Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Fedeylins Tome 1 Les rives du monde

6
Nadia Coste

Gründ
Romans
Paru en Mars 2011
416 pages

18 euros

Roman ados à partir de 12 ans
Thèmes : Différence, Amitié, Grandir


Quatrième de couverture : Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.


Cahyl est un petit larveylin qui vient de naître. Après son éclosion, il a dû rejoindre les rives de la mare mais il a eu beaucoup de difficultés en sortant de sa bulle et a manqué de peu de se noyer, sous les yeux horrifiés de sa mère. L'aide inattendue d'un gorderive lui a permis d'échapper aux poissons et à une mort certaine. Alors que la fête d'accueil bat son plein, Cahyl se sent déjà à part de son peuple, les Fedeylins. Il observe attentivement le nénuphar, la mare et fait connaissance avec son sauveur : Glark. Cahyl comprend vite que son ami vient des ennemis mortels des Fedeylins et que tout les oppose. Néanmoins il décide de faire confiance à Glark. L'intégration au sein de la société Fedeylin est plutôt difficile. La famille de Cahyl découvre que celui-ci n'a pas de marque et n'appartient donc à aucune caste. Or, chaque fedeylin a une marque de destinée qui l'oriente et le guide. Les cinq Pères fondateurs ont crée cinq castes : les transmetteurs, les prieurs, les récolteurs, les bâtisseurs et les créateurs. La marque attribuée à chacun permet au futur fedeylin de trouver sa voie et sa place dans le monde. Cahyl est différent et pour son peuple il sera considéré comme un monstre. Sa mère décide de le protéger et de garder secret la différence de son enfant. Cahyl s'efforce donc d'être discret et de suivre les enseignements des Pères fondateurs, mais les doutes l'assaillent. "Etre fedeylin, c'est accepter" est une loi que Cahyl remet en question, en créant une belle amitié avec Glark, son ami gorderive. Car bien que leur peuple soient ennemis, Glark et Cahyl se comprennent et préfèrent fuir un monde qu'ils refusent...

Fedeylins, Les rives du monde
est un magnifique roman d'apprentissage d'un larveylin qui doit devenir fedeylin mais dont le destin est entaché, parce qu'il n'a pas de marque. On ressent donc toute l'importance des thèmes liés à la différence, à l'exclusion, à la solitude, au sentiment d'appartenance, au comment grandir. Cahyl est un personnage attachant, discret et volontaire, incroyablement bon et tolérant. Tiraillé entre son amitié pour un gorderive et son envie d'embrasser son rôle au sein de la société, le cycle "mudeylin" de Cahyl est profondément accentué sur des questions d'avenir, de sa place dans un monde qui le rejette. Nadia Coste offre un univers complexe, riche en symbolisme et unique. La mare, les nénuphars, les rives... forment un environnement à la fois poétique et magique, proche de la nature. A plus d'un titre, la plume de Nadia Coste atteint un lyrisme apaisant. L'univers Fedeylin est doux, onirique et merveilleux dans le sens de féérique. C'est donc un roman d'introspection plus que d'action, qui ne souffre d'aucune longueur mais qui au contraire coule en des mots pleins de sensibilité et de tendresse. Un roman "cocon" qui a une âme et qui vous plonge dans une bulle hors du temps, au seuil des origines de la vie.


Pour en savoir plus :
-
le site de l'auteur
-
www.fedeylins.fr
-l'avis de
Thalie

Lecture commune réalisée avec Liyah.
Pour lire son article,
c'est par ICI.




Cette lecture compte pour le Challenge Littérature Jeunesse/ Young Adult
organisé par Mélo, Nodrey et Hélène.

Vit un conte de fées
: 10/24

Commentaires

  1. Pas tenter par cette lecture, même si la couverture est très belle, et même si Gründ propose de très beaux livres.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce roman :) L'histoire de ces deux jeunes est vraiment sympathique, et j'ai hâte de découvrir ce que la vie leur réserve dans les prochains tomes ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour ce côté cocon lors de la lecture. J'ai ressenti un grand apaisement au fil des pages. Cependant, j'y ai tout de même trouvé quelques longueurs pour ma part et hélas un petit manque d'actions.
    Toutefois ce fut une très belle lecture que je n'ai pas du tout regretté !
    Merci encore pour cette LC Lael ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Le deuxième tome est plus rapide, je suis en plein dedans et c'est un régal. Un monde à part, "unique en effet^^

    RépondreSupprimer
  5. Le deuxième tome est plus rapide, je suis en plein dedans et c'est un régal. Un monde à part, "unique en effet^^

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas sûre que ce livre me plairait.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr