Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Taxonomie de l'amour de Rachael Allen

0
Rachael Allen

Bayard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Florence Barrau
Juillet 2020
384 pages
14,90 euros

Young Adult dès 14 ans
Thèmes : Syndrome de la Tourette, Amour, Relations

Quatrième de couverture : "Chose à savoir sur Hope Birdsong, ma nouvelle voisine : je suis sûr à genre 80% qu'elle a des pouvoirs magiques. Elle fait peur à des brutes deux fois plus grandes qu'elle, elle aime grimper aux arbres, ses cheveux sentent le chèvrefeuille en fleur, et elle ne se moque pas de mon syndrome de la Tourette. Chose à savoir sur Hope Birdsong : elle ne sera jamais, jamais, jamais amoureuse de moi." Il n'a fallu que quelques heures à Spencer pour arriver à ces conclusions. Mais il y a aussi une chose à savoir sur lui : après avoir rencontré Hope Birdsong, sa vie ne sera plus jamais, jamais, jamais la même.


Dans Taxonomie de l'amour, nous allons suivre Spencer, adolescent atteint du syndrome de la Tourette et Hope sa voisine. Dès qu'il l'a voit, l'été de ses 13 ans, il en tombe follement amoureux. Lors de ces étés où tout change, le voilà en proie aux doutes. Qui est Hope Birdsong ? Va-t-elle se moquer de lui comme ses autres camarades à cause de ses tics incontrôlables ou va-telle devenir plus que ça ? 
Spencer sent que Hope est spéciale, elle a du caractère mais elle est mature et incroyable ! Elle aime escalader les arbres comme lui, adore les anecdotes bizarres inutiles, elle adore parler de sa soeur et de ses projets sensationnels autour du monde... mais surtout elle ne se moque pas de lui lorsqu'il a des tics moteurs ou vocaux. Spencer se sent revivre, il vit enfin aux côtés de cette jeune fille étonnante, fraîche et pimpante. Mais voilà Spencer restera un ami alors que son frère Dean aura la primeur de voler le coeur de Hope...

J'ai énormément aimé le fil conducteur du roman qui est l'âge. Les deux adolescents se rencontrent à 13 ans et grandissent ensemble. Chaque année, chaque âge supplémentaire voit naître une évolution majeure dans leur relation. Ils vont nouer des liens intenses, entre amour et amitié, sans jamais vraiment tout se dévoiler. Avec Hope, Spencer apprend le dévouement, le don de soi mais aussi la retenue et la pudeur. Il souffre de l'aimer en silence, à cause de sa différence. 
Cette très belle et émouvante histoire d'amour, sort des sentiers battus... elle n'est ni blanc, ni noir, elle est compliquée. Contrairement aux taxinomies qui est l'art de répertorier les choses dans des cases, ce n'est pas facile d'aimer. 

Spencer est un adolescent marginalisé du fait de sa maladie... si lui essaie de le vivre du mieux possible, ce sont les autres et leur regard, leur comportement moqueur et inopportun qui fait qu'il se sent mal. Pourtant vers 16 ans, Spencer est un jeune homme incroyable, intelligent, attachant et il a réussit à trouver sa place à l'aide du sport. Il a un talent pour la lutte qui va lui faire gagner le respect des camarades, de son père et de son frère. 

Alors que Hope va se perdre petit à petit et sombrer, face à un drame familial. Spencer est remarquable par sa présence, son côté protecteur, son amour sincère et ses sentiments matures. J'ai adoré cette histoire qui n'est pas qu'une histoire d'amour mais une histoire de relations, fraternelles, sororales, familiales, amicales, amoureuses... L'écriture de Rachael Allen est à la fois tendre, drôle, actuelle et vraie. Ce roman montre que le syndrome de la Tourette ce ne sont pas que des insultes involontaires, ce sont surtout des petits tics obsessionnels, mais qui n'empêchent en rien de vivre normalement et de tisser des liens forts. Spencer est un adolescent curieux, passionné, fort en émotions et qui parfois n'a pas peur de les exprimer de manière touchante et simple.

En bref, on suit donc deux personnages de 13 à 19 ans, ce qui d'emblée instaure un sentiment proche avec le lecteur qui va s'attacher à eux, à leur histoire. J'ai beaucoup apprécié comment la classification des relations et des êtres vivants a été mise en pratique par Spencer. C'est tellement juste et parfois tellement drôle, cela apporte une touche de légèreté et de fraîcheur à des scènes déchirantes car le roman évoque le deuil, le poids de la famille. Avec Spencer on va découvrir que les relations humaines sont parfois si complexes que l'on ne peut pas les classifier. Et vous savez quoi ? Heureusement! Et ce n'est pas passé loin du coup de coeur !

Commentaires

Publier un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr