Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Loin de la ville en flammes

8
Michael Morpurgo

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Diane Ménard
Illustré par Michael Foreman
Paru en Avril 2011
339 pages
13,50 euros


Roman Junior dès 9 ans
Thèmes : Guerre, Famille, Solidarité


Quatrième de couverture : Allemagne, 1944. Elizabeth, Karli et leur mère habitent à Dresde. Leur père, mobilisé, n'est toujours pas rentré. La plupart des villes allemandes ont été bombardées et, bientôt, la famille doit fuir à son tour. En compagnie de Marlène, l'éléphante du zoo qu'ils ont recueillie, la petite troupe s'enfonce courageusement dans l'hiver glacé... La guerre du côté des vaincus. Un récit émouvant et chaleureux, superbement ponctué de dessins en noir et blanc.
A propos de l'auteur : Michael Morpurgo est né en 1943 à St Albans, en Angleterre. À dix-huit ans, il entre à la Sandhurst Military Academy, puis il abandonne l'armée, épouse Clare, fille d'Allen Lane, fondateur des éditions Penguin, et devient enseignant. En 1982, il écrit un premier livre, Cheval de guerre, qui lance sa carrière d'écrivain. C'est aujourd'hui une pièce de théâtre qui connaît un immense succès à Londres et dont Steven Spielberg prépare l'adaptation cinématographique. Depuis lors, Michael Morpurgo a signé plus de cent livres, couronnés de nombreux prix littéraires, dont les prix Sorcières et Tam-Tam en France. En 1978, dans le Devon, Clare et lui ont ouvert une ferme à des groupes scolaires de quartiers urbains défavorisés pour leur faire découvrir la campagne et les animaux. Les Morpurgo dirigent aujourd'hui trois fermes et ils ont été décorés par la reine de l'Ordre du British Empire pour leurs actions destinées à l'enfance. En 2006, Michael est devenu officier du même ordre pour services rendus à la littérature. Il a également imaginé la création du Children's Laureate avec son ami le poète Ted Hughes, fonction honorifique dédiée à la promotion du livre pour enfants. Ardent défenseur de la littérature pour la jeunesse, cet immense conteur est aujourd'hui considéré comme un auteur incontournable. Père de trois enfants, il a sept petits-enfants.


Avec Enfant de la jungle, Michael Morpurgo avait su nous surprendre en nous racontant une histoire inspirée de faits réels. Introduisant un élément attachant : un éléphant, sauveur d'un petit garçon orphelin après un terrible
tsunami. Dans Loin de la ville en flammes, l'auteur revient à ses récits traditionnels, ceux où la guerre fait des ravages mais permet aux personnages de s'armer de courage et de valeurs de solidarité. Elizabeth, l'aînée, Karli et leur mère habitent à Dresde. La maman travaille au zoo et s'occupe d'une jeune éléphante prénommée Marlène. La Seconde Guerre mondiale éclate et la ville se prépare aux bombardements aériens. Les autorités ont décidé qu'il faudrait tuer tous les animaux du zoo dès les premières alarmes. La maman d'Elizabeth et Karli s'y refuse parce que Marilène l'éléphante est inoffensive et fragile. Pour le plus grand bonheur du petit Karli, l'éléphante sera recueillie dans leur foyer...

Loin de la ville en flammes c'est l'histoire émouvante et attendrissante d'une famille allemande qui recueille et offre amour et protection à un animal. La consigne pour les zoos était de tuer tous les animaux lors des bombardements afin qu'ils ne s'enfuient pas à travers la ville. La maman est prise d'affection pour un éléphant et s'arme de courage pour s'opposer à cette cruelle décision. Affrontant le directeur, elle demande à ce qu'elle s'occupe de Marilène. La présence de l'éléphante dans le récit apportera son lot d'humour, de bonne humeur, de courage, d'amitié et d'optimisme dans un contexte historique dramatique : celui de la Guerre et de la marche des russes sur Dresde. Contrainte de fuir dans le froid, sans papiers, ni nourriture, parfois sans espoir, la troupe réussit à survivre et à retrouver le sourire grâce à Marilène. Loin de la ville en flammes évoque également la guerre vue du côté des civils allemands et après L'Etonnante histoire d'Adolphus Tips qui racontait la même Guerre mais perçue du côté des familles anglaises, l'on s'aperçoit que les ressentis sont les mêmes. Michael Morpurgo raconte avec tendresse, sensibilité et profondeur émotionnelle et c'est précisément ce qui rend ses récits si magiques... Ce dernier roman ne fait pas exception à la règle : belle histoire, personnages attachants, solidarité humaine dans les moments difficiles, amour, transmission de générations en générations, valeurs et simplicité des moments de joie et de rare bonheur. Formidable !



Lire les avis de Stephie, Tiphanya
Pour info : une chronique à lire chez Faelys sur Fidèles éléphants

Commentaires

  1. Je ne lis que le dernier mot : Formidable ! je vais le lire bientôt, tant mieux !!

    RépondreSupprimer
  2. IL me semple avoir lu ce roman il y a longtemps, et je crois me souvenir qu'il m'avait plu. Mais en tout cas je connais l'auteur que j'apprécie.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait vraiment que je prenne le temps de lire cet auteur car j'ai aimé tout ce que j'ai déjà lu de lui.

    RépondreSupprimer
  4. Leiloona : c'est un excellent auteur de jeunesse! Pour moi un des meilleurs écrivains pour la jeunesse britannique après Roald Dahl

    Joana : un excellent auteur! J'aimerais lire toute son oeuvre!

    Sophie: surtout dès que tu l'as lu et écrit ton billet! fais-moi signe! j'aimerais connaître ton avis!

    RépondreSupprimer
  5. Oh, celui-là, il me le faut, j'aime beaucoup cet auteur...!

    RépondreSupprimer
  6. Je vais le lire tout prochainement donc je ne te lis pas vraiment mais j'ai bien vu le FORMIDABLE final!!!

    RépondreSupprimer
  7. Ce fut un régal pour moi aussi, un classique de la littérature jeunesse que Morpurgo !

    RépondreSupprimer
  8. Stephie : oui il est dans la lignée de Roald Dahl, un des meilleurs et ses romans seront des classiques, des chefs-d'oeuvre!

    Lancellau: oki ;-) surtout n'hésites pas à me dire quand tu auras publié ton billet, je viendrais lire ton avis!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr