Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Une robe couleur du temps - Tome 2 - Au palais de Marie-Antoinette

1
Bianca Turetsky

Hachette Jeunesse
Collection Bloom
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Florence Bellot
Paru en Juillet 2012
271 pages
13,95 euros

Romans junior à partir de 9 ans
Lecture 9/12 ans
Thèmes : Mode, Aventure, Histoire


Quatrième de couverture : Avec un peu de magie, les désirs deviennent réalité. Louise le sait bien. Et en ce moment, ce que désire Louise, c'est partir en France, le pays des grands couturiers. Mais avec un père au chômage, adieu les projets de voyage ! Adieu Coco Chanel, Yves Saint Laurent et Christian Dior ! Pour se consoler, Louise retourne dans la boutique des Fashionistas voyageuses ; elle est loin de se douter qu'en enfilant une vieille robe, c'est à Versailles qu'elle va être propulsée, à l'époque de Marie-Antoinette et des débuts de la mode. Le rêve ! Hélas, la vie à la cour n'est pas vraiment rose. Le château grouille d'intrigues et la Révolution est dans l'air. Si elle veut revenir avec la tête sur ses épaules, Louise va plus avoir besoin d'aide que de rubans et de dentelles...


"Je ne conçois pas des vêtements. Je conçois des rêves."
Ralph Lauren. Créateur de mode américain


Après le tome 1, coup de coeur fulgurant pour cette jolie aventure, entre magie et aventure, j'étais très curieuse de découvrir la suite. L'écriture de Bianca Turetsky est toujours aussi délicieuse à lire, grâce à ses mots enjoués et son style enlevé et plein d'humour.

A peine remise de son aventure à bord du Titanic, dans laquelle elle revêtait l'identité d'une célèbre actrice Miss Alice Baxter ; Louise, notre héroïne est de nouveau transportée pour une escapade palpitante mais dangereuse au coeur de Versailles, au palais de Marie-Antoinette, à la veille de la Révolution. Empruntant toujours le même procédé so girly de la robe magique, dénichée à l'atelier de Marla et Glenda, les fées de la mode vintage, notre fashionista voyageuse revêt en catimini une magnifique robe de bal, rococo bleu Tiffany. Sitôt enfilée, Louise se retrouve propulsée des siècles en arrière. Mais cela ne devait pas se passer ainsi. C'est que frustrée de se voir opposer un refus pour participer au plus jouissif des voyages scolaires à Paris, Louise n'y est pas allée par quatre chemins, entre enthousiasme, excitation et peur... Seulement lorsqu'elle se rend compte qu'elle fait partie du cercle intime des amies de la Reine Marie-Antoinette et que le peuple gronde, elle craint pour la tête de son hôtesse. 

Cette aventure est pleine de rebondissements. Louise rencontrera une autre fashionista voyageuse ainsi qu'un jeune homme mystérieux nommé Pierre. Une échappée belle historique, empreinte de magie, de glamour est toujours une bouffée d'air pur où la mode est un superbe moyen d'expression et d'épanouissement personnel. La fin est réellement bien trouvée et rajoute au suspense. Louise apprend qu'elle n'est pas membre du club très privé des Fashionistas Voyageuses par hasard. Y-aurait-il un lien avec sa mère? Cette intrigue, addictive ne fait que rajouter à mon envie de poursuivre cette série pour midinettes passionnées de vintage et de raffinement.

Quant aux illustrations, elles agrémentent superbement le récit, entre couleurs rayonnantes, décors mirobolants et détails raffinés. Une robe couleur du temps est une bonne série, une autre manière d'aborder l'Histoire : attractive, réjouissante, charmante. Un univers pour les filles, nullement nian nian, bien au contraire, rafraîchissant. Je ne lui trouve que des qualités et le plaisir, à chaque fois est renouvelé.

Commentaires

  1. J'avais loupé ton billet sur le premier tome de cette série mais je trouve l'idée très sympa. Je vais aller voir tout ça de plus près... pour la grande petite fille que je suis ;-)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr