epinal! Avec sa bande il traîne en bas des tours et dans les halls tagués. Il est fier d'être respecté dans la cité. Il est secrètement amoureux de Pénélope qui vient rendre visite à son grand-père Amédée. Il n'ose pas l'aborder. Mais Momo a la haine et celle-ci se dirige contre Yoda, le grand-père de Pénélope (mais Momo n'en sait rien). Un jour, se sentant insulté, Momo frappe Yoda...
Offense dans la cité c'est un peu tout ce que je crains dans un roman jeunesse qui parle de banlieue autrement dit on évoque des sujets graves, telle que la violence urbaine, dans les quartiers, les actes gratuits de tous ses jeunes désoeuvrés. C'est un monde sans beauté, impitoyable et on est loin de ce que peut en faire un Pierre Bottero (surtout que j'ai lu il y a peu un gros coup de coeur pour Tour B2 mon amour). Ce qui m'a plus plu dans ce roman ce sont les belles citations, les références littéraires à Corneille et qui propose de remettre en valeur la langue française. J'ai aimé le dialogue qui va s'installer entre Morgan et Yoda, ce qui se cache derrière cette violence et cette envie d'être craint. Au début cela semble difficile mais chacun découvre les qualités respectives de l'autre et malgré tout des liens vont se tisser. 
Gwladys Constant a une écriture remarquable. Amédée va apprendre à Morgan à grandir et à trouver la pais, de lui ouvrir les yeux sur la vie, l'histoire et les livres, les poèmes d'amour. L'auteure nous fait ressentir toute sorte d'émotions à travers ses deux personnages que tout oppose. Réellement ? Un excellent roman malgré la violence des banlieues, qui nous fait oublier toute cette problématique grâce à un très beau personnage qu'est Amédée...

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr