Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Killer Game de Stephanie Perkins

0
Stephanie Perkins

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Isabelle Troin
Mars 2019
387 pages
18,50 euros

Roman Young Adult dès 13 ans
Thèmes : Thriller, Meurtre, Secret

Quatrième de couverture : Osborne est une petite ville du Nebraska où tout le monde se connaît, pas vraiment le cadre rêvé pour une adolescente ! Mais avec ses amis, Alex la cynique et le très protecteur Darby, Makani s'y plaît. Sans parler d'Ollie, le garçon solitaire dont elle aimerait beaucoup se rapprocher... Tout bascule lorsque les élèves de son lycée se font assassiner les uns après les autres. Pour éviter de devenir une proie, Makani va devoir affronter un terrible secret. Qui a dit qu'il ne se passait jamais rien à Osborne ? 




J'ai déjà lu de Stephanie Perkins sa série sur Anna et le french kiss et Lola et le garçon d'à côté, des romances Young adult contemporaines agréables et romantiques, mignonnes à souhait. Du coup quand j'ai vu Killer Game, forcément j'ai été très attirée par la couverture mais je n'ai pas trop lu le résumé car il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de le lire et j'étais curieuse de voir comment l'auteure allait passer de la romance à un tout autre registre.

Lu en lecture commune avec Laure du blog Boulimie Livresque, le début a été chaotique pour moi. On fait la connaissance de Makani qui semble cacher un secret et a été envoyé chez sa grand-mère à Osborne, une petite ville du Nebraska peu follichonne. Elle a eu une petite histoire d'amour avec Ollie dont elle aimerait se rapprocher. Puis survient un premier meurtre particulièrement gore et sanglant. La victime est une élève du lycée de Makani. L'atmosphère se fait de plus en plus pesante lorsque plusieurs autres meurtres macabres surviennent et que la psychose s'empare de la ville...

Au début je n'ai pas accroché à l'univers proposé par l'auteure, le thriller étant difficile à cerner, car après le premier meurtre, finalement on se focalise sur Makani, son secret apparemment inavouable et son attirance pour Ollie, un gentil garçon un brin mystérieux et solitaire. On se demande où est l'enquête et on reste un peu sur notre faim car la romance prend trop le pas sur le thriller. Mais passé les 150 pages, on est en plein dedans et la lecture se fait plus addictive et prenante. Les meurtres sont décrits comme sauvages, les scènes de stress et de massacres sont plutôt réussies. L'ambiance sombre monte crescendo et l'inquiétude fait place à l'enquête. Que cherche le tueur ? Comment choisit-il ses victimes ? Qu'ont-elles en commun ? On nage progressivement dans une ambiance à la Scream et cela m'a rappelé mes premiers slashers des années 90. Je crois que j'avais quoi, 16 ans quand j'ai regardé Scream et Souviens-toi l'été dernier en location !!! Cela remonte à loin mais qu'est-ce que j'ai pu flipper !! Et bien dans Killer Game c'est pareil ! la même impression, les mêmes coups de stress. Inutile de chercher le motif, le serial killer agit dans l'ombre, vite, fort et de manière assez sournoise avec mise en scène et meubles qui bougent ! Le flip total !

Pour le côté psychologique, on repassera tout de même car on reste quand même dans le genre sensationnel et scénaristique. Heureusement donc, la romance s'échappe un peu, restant un brin touchante mais dans le milieu du roman le thriller devient vraiment efficace et captivant. Puis vient le final où est révélé l'identité du coupable, et où se révèle les secrets des uns et des autres... mais l'effet du thriller n'est pas là... c'est la scène finale qui m'a laissé scotchée. Et ce cliffhanger digne d'un "The Shining" en plein été, dans un champ de blé... J'ai trouvé que le roman se concluait de manière assez abrupte et cela m'a contrarié, sans vraiment savoir pourquoi. Hop c'est fini! Bang ! Clap de fin !! Tu n'as rien vu venir !

En bref, une bonne lecture, qui a mal commencé mais qui s'est rattrapée pour promettre des moments plus flippants et stressants. J'ai adoré les scènes de meurtres car elles tiennent en haleine le lecteur et sont vraiment réussies, rappelant des films à la Scream. Ce côté là est bien exploité mais dommage qu'il y aie une romance qui empêche réellement de faire de Killer Game un excellent thriller psychologique plus axé sur les motivations du tueur ou le tueur lui-même, sa personnalité. J'ai bien aimé mais quelques défauts m'ont empêché d'être totalement emballée. Un thriller YA bien sympa pour le public visé tout de même !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr