Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

A l'heure où dorment les fauves

9
Jean-Baptiste Bester

Editions Presses de la Cité
424 pages
Paru en Mai 2009

Quatrième de couverture: En Afrique du Sud, en 1880, une fabuleuse course à la poursuite d'un diamant très convoité.A Kimberley, près du Big Hole, la mine la plus profonde que l'homme ait jamais creusée, un vieux mineur noir découvre un diamant d'exception qui portera son nom : le Kalawi. Aussitôt, le magnat britannique Alun Forbes et son rival boer, Pieter Van Nuys, en revendiquent la propriété. Une décision de justice donne raison à l'Anglais. Quelques jours plus tard, le Kalawi disparaît. Paul Adams, jeune courtier à la Lloyd's, est alors envoyé en Afrique du Sud pour indemniser le magnat.Mais il doit au préalable mener une enquête. Il découvre avec stupeur que l'auteur du vol n'est autre que Patsy, la propre fille de Forbes, dont il s'est épris. Sur fond de guerre anglo-boer, Patsy et Paul commencent alors une cavale effrénée qui les mènera aux confins du Transvaal et en pays zoulou. Guidés par Kalawi, le mineur qui les a aidés à fuir, ils découvrent les fascinantes coutumes tribales d'un pays en pleine mutation.Une évasion splendide qui mêle le meilleur du genre : rebondissements, immersion totale dans un pays et sa culture, sous la plume romanesque d'un jeune auteur très prometteur.
A propos de l'auteur: Jean-Baptiste Bester a d'abord été assistant réalisateur sur des longs métrages, pour de prestigieux metteurs en scène tels que Samuel Fuller.Il est l'auteur de Bois d'ébène, publié aux Presses de la Cité.

Entre roman d'aventures et saga africaine, A l'heure où dorment les fauves aurait pu être un excellent roman si hélas, il n'avait pas exploité toutes les ficelles d'un scénario digne des téléfilms de M6! Lorsque BOB m'a proposé ce roman, je ne savais que très peu de choses hormis le résumé fort aguicheur. Tout me plaisait. Le contexte: Fin du XIXe siècle en Afrique du Sud, un conflit entre les Anglais et les Boers pour le pouvoir et la suprématie d'un territoire encore sauvage, la découverte d'un diamant puis sa disparition, une histoire d'amour un peu simplette, et les cultures tribales. Un résumé bien tentant entre évasion et aventure romanesque. Pour le coup de l'aventure il y en a, cela ne fait aucun doute! Complots, assassinats, trahisons, argent, pouvoir, amour et luxe. Le tout y est. Le résumé ne ment pas sur la marchandise si je puis me permettre! Pourtant tant de clichés, tant de déjà vu!!! Entre le mineur noir Kalawi servant de guide, entre le chef zoulou et sa magnificience tant respectée, entre le courtier Paul, chargé de l'enquête au service du magnat Alan Forbes, qui tombe amoureux de sa fille!! Entre la bataille pour le diamant opposant deux grands hommes: Alan Forbes et Pieter Van Nuys. Rebondissements et action certes, mais je me suis totalement ennuyée! A la limite je préfèrerais regarder le dit "téléfilm" en question, ce qui serait plus captivant. Une intrigue tellement prévisible, où l'imagination est desservie par des clichés historiques. Assurément un livre qui aurait pu être captivant mais dont la palabre ne m'a guère inspirée. C'est dommage! Fort dommage...Je dois reconnaître pourtant une bonne écriture, sans longueurs, sans lourdeurs, plutôt fluide qui rend le roman facile à lire et dont les nombreuses descriptions de paysages sont du reste très plaisantes et qui ont le mérite de nous donner envie de voyager dans ce pays aux couleurs resplendissantes.

Je remercie Bob pour l'envoi de ce livre et le conseillerais néanmoins à tous ceux qui rêvent d'Afrique exotique et sauvage.


Le billet de Keltia qui est du même avis que moi.

Commentaires

  1. J'ai eu plus de chance que toi avec celui que j'ai reçu de chez B.O.B. Je passe celui-ci sans regret.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien dommage en effet...en plus la couverture est vraiment très belle !
    Bonne semaine Lael et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. ce livre a décidement nombre d'arguments pour me plaire : l'afrique, l'aventure, grande saga. Je note !

    RépondreSupprimer
  4. Deux billets en ligne le même jour et les deux sont négatifs. Comme tu le dis, la quatrième est aguicheuse mais si le reste ne suit pas, hop à la trappe !

    RépondreSupprimer
  5. Aifelle: Oh mais je suis sure que Bob m'enverra d'autres livres qui me plairont!! chaque livre son lecteur!!!!

    Manu! oui à la trappe nous avons tant à lire!!

    Géraldine! j'espère qu'il trouvera chaussure à son pied, et qu'il te parlera!!

    Florinette oui c'est vrai la couverture est chouette

    RépondreSupprimer
  6. Raah j'ai trouvé la couverture horrible moi (du moins quand on la voit en vrai!). Je trouve ça super rétro!!!

    Sinon, eh bien, pour le livre je te rejoins tout à fait comme tu le sais Laël. Et moi aussi j'aurais préféré voir le téléfilm!

    RépondreSupprimer
  7. Très belle couverture, l'histoire ne me plaît pas, je serai plus intéressé pour voir le téléfilm par contre !!!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai également reçu ce roman, mais j'ai sans doute mis plus de temps à le lire :) Je viens de déposer ma critique sur mon blog. Pour faire bref, je n'ai pas du tout aimé, et pour les mêmes raisons que toi !!

    RépondreSupprimer
  9. Calypso Bienvenue dans Sous le feuillage, oui ce livre ne fait pas l'unanimité ou devrais-je dire il le fait dans le sens contraire!!! j'ai lu ton billet et merci de m'avoir mise en lien!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr