Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

[RENTREE LITTERAIRE 2018] Manuel de survie à l'usage des jeunes filles de Mick Kitson

1
Mick Kitson

Editions Métailié
Traduit de l'anglais (Ecosse) par Céline Schwaller
Août 2018
256 pages
18 euros

Roman contemporain

Quatrième de couverture : Que font deux gamines en plein hiver dans une des plus sauvages forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ? Sal a préparé leur fuite pendant plus d'un an, acheté une boussole, un couteau de chasse et une trousse de premiers secours sur Amazon, étudié le Guide de survie des forces spéciales et fait des recherches sur YouTube. Elle sait construire un abri et allumer un feu, chasser à la carabine. Elle est capable de tout pour protéger Peppa, sa petite soeur. Dans le silence et la beauté absolue des Highlands, Sal raconte, elle parle de leur mère désarmée devant la vie, de Robert le salaud, de la tendresse de la sorcière attirée par l'odeur du feu de bois, mais surtout de son amour extraordinaire pour cette soeur rigolote qui aime les gros mots et faire la course avec les lapins. 

Ce qui m'a attiré dans cet ouvrage, c'est le fait qu'il s'agisse d'un premier roman et que souvent lors des rentrées littéraires, je me tourne vers de nouvelles plumes, de nouveaux auteurs et talents. Ensuite, ce qui m'a interpellé c'est l'histoire qui m'a rappelé celle de My absolute darling de Gabriel Tallent. Entre nature et enfance volée, Manuel de survie à l'usage des jeunes filles nous emporte dans la beauté gelée de la forêt des Highlands, au contact de deux jeunes filles, deux soeurs. Elles ont fui le domicile familial. Sal l'aînée de 13 ans a préparé leur fuite depuis un an et a tout organisé, lisant des articles de survie en nature sauvage sur Wikipédia et Internet. Elle est capable de tout pour protéger sa petite soeur de 9 ans, Peppa.  
Mais que fuient-elles ? Que s'est-il passé pour que les deux jeunes filles préfèrent le froid glacial de l'hiver, au coeur de la nature ? 

Je ne vous en dirais pas plus. J'attendais beaucoup de ce livre, jusqu'à en avoir le coup de coeur mais je n'en ressors pas aussi enthousiaste que ça. Nous sommes tout de même loin d'un roman de nature writing car ici les descriptions des Highlands sont plutôt sommaires... j'ai eu surtout l'impression de lire un manuel détaillé et avisé de survie dans la forêt où tous les faits et gestes de Sal sont consignés : comment construire un abri, allumer un feu, chasser à la carabine, pêcher... Cette partie là dont j'attendais énormément m'a déçue, je n'ai pas eu le frisson des descriptions grandioses de My absolute darling. La manière de parler de Sal m'a également profondément déroutée et choquée mais quand on comprend l'histoire et le passif familial, finalement ce n'est pas si incompréhensible. 

Toutefois on ne peut que s'attacher à ces deux soeurs, profondément unies, car leur fuite cache quelque chose de horrible. Et j'ai eu énormément de mal avec cette scène choc du livre. Finalement on ressent beaucoup de peine pour Sal et Peppa à cause de leur mère alcoolique et du beau-père abusif. Peppa est rigolote et attachante... l'ensemble de leur complicité, de leur fuite, de leurs discussions est touchant. J'aurais préféré plus de descriptions de la nature, plutôt que l'apparition d'un personnage tierce et du côté "survie". Ca évoque la rédemption, la survie, les valeurs de la nature, la fraternité, le pouvoir des liens... c'est parfois doux et drôle, parfois tendre et poétique, pétillant ou rassurant, mais certains passages m'ont rempli d'effroi dans le sens où c'était trop cru et trop sanglant. 

Un premier roman certes réussi mais avec quelques bémols pour ma part parce que le fond du roman explore avec violence et tristesse, le constat d'une parentalité défaillante... et les moments drôles, la relation sincère et poignante des deux soeurs ne suffisent pas à enlever mon ressenti sur l'agressivité d'un certain acte.

Commentaires

  1. J'adore cette couverture. Mais je ne suis pas sûr à te lire qu'elle ne soit pas un peu trompeuse finalement.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr