Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Damnés

7
Lauren Kate

Bayard Jeunesse
Traduit de l'anglais (USA) par Elisabeth Luc
Paru en Novembre 2010
439 pages
16,90 euros


Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Fantastique, Ange, Amour


Quatrième de couverture : Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l'enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux...

Le livre/objet est magnifique. Il n'y a rien à redire. La couverture est soignée avec une illustration ténébreuse, des dégradés de bleu sourd et un jeu de matières doucereures au toucher. C'est un beau roman, un bel effort de publication. Hélas je serais moins élogieuse concernant le contenu. Attirée par le résumé tentateur d'une histoire pimentée entre trois adolescents : Luce, la nouvelle pensionnaire d'un lycée d'éducation surveillée ; Daniel, l'ado inaccessible et rebelle ; Cam le tombeur-charmeur toujours souriant, sans parler de la veine fantastique mentionnant les anges déchus. J'étais partie dans cette lecture pleine d'enthousiasme. Si la première partie du roman est longue, la fin sait nous mettre l'eau à la bouche mais pas assez suffisamment pour avoir envie de lire la suite. Le jeu du "Je t'aime, moi non plus", du "Cours-moi après, je t'attrape"entre Daniel et Luce devient vraiment lassant, sans compter que je n'ai pas trouvé l'intrigue très étoffée. On survole. A la limite de l'ennui, je n'ai pas été captivée. Alors oui, les ados au coeur de midinette vont adorer. C'est sûr et certain! J'en ai vendu plein. Le lycée atypique dans lequel se retrouve Luce propose un contexte attrayant, la psychologie de Luce et ses angoisses concernant les ombres qui planent autour d'elle l'est tout autant. L'histoire d'amour est pimentée quoique parfois très niaise et la fin ne m'a pas surprise outre mesure, prévisible par le premier chapitre qui en dit trop long et nous met sur la voie. Pas de surprise. Au final, une série qui débute tout doucement avec quatre tomes prévus (le tome 2 Vertige sortira en été 2011). J'ai nettement préféré Hush Hush de Becca Fitzpatrick qui parle du même sujet mais avec une intrigue plus originale, moins "surfaite". C'est dommage, je suis déçue.


Les avis de Herisson08, Book en Stock
Le site du livre ici

Commentaires

  1. Il m'attirait mais je ne note pas si tu es à ce point déçue !

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'es pas la première à être déçue par ce livre... dommage, comme tout le monde, je trouvais la couverture magnifique ! Je passe mon tour quant à sa lecture :(

    RépondreSupprimer
  3. Hmmmm déjà que Hush Hush ne m'a pas convaincue plus que ça... dommage, le thème était très tentant.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis en train de le lire, je te donnerai mon avis quand je l'aurai terminé !

    RépondreSupprimer
  5. Bon du coup j'attends avec moins d'impatience que Bayard me l'envoie, je l'avais gagné sur le blog de Stephie, mais bon ça fait un moment, Bayard semble avoir oublié!

    RépondreSupprimer
  6. C'est marrant tu le compares à Hush Hush mais je les ai trouvé très différents en fait. J'ai aimé les deux de façons différentes, ce qui m'a le plus déplu dans Damnés c'est la lenteur générale!

    RépondreSupprimer
  7. euh, moi j'ai bien aimé sans dire que c'est le roman de l'année. certaines choses m'ont séduite. un billet à venir.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr