Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Les sorcières de Pendle de Stacey Halls ♥ ♥ ♥

0

Stacey Halls

 

Editions Michel Lafon

Traduit de l'anglais par Fabienne Gondrand

Septembre 2020

399 pages/ 18,95 euros


Littérature anglo-saxonne

Quatrième de couverture : Lancashire, Pendle, 1612. A 17 ans, Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. Mais après trois fausses couches, la maîtresse du domaine de Gawthorpe Hall n'a toujours pas donné d'héritier à son mari. Lorsqu'elle croise le chemin d'Alice Gray, une jeune sage-femme qui connaît parfaitement les plantes médicinales, Fleetwood voit en elle son dernier espoir. Mais quand s'ouvre un immense procès pour sorcellerie à Pendle, tous les regards se tournent vers Alice, accusée comme tant d'autres femmes érudites, solitaires ou gênantes. Alors que le ventre de Fleetwood continue de s'arrondir, la jeune fille n'a plus qu'une obsession pour sauver sa vie et celle de son bébé : innocenter Alice. Le temps presse et trois vies sont en jeu. Etre une femme est le plus grand risque qui soit. 

 

Quelle lecture envoûtante et surprenante ! J'ai eu un énorme coup de coeur pour Les sorcières de Pendle qui nous plonge au coeur d'une angoissante chasse aux sorcières dans le Lancashire, Angleterre du XVIIème siècle. Fleetwood Shuttleworth est enceinte pour la quatrième fois. A chaque fois, elle a fait des fausses couches, et la maîtresse du domaine Gawthorpe Hall est très inquiète. Elle surprend sur le bureau de son mari un courrier important qui va bouleverser sa vie... Elle n'a pas d'autre choix que de mener à terme cette grossesse. Mais à quel prix ? Lorsqu'elle croise le chemin de Alice Gray, une guérisseuse, sage-femme de son état et qui connaît parfaitement les plantes médicinales, elle l'engage sans aucune hésitation. Mais en même temps s'ouvre un immense procès contre sorcellerie, accusant un certain nombre de femmes guérisseuses, érudites, solitaires ou aux habitudes dérangeantes. Et bientôt Alice va être prise dans cette tourmente...

Les sorcières de Pendle c'est un roman fort, vibrant, touchant, engagé et totalement féministe qui prend appui sur l'un des procès de sorcellerie les plus célèbres de l'histoire anglaise. Alice Gray a réellement vécu et le récit bien que romanesque possède un charisme fou lié à ce fait divers en proposant une version magnifique et émouvante. Ainsi nous allons suivre le procès pour le côté historique et la manière dont Fleetwood va tout faire pour mener à bien une grossesse que seule Alice l'accusée peut mener à bien. Une relation étrange, une certaine complicité tout en retenue s'installe entre Fleetwood et Alice et parfois il y a des passages fantastiques, complètement ensorcelants comme si la sorcellerie existait réellement, comme si elle influençait le déroulement des choses et le destin. La onzième "sorcière", Alice Gray, échappa à la peine capitale sans que nul aujourd'hui ne sache pourquoi mais l'auteure apporte un éclaircissement à ce sujet.

Tout le long du roman, on est captivé par cette ambiance oppressante, tout en tension qui pèse sur la grossesse et la santé de Fleetwood... le destin des deux jeunes femmes est étroitement lié. Et lorsque Alice se fait arrêter, on est pris dans une tourmente incroyable. Je ne pouvais plus m'arrêter de lire, j'ai eu peur... l'histoire est captivante, et la plume à la fois délicate, érudite nous emporte dans une intrigue prenante et déroutante. Si le roman se concentre sur l'affaire des sorcières, il dresse avec l'histoire de Fleetwood, le tableau effrayant de la condition féminine de l'époque. Si les érudites convaincues de sorcellerie souffraient, le sort des épouses de la bonne société n'était pas non plus un long fleuve tranquille et soumises à leurs époux. Le personnage de Fleetwood est parfait, ainsi que celui de son époux, tout en nuances et sans rien de manichéen, et la psychologie des personnages est complexe, entre sens du devoir, émotions, sentiments, douleur et loyauté. De ce côté là, on a affaire à une vraie passion romanesque où les personnages sont en proie avec leurs doutes, leur amour... et la scène où Fleetwood commande à son mari de sauver Alice est poignante.


En bref, j'ai passé un excellent moment... à la fois roman historique, roman de moeurs, roman d'amitié... Les sorcières de Pendle est vibrant de fougue : passions, colères, loyauté, amitié, amour... il est riche de tensions, d'angoisses, de moments envoûtants entre fantasmes liés à la sorcellerie et réalité. J'ai beaucoup aimé le côté féministe et engagé qui en fait un brillant plaidoyer sur le droit pour chaque femme du monde de jouir de son corps et d'être libre.


Commentaires

Publier un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr