Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La Maison des cendres de Hope Cook ♥ ♥ ♥

0
Hope Cook

Bayard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Patrice Lalande
Octobre 2019
405 pages
14,90 euros

Young Adult dès 15 ans
Thèmes : Malédiction, Amour, Temps

Quatrième de couverture : XXIe siècle. Quand il entend des voix au milieu d'une étrange clairière, Curtis doit affronter sa plus grande peur : aurait-il hérité de la maladie mentale de son père ? Dans sa quête pour trouver une réponse, il découvre l'histoire de Gravenhearst, un manoir labyrinthique, mystérieusement réduit en cendres en 1894. Parmi les rares articles mentionnant l'incendie, Curtis tombe sur la photo de Mila, une habitante des lieux.
Fasciné par ce portrait, il le dérobe. XIXe siècle. Mila doit mener ses propres combats quand sa mère disparaît inexplicablement, les laissant sa petite soeur et elle sous la tutelle de leur cruel beau-père. Luttant de toutes ses forces, Mila cherche de l'aide pour s'évader de Gravenhearst, cette demeure maléfique qui dissimule bien des secrets. Séparés par le temps, Curtis et Mila pourront-ils briser le pouvoir malfaisant qui menace de les engloutir dans le néant ? Certaines choses refusent de rester enfouies dans le passé.


Encore un coup de coeur que j'ai eu pour ce titre lu pendant Halloween enfin plutôt qu'il m'a tenu en haleine les 1er et 2 novembre. Tout commence de manière assez palpitante et angoissante. Curtis, 17 ans, se trouve dans une clairière, dans un bois sauvage lorsqu'il entend des voix, des murmures, des cris terrifiants. L'expérience est vraiment étrange et il repart, assez tourmenté. Curtis a assez de soucis comme ça avec un père atteint d'une maladie mentale et une petite soeur dont il faut s'occuper et protéger. Après des recherches à la bibliothèque, il découvre que cette clairière abritait plus d'un siècle auparavant, un manoir qui a entièrement brûlé avec deux jeunes filles. 

On plonge dans l'histoire de Gravenhearst avec un sentiment étrange et trouble, celui de Mila qui doit affronter une mère méchante qui s'est remariée avec un homme cruel, sournois et qui cache de sombres secrets. La Maison des cendres mêle habilement deux thématiques intéressantes : la malédiction et les secrets de famille. C'est drôlement original et les histoires de fantômes sont très sympa à découvrir. Mais ici c'est plus que ça et j'ai été très étonnée de découvrir une intrigue dense, profonde, fantastique écrite avec subtilité et poésie. J'ai eu l'impression de nager entre Les Hauts de Hurlevent (les violences familiales, les fantômes, le côté gothique) et Le Portrait de Dorian Gray pour la nature sombre de ce beau-père, maître d'une demeure maléfique et labyrinthique. On y retrouve aussi un clin d'oeil à Frankeinstein et Dracula, pour vous dire à quel point ce roman est profond et inspirant. 

On suit donc deux personnages : Curtis, de nos jours qui cherchent des réponses à ses questions et souhaite en apprendre plus sur le drame survenu à Gravenhearst. Curtis tombe sur la photo de Mila et comprend que les cris entendus dans la clairière viennent de son fantôme. C'est passionnant et totalement prenant. J'ai dévoré ce roman tellement j'étais prise par cette ambiance mystérieuse, la psychologie des personnages et l'intensité de l'intrigue très bien menée. Il sera question de miroirs aux pouvoirs magiques et de sauts dans le temps... 

En bref, on ne s'ennuie pas une seule seconde devant ce roman qui respecte avec talent tous les ingrédients du roman gothique par excellence : un manoir hanté, un terrible incendie, un personnage maléfique, une histoire d'amour impossible, une malédiction à détruire... Fascinant et j'en ressors absolument conquise !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr