Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Le Wonderling de Mira Bartok

0
Mira Bartok

Editions Robert Laffont
Collection R Jeunesse
Traduit de l'anglais par Fabienne Vidallet
Avril 2018
505 pages
19,90 euros

Roman jeunesse et ado dès 12 ans
Thèmes : Fantastique, Animaux, Orphelinat

Résumé de l'éditeur : Vous êtes-vous déjà retrouvé avec une créature fraîchement orpheline sur les bras ou dont personne ne veut ? Nous avons la solution ! Bienvenue au Foyer pour Créatures Ingérables et Bâtardes, une institution dirigée par la redoutable Mlle Furonkle !
Cette femme méchante et acariâtre considère que ses jeunes pensionnaires qui vivent dans la peur n’existent que pour souffrir et la servir. Hybrides mi-animaux, mi-humains, ces pupilles travaillent comme des forçats à l’école autant qu’à l’usine et ont l’interdiction de se livrer à des activités d’enfants de leur âge, et surtout de chanter ou de faire de la musique. Le Wonderling, sorte de renard à une oreille et au cœur pur et qu’on appelle Numéro 13 (d’après le médaillon avec lequel on l’a trouvé) à défaut de véritable prénom, n’a jamais connu d’autre maison. D’une timidité maladive, il prend pourtant la défense d’une jeune camarade oiseau, Babiole, qui va lui faire deux dons en retour : un vrai prénom – Arthur – … et une amitié indéfectible ! Tous deux vont parvenir à s’échapper du Foyer et vivre d’incroyables aventures au cours desquelles la formidable destinée d’Arthur va se révéler.


Les histoires d'orphelinat et de jeune héros pas comme les autres, j'adore ça!! Aussi quelle ne fut pas mon regard émerveillé lorsque j'ai touché Le Wonderling car sa couverture est juste superbe et très attirante. Nous allons suivre les aventures ou plutôt les mésaventures de Numéro 13, un pensionnaire d'un bien triste établissement nommé Le Foyer pour Créatures Ingérables et Bâtardes dirigé par Mllr Furonkle. Pour ne pas dire indésirables car les créatures animales de cet orphelinat sont pour le moins maltraitées par cette directrice autoritaire et aigrie, aux méthodes peu orthodoxes. Son maître mot c'est torturer ses élèves. Alors lorsque Numéro 13 va rencontrer Babiole, un oiseau sans ailes, la vie d'Arthur (c'est le cadeau de Babiole pour le remercier de l'avoir sauvé, lui donner un nom) va prendre un autre tournant, lui qui rêve d'aventures et de liberté, va s'enfuir du Pensionnat. Mais la vie à l'extérieur est bien différente que celle qu'il imaginait...

Tout d'abord j'ai adoré le style et l'univers de l'auteure, un mélange de fantasy animale (car il y a des créatures hybrides mi animales, mi humaines et certains humains ont des caractéristiques animales) et de dessins un peu rétro vintage, le tout porté par une plume attachante et efficace qui sait apporter beaucoup d'affection et de curiosité pour les personnages. On a envie de connaître la suite de leurs aventures et de leur exploration. Arthur est hyper attachant. Il est gentil, timide, naïf et on a envie de le protéger contre toute la tristesse et la morosité de l'orphelinat. J'ai bien aimé le monde des rampants qui est fascinant tout en étant très moderne dans son propos social. Il y a un vrai message de tolérance et de différence qui est abordé dans ce roman jeunesse : le regard des autres, les préjugés, les valeurs familiales, l'appartenance et l'amour, amitié. J'ai aimé le côté féérique de ce conte animalier même si le côté "fable" l'emporte sur le côté magie et suspense. 

Tout en étant original, je n'ai pas totalement adhéré à l'histoire car il m'a manqué quelque chose de fantaisiste. J'ai aimé la tonalité dickensienne et le charme du roman d'apprentissage, de la  quête initiatique est indéniablement réussi! Je regrette simplement que le merveilleux ne soit pas un peu plus omniprésent.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr