Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

L'ours et le rossignol de Katherine Arden

1

Katherine Arden

Editions Denoël
Collection Lunes d'encre
Traduit de l'anglais par Jacques Collin
Janvier 2019
362 pages
21,90 euros

Fantastique

Quatrième de couverture : Au plus froid de l'hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa soeur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l'hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l'appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt.
Ce qui n'est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales.

L'ours et le rossignol, je l'avais déjà repéré en VO, alors quand j'ai su qu'il sortait chez Denoël, j'étais ravie. La couverture française est tout aussi magnifique que l'originale, ce qui n'est pas pour bouder mon plaisir. Dès les premières pages, nous sommes entraînés dans les légendes et le folklore russe, au coeur de la forêt, en plein coeur de l'hiver. Vassia écoute les histoires orales et les contes traditionnels de Dounia, la vieille servante. Un dénommé Gel, une bête monstrueuse voire un démon, roi de l'hiver qui erre dans la forêt à la recherche de proies faciles. Pour Vassia, il s'agit plus que d'un mythe... alors qu'elle fuguait, perdue, elle rencontra cet être étrange mais celui-ci ne lui fit aucun mal...

L'ours et le rossignol est à mi-chemin de plusieurs contes et offre un récit envoûtant et magique à la lisière de La Belle et la Bête, de Narnia, de Cendrillon et m'a fait penser à certains moments à un autre roman de fantasy : Déracinée de Naomi Novik. Pour vous dire à quel point ce roman est dense, copieux et sombre. L'ambiance hivernale, des légendes russes et des superstitions ancestrales instaure un côté fantastique vraiment prenant. Cette histoire est sombre, dure, parfois cruelle, et jusqu'au bout, on ne sait pas comment elle se finira tellement il y a de rebondissements. J'ai aimé le ton particulièrement cruel de ce roman avec ce démon, le Gel, peu de choses sont épargnées à Vassia mais la fin est juste. Ce qui paraît être au début une jolie histoire pleine de magie se révèle en fait être une histoire sombre qui oppose les croyances magiques à la foi religieuse, et ce combat entre l'Eglise et les pouvoirs de Vassia est un leitmotiv du roman. Le rythme de ce roman est assez soutenu de même que le vocabulaire, mais à aucun moment je ne me suis ennuyée car l'écriture est belle, soignée, élégante. C'est envoûtant, charismatique, prenant et en même temps merveilleux et enchanteur... Puis tout le contexte du folklore russe est ensorcelant. J'ai passé un excellent moment !

Commentaires

  1. J'ai très envie de découvrir ce livre et cette ambiance qui est si bien décrite dans ce billet.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr