Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Tiny Pretty Things #1 La perfection a un prix de Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton

0
Sona Charaipotra
Dhonielle Clayton

Hachette Romans
Traduit de l'anglais par Alice Delarbre
Mai 2019
453 pages
18 euros

Young Adult dès 14 ans
Thèmes : Danse, Rivalité, Adolescence

Quatrième de couverture :  Gigi, Bette et June sont danseuses dans la prestigieuse école du Ballet de New York. Lorsque Gigi, nouvelle et seule élève noire, est choisie pour incarner le rôle phare du premier ballet de l'année, les rivalités se déchaînent. Bette, ballerine star de l'école, est prête à tout pour récupérer son titre et éviter la rage de sa mère, qui ne tolère pas qu'elle ne soit pas la meilleure. June rêve quant à elle de ne plus être cantonnée au rôle de l'éternelle doublure. Les trois filles ont bien du mal à résister à la pression du monde impitoyable de la danse. Et les choses vont empirer... jusqu'au drame. 


Tiny Pretty Things ou l'univers impitoyable de Dallas, de la danse !! raconté par trois adolescentes, danseuses à l'école du Ballet de New-York. Gigi, l'étoile montante, Bette la jalouse et June la battante. Lorsque Gigi la seule danseuse noire et nouvelle en plus vient d'être choisie pour incarner le rôle vedette du premier ballet de l'année, ça fait un tolé dans l'école et Bette, jalouse va élaborer une petite vengeance. Alors qu'elle était la ballerine préférée de l'école, Bette a surtout du mal à accepter de ne plus être au centre de l'attention des professeurs et de son petit ami. June quant à elle, d'origine coréenne, en a marre d'être reléguée au rand de doublure. Pressions, rivalités, coups bas, jalousies et trahisons, Tiny Pretty Things explore les bas fonds de l'univers de la danse, où tous les coups sont permis pour obtenir sa place sur le devant de la scène...

J'ai peu lu de romans qui se passent dans l'univers de la danse, seulement La danse des ombres que j'avais adoré et qui était hyper original mais qui ne traitait pas des relations au sein des danseuses. Alors j'étais curieuse de lire ce titre surtout que l'équipe a fait un superbe travail de promo dessus et que forcément cela donnait envie de le lire ! La curiosité prenant le dessus, je n'ai pas mis longtemps à le sortir de ma pile. Je dois dire que après coup, je ne suis pas hyper enthousiaste et emballée par ce titre mais la fin était tellement dingue et géniale que j'ai envie de connaître la suite.

C'est là tout mon drame!!! Parce que je n'ai pas accroché à certains personnages mais que j'ai beaucoup aimé Gigi même si elle est un peu psycho-dramatique et un peu trop timorée à mon goût, elle reste la plus gentille des trois protagonistes et selon moi la plus honnête. Car mes lecteurs!!! on va tomber dans un univers complètement fou et mesquin, où je me suis désespérée de voir tant de jalousies, de rivalités, de trahisons, de méchancetés... Alors oui nous sommes en plein dans une sorte de Little Pretty Liars mais arrêtons là la comparaison parce que dans Tiny Pretty Things c'est du niveau de maternelle ou collège. Le récit en alternance des trois voix est plutôt sympa à suivre mais mon dieu que de gamineries et d'immaturité pour un univers qui demande quand même un minimum de responsabilités et de sérieux, de sacrifices et de réflexions !

On est à fond dans la compétition et tout tourne autour de "je serais la plus belle/ meilleure pour aller danser". Chamailleries, disputes, sournoiseries et psycho-drames viennent un peu surcharger l'intrigue qui se veut pleine de suspense. Mais ce n'est un scoop pour personne que Bette est dans tous les coups... mais finalement on va s'apercevoir que non. Ce qui nous tient en haleine ce n'est donc pas les personnages à proprement parler mais jusqu'où les danseuses vont aller pour se venger et gagner la partie. On est plus dans un univers de danse mais sur un ring de boxe !!!

Le roman aura le mérite de retranscrire à la perfection ce que peuvent être les sentiments de jalousie, l'ambiance tendue et stressante dans lequel évolue les personnages et toutes les problématiques du corps, de la minceur, du poids, des apparences. Comment la jalousie peut-elle déclencher des comportements à risque et dangereux, voire totalement extrêmes ? Pour moi, Gigi et June ont de réels problèmes, entre la thématique de la maladie cardiaque pour l'une, et les conflits familiaux pour l'autre. Mais Bette, mon dieu qu'elle m'a énervé celle là !! En tout cas les auteures ne nous épargnent rien de leurs états d'âme et on prend plein la vue. J'ai toujours du mal à cerner June mais c'est l'héroïne qui m'a le plus bluffé par son évolution psychologique. Quant à Bette, elle n'est pas toujours la coupable que l'on croit et on peut avoir quelques surprises dans ce premier volume. 

En bref, une lecture agréable donc mais dont le potentiel addictif m'a été gâché par ce poids lourd des mesquineries. Il n'y a pratiquement que de ça et franchement ça m'exaspère. Cela alourdit l'ambiance déjà tout en tension mais le suspense reste présent. Pour ma part cette série doit encore faire ses preuves dans le deuxième tome mais l'univers de la danse, des spectacles est vraiment bien décrit. Puis la fin est assez incroyable, on ne sait qui croire et comment les choses ont dégénérées aussi vite... A suivre donc !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr