Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La rédaction de Soleman

4
Audren
Illustrations de Gabriel Gay

L'Ecole des Loisirs
Collection Mouche

44 pages
6,50 euros

A paraître le 26 Août 2010

Lectures 6/9 ans/ Roman Cadet
Thèmes: Immigration, Ecole, Amitié/Solidarité





Mot de l'éditeur :
La maîtresse aurait pu réfléchir à deux fois avant de donner son sujet de rédaction. Racontez votre meilleur souvenir…Corentin a deux meilleurs souvenirs, il ne sait pas lequel choisir ; Melvin sait mieux raconter qu’écrire ; quant à Soleman, il n’a rien à dire. Pire, il se retient de pleurer : dans sa vie, il n’y a pas de bon souvenir.Corentin est révolté ! Un enfant sans meilleur souvenir, comment est-ce possible ?Puisque c’est comme ça, on va l’aider à s’en fabriquer.

"Ce qui n'est pas juste , c'est qu'un enfant n'ait pas de meilleur souvenir ! ai-je crié."


Il y a l'avant et il y a l'après.
L'avant c'est la vie triste de Soleman, petit garçon dont on devine d'où il vient et ce qu'il a vécu comme épreuves. L'après c'est lorsqu'arriver dans une nouvelle ville, dans une nouvelle classe, on demande à Soleman de faire une rédaction sur son meilleur souvenir. Entre adoption d'escargots et pêche melba, tous les enfants de la classe ont des souvenirs heureux mais quand c'est au tour de Soleman d'en raconter un, c'est un silence lourd et pesant qui plane dans la classe, accompagné par un sourire compréhensif de Sabine la maîtresse. La grande question de Corentin, le voisin, c'est l'injustice. Tous les enfants devraient avoir des souvenirs heureux et la tristesse de Soleman touche Corentin. Que faire pour donner le sourire à Soleman ? Est-ce qu'on peut fabriquer des souvenirs heureux ? Telle est la question et grâce à la solidarité des petits camarades de classe, l'après de Soleman sera bien meilleur que l'avant ! Parole d'escargots !

Un gros coup de coeur pour ce texte sensible, juste et poétique. L'idée de fabriquer des souvenirs est tout simplement excellente. La rédaction de Soleman aborde le sujet difficile de l'immigration et de l'arrivée d'un petit nouveau dans un environnement inconnu. L'accueil, se faire des amis et la vie à l'école sont les principaux thèmes de ce roman débordant d'affection et de délicatesse. Un humour enfantin, l'histoire d'une amitié naissante et du désir d'aller vers l'autre. Un très joli roman sur la solidarité et la compréhension, sur la tolérance , sur l'égalité des chances face au bonheur. Qu'importe l'origine, la nationalité et la destination, chaque enfant a droit au bonheur...

Merci à Sylvie et à L'Ecole des Loisirs

Commentaires

  1. J'ai découvert Audren avec "Le paradis d'en bas". J'avais beaucoup aimé et celui-là n'a pas l'air mal non plus même si j'ai un peu peur au trop plein de bons sentiments.

    RépondreSupprimer
  2. AHHH, je vois que L'Ecole des Loisirs n'a pas résisté à ton blog ;) joli billet bizzz

    RépondreSupprimer
  3. Thalie: merci bizz

    Saxaoul: alors je te rassure il n'y a pas de trop plein de bons sentiments, les choses sont dites avec naturel et les mots choisis sont parfaits. On ne tombe pas dans le pathos, tout est suggéré et à deviner.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai été moins séduite que toi, je trouve qu'on est trop sur les souvenirs des autres et qu'au final l'histoire de Soleman ne devient qu'un détail débutant au 3/4 du récit.
    Par contre j'aia doré "Mauvais élève !"

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr