Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Les étranges talents de Flavia de Luce

13
Alan Bradley

Editions du Masque
Collection MsK
Traduit de l'anglais (Canada) par Hélène Hiessler
Paru en Mai 2010
371 pages
17 euros


Roman ados à partir de 12 ans
Thèmes: Années 50/ Crime et compagnie


Quatrième de couverture: En plein été caniculaire, le paisible manoir de Buckshaw est agité par de curieux événements : un oiseau mort, timbre collé au bec, est retrouvé devant la porte de la cuisine, un cadavre fait son apparition au beau milieu d'un plant de concombres, et le colonel de Luce, maître des lieux, n'est plus lui-même.Sa fille Flavia décide alors de mener l'enquête et va se retrouver plongée au coeur du passé tourmenté de son père. Véritable chimiste en herbe à l'esprit vif et imprévisible, ses lunettes rondes lui servent autant à attirer la compassion qu'à protéger ses yeux des projections d'acide, et nul ne peut résister à sa fabuleuse repartie... surtout pas ses soeurs.
A propos de l'auteur: Traduit dans douze pays, Alan Bradley, auteur canadien de soixante-dix ans, a été primé par le Debut Dagger Award pour ce premier roman brillant et plein de malice de la série Flavia de Luce.


Comment résister à une telle couverture ? Un mélange subtil entre l'univers de Tim Burton et celui de la famille Adams. Un univers fantastique et drôle. C'est un peu le genre de ce roman car Les étranges talents de Flavia de Luce est pétillant et dynamique à souhait. Notre héroïne n'a que 11 ans lorsqu'elle découvre la victime rouquine dans le potager de concombres. N'ayant pas encore rendu l'âme, celui-ci a tout juste le temps de s'écrier d'un "Vale" avant d'expirer, au plus grand désarroi de Flavia. Elle reconnaît la victime, qui peu de temps avant, avait eu une conversation envenimée avec son père. Flavia a des doutes sur la culpabilité de son père et décide de prendre les choses en main. Mais lorsque l'inspecteur Hewitt débarque au manoir Buckshaw, rien ne va plus. Entre l'oiseau mort retrouvé sur le pas de la porte et portant un timbre sur son bec, la part de tarte à la crème d'une cuisinière ratée qui s'évanouit comme par enchantement, c'est la catastrophe. Et le père de Flavia, encore empreint d'une douleur vive suite à la mort de sa femme, se laisse aller...

Sous le soleil cuisant de cet été 1950, Flavia va prouver tous ses talents de détective en menant l'enquête avec ruse et ce brin d'espièglerie. Espionne en herbe, elle n'hésitera pas à fouiller, chercher, interroger pour découvrir l'identité de la victime. Et même avec tout ça, elle arrive à concocter une vengeance bien raffinée contre ses pestes de soeurs qui lui mènent la vie dure!!! Chimiste dans l'âme, elle exprime non sans amusement et ironie sa passion pour les poisons et son admiration pour les grands de la chimie. Sans oublier cette intrigue délicieuse et judicieuse qui tourne autour d'un timbre! On aimera cette ambiance british, entre délectation et élégance, ce côté policier à la Sherlock Holmes, ces références littéraires très bien exploitées et cette héroïne digne d'un roman d'Agatha Christie. Haute en couleurs, Flavia de Luce est une mademoiselle finaude et débrouillarde mais son côté excentrique l'emporte pour nous offrir des situations aussi truculentes qu'astucieuses. Un roman à savourer de toute urgence...




Les étranges talents de Flavia de Luce existe en version adulte (JC Lattès)
Un grand merci à Anne et aux éditions du Masque
Les avis de Clarabel, Laure
5/5 champignons

Commentaires

  1. je le vois partout ce livre! tu donnes envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  2. Noté. Je suis davantage tentée que pour Hush Hush. Le sujet à l'air très sympa. Bizzz

    RépondreSupprimer
  3. Totale craquage aussi pour ma part ( mais ça a dû se remarquer dans ma chronique ^^)Ambiance parfaite, héroïne "adorable" à découvrir absolument :)

    RépondreSupprimer
  4. Ca a l'air savoureux ! Je préfère la couverture ado à celle adulte !

    RépondreSupprimer
  5. Esmeraldae: tu peux te jeter dessus, c'est un bon roman

    Manu: bonne remarque, moi aussi je préfère celle des ados, plus fantaisiste

    Laure: j'ai vu que tu avais beaucoup aimé, Clarabel aussi

    Thalie: j'aime MsK, j'espère que tu vas trouver The roman qui te fera l'aimer à tout tour bisous

    RépondreSupprimer
  6. Je note tout de suite alors :)

    RépondreSupprimer
  7. Maribel: faut pas le laisser passer, j'adore l'ambiance des années 50 qui est restituée impeccablement, à lire par ce temps très lourd!!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime trop cette collection !! C'est fou comme ce titre me tente !

    RépondreSupprimer
  9. Stephie: c'est la collection qui monte, qui monte!

    RépondreSupprimer
  10. mais quelle différence entre les versions jeunes et adultes? juste la couv? je l'ai noté pour la prochaine commande en tout cas, merci!! ;)

    RépondreSupprimer
  11. Je le VEUX ! Il me le FAUT ! (Oui, j'abuse un peu des majuscules dans ce genre de cas !)

    RépondreSupprimer
  12. Je me laisserai bien tenter par la version adulte. Quoi que pour ma fille, il faudrait peut-être la version jeunesse. Alors j'hésite. Je ne vais quand même acheter les 2 !

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour ! :-) J'ai trouvé ce billet via google. Je suis en train de terminer ce roman et me régale ! Tout à fait d'accord avec toi!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr