Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Depuis 2016 je renoue avec une littérature que j'avais délaissé à savoir les romans adultes et je partage avec vous mes découvertes et mes lectures dans tous les genres : romance, thrillers, romans contemporains ou historiques, fantasy, new adult.

Merci à vous et bonne visite...

Feuilletage d'albums #67 : spécial PINGOUINS!! Le pingouin qui ne savait pas voler - 365 pingouins - Compte avec les pingouins - Banquise blues - Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin

1

Rendez-vous spécial Animaux polaires et total craquage SPECIAL PINGOUINS pour ce nouveau Feuilletage d'albums! Je pense vous faire un spécial ours polaire aussi... J'ai réuni ici les dernières nouveautés qui sont entrées dans notre bibliothèque. Mention spéciale pour Le pingouin qui ne savait pas voler et 365 pingouins que mon fils adore lire et regarder. Vous verrez que dans ces histoires de pingouins, il y a beaucoup de quiproquos, car on confond souvent manchot et pingouin ! J'espère que ce feuilletage 100% palmes vous aidera à y voir plus clair ! ;-) Alors ? Prêts pour une avalanche de pingouins !



Le pingouin qui ne savait pas voler
Melanie Joyce - Illustré par Julia Seal
Editions Kimane
Automne 2015/ 32p / 7,90 euros 
Dès 2/3 ans

2017 est l'année d'une grosse découverte (comme quoi même après 10 ans de blogging on découvre encore de magnifiques éditeurs) celle des éditions Kimane. J'ai déjà présenté sur le blog au moins 4 titres me semble t-il et je ne m'arrêterais pas en si bon chemin car leur catalogue regorge de beaux titres et de coups de coeur (En gros j'ai prévu des achats pour 2018!!). C'est le cas avec Le pingouin qui ne savait pas voler. Couverture matelassée version doudoune, effets pailletés, illustrations adorables, histoire mignonne et petit héros trop craquant... cet album est absolument ATTACHANT ! C'est l'histoire de Miko, un pingouin qui assiste au cours d'entraînement de ses amis goélands. Lui aussi il veut voler mais alors qu'il s'élance, le professeur lui crie STOOOOP!!! Un pingouin ne sait pas voler. Mais Miko est décidé et têtu. Il se construit des ailes mais le désastre est au rendez-vous. Ses amis veulent lui venir en aide car Miko est très triste et se sent seul... 

Le récit rythmé et efficace, ponctué par des onomatopées "plouf, bing, plouf, bang, oups..." saura éveiller les jeunes enfants qui vont vite se prendre d'affection pour ce petit pingouin trop mignon. Sur un fond de décors enneigés et de banquise polaire, les illustrations kawaï font ressortir la tendresse des personnages animaux. C'est drôle, très coloré et en prime les vêtements de notre héros brillent grâce à des surimpressions pailletées. C'est trop joli! On craque d'amour pour cet album à croquer où l'histoire affectueuse met en valeur les notions de solidarité, d'amitié et d'entraide. Un album doudou!!! 





365 pingouins
Compte avec les pingouins
Jean-Luc Fromental - Joëlle Jolivet
Editions Hélium
Septembre 2017
ALBUM : 48 pages/ 15,30 euros
CAHIER : 28 pages / 13,90 euros
A partir de 7/8 ans

L'ALBUM 365 pingouins et le CAHIER-JEU Compte avec les pingouins sont absolument génialissimes! L'album est une réédition que je cherchais depuis longtemps, alors quand j'ai su qu'il sortait, j'étais toute contente. Pour moi c'est un BEST, une sorte de MUST HAVE à avoir dans toute bonne bibliothèque enfantine. Le premier de l'an, un livreur sonne à la porte. Dans le paquet il y a un pingouin accompagné d'une drôle de note : "Je suis le numéro un, nourrissez-moi quand j'ai faim". Qui peut bien envoyer ce genre de cadeau insolite et peu convenu ? Ainsi de suite, à chaque jour de la nouvelle année apporte son pingouin! Un cadeau empoisonné (je dirais même plus empoissonné!!) et quelque peu encombrant si vous voulez mon avis. Mais c'est l'occasion parfaite pour apprendre à compter! Les situations farfelues s'enchaînent et il faut trouver un moyen de les stocker dans la maison de quartier. Les empiler ? Oui mais à vous de compter alors ?

 
Cet album est GENIAL. Apprendre à compter les pingouins en s'amusant grâce à une histoire cocasse et des illustrations hyper visuelles et efficaces. Les premières notions de calcul sont abordées dans un cadre ludique avec un récit hilarant. Les enfants seront ravis de compter et de chercher les solutions : combien de pingouins y aura-t-il à la fin du mois de février ? Quel jour arrivera le centième pingouin ? Combien de pingouins faut-il pour faire un cube ?. L'histoire est rythmée et en plus brillante puisqu'elle permettra d'aborder le réchauffement climatique et la sauvegarde des espèces. 

 
Tout pareil avec le CAHIER Compte avec les pingouins où le but est de faire des exercices de calcul et de mathématiques avec 41 pièces détachables (poissons, pingouins, orque, ours, chiffres), 1 pochette igloo pour les ranger. C'est TOP TOP TOP!! Le cahier est rempli de problèmes tous consignés en vers/ rimes rigolotes pour rendre attractifs les nombres. L'enfant va pouvoir s'entraîner à compter, soustraire, additionner, multiplier et rendre son apprentissage concret en manipulant les pièces. Les opérations sont graphiquement concrètes et manipulables, à la fois amusantes et drôles. C'est un peu la méthode Montessori qui est mise en oeuvre ici. Souple, pratique, malin et joli, voilà un tiercé réussi et en prime avec de chouettes décors bleutés de banquise et de Pôle Nord! J'adore!



Banquise blues
Jory John - Illustré par Lane Smith
Gallimard Jeunesse
Octobre 2017/ 40 pages/ 14 euros
Dès 6 ans

Banquise blues ou l'art de monologuer sur la vie pas franchement trépidante d'un pingouin! euh... d'un manchot plutôt! Dans cet album drôle et original, nous faisons la connaissance d'un petit manchot râleur et bougon qui n'en peut plus de son état. Il a faim, il a soif, il est fatigué, il a mal partout. Trop c'est trop! Il se dandine comme un gros canard et en plus tout le monde le confond avec le pingouin. Sur la banquise, rien ne va plus. Il se plaint et on a parfois envie, un peu, beaucoup de le prendre par la peau des fesses et de le secouer bien fort!! Pour relativiser les petits tracas de la vie quotidienne, Banquise blues est parfaitement drôle. C'est une sorte de feel-good pour enfants. 

Le ton mordant aborde les problèmes du quotidien avec un sens de la dérision irrésistible. Il faut vous avouer que je ne m'attendais pas à ce genre de discours existentiel mais une fois qu'on est dedans, on sourit et on a envie finalement de la croquer et de la réconforter cette petite chose à poils noirs!!! C'est un héros à la fois attachant, agaçant et son fort caractère ne manquera pas de vous étonner. Côté illustrations c'est le gros plus de l'album. Lane Smith tente un nouveau style graphique : très expressives, tour à tour adorables et malicieuses, ses illustrations font clairement rire. J'ai adoré les tonalités hivernales et les couleurs de la banquise : blanc, gris, noir, des variétés et des dégradés de bleu. Un style qui assurément n'a pas manqué de m'interpeller!





Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin
Nicolas Digard - Illustré par Christine Roussey
Editions Nathan
Octobre 2017/ 24 pages/ 10 euros
Dès 4 ans

Pierrot Manchot lisait le journal dans un parc, bien tranquillement lorsqu'un ours passa près de lui et le salua : "Bonjour, Monsieur Pingouin!". Cette fois-ci c'en est trop! Le manchot en a plein le dos! Et bien qu'il soit poli, le voilà qui, furibond et outré, répond qu'il en a plein le bec que tout le monde le prenne pour un pingouin. C'est un manchot, nom d'un chien!! Il décide que le monde doit se remettre de son ignorance! C'est si injuste! Il a l'impression de ne pas exister. C'est décidé il va aller voir une journaliste et lui confier la tâche d'informer le monde entier...


Un album rigolo, intelligent et astucieux sur l'art de connaître les subtilités et les nuances chez les animaux. Figurez-vous que le manchot n'est pas le seul à avoir ce problème d'identité. Le crocodile, le dromadaire, le hibou, le singe... c'est la même galère! J'ai adoré le texte humoristique de cet album brillant dans sa manière d'aborder et de parler des animaux. Les illustrations de Christine Roussey sont drôles et expressives, adorables, bourrées de couleurs fraiches et de détails. Un très joli album que j'apprécie de lire à voix haute grâce à un texte ponctué de nombreuses intonations qui permet une lecture dynamique et vivante. 

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr