Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

A l'ombre de l'oubli

3
Mireille Disdero

Seuil Jeunesse
Paru en Avril 2013
174 pages
11 euros

Roman ados à partir de 13 ans
Thèmes : Adolescence, Amour, Viol



Quatrième de couverture : Violette est belle et intelligente. Arnaud n'a d'yeux que pour elle. Mais après une rencontre organisée par des amis virtuels rencontrés sur le net, Violette devient morose et se replie sur elle-même. Que s'est-il passé lors de cette soirée? Elle ne se souvient de rien. Arnaud devra faire preuve de patience pour aider Violette à recouvrer la mémoire. Et elle, de beaucoup de courage pour accepter la vérité.
A propos de l'auteur : Mireille Disdero est bibliothécaire. Dans ses romans, ses poèmes ou ses nouvelles, elle aime écrire sur la "vraie vie" de gens aux prises avec la réalité. Aux éditions du Seuil Jeunesse, elle a déjà publié 16 ans et des poussières (2009) et Ma Vie océan (2012).

                  Violette et Arnaud sont des amis de longue date. Ils sont jeunes, ils ne se quittent jamais. Ils font les quatre cent coups, ensemble. Coûte que coûte. Ensemble, heureux. Ils sont amis mais leur relation fusionnelle et très complice prend de l'ampleur, sans pouvoir être clairement exprimée. Car Arnaud est fou amoureux de Violette. Pour Violette, ce tableau idyllique reste ce qu'il est, de l'amitié même si elle garde une retenue par peur de tout perdre ou de détruire cette relation si particulière. Violette est une jeune fille intelligente, belle et sensible. Son goût pour l'écriture la conduit à déposer sur le net ses poèmes. Ils sont immédiatement repérés par un certain Ahriman qui se prétend éditeur et encourage vivement Violette dans ses écrits. Fascinée, enthousiasmée, exaltée, Violette est comme happée par les paroles de cet homme qu'elle ne connaît que virtuellement. Un jour de novembre, Violette se rend seule à une fête organisée par le site internet sur Paris. A son retour, elle n'est plus la même...

A l'ombre de l'oubli est un coup de coeur émotionnel, un récit poignant qui évoque la violence du viol. Dès les premières pages, l'écriture de Mireille Disdero est force et poésie à la fois. Derrière l'insouciance de l'adolescence, j'ai tout de suite senti que le bonheur allait éclater en un drame. J'ai repensé aux amis Blue Cerises, j'ai pensé à la sensibilité et à la force évocatrice d'un Metal Mélodie. A l'ombre de l'oubli c'est une approche sensible et délicate d'un sujet grave, révoltant et d'une grande violence : celle des mots, celle de l'acte, celle de la douleur, de l'humiliation, de la honte, du déni, de la colère... Avec des mots simples et justes, avec de très belles métaphores, Mireille Disdero décrit et exprime le mal-être psychologique, le malaise du corps meurtri face à une mémoire occultée. Et comme tout magnifique roman sur la vie, en proie aux réalités, aussi dures soient elles, le roman est lumineux, plein d'espoir porté par des paroles d'amour, seul remède à la guérison. L'auteure avait su me toucher avec Ma vie Océan où d'ailleurs l'on ressent cette même authenticité des sentiments, forts et contradictoires, imprégnés d'une pudeur, à l'image d'une Violette qui se cache et se replie sur elle-même. Mireille Disdero signe encore une fois un beau roman, tout en finesse, en sensibilité féminine et nous livrant un message impérieux : celle de la nécessité de se battre et de se reconstruire après un choc affectif.


A découvrir : le blog de Mireille Disdero que je remercie pour la découverte.

Commentaires

  1. J'ai adoré ce livre moi aussi !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Votre analyse et votre coup de coeur pour "A l'ombre de l'oubli" me font vraiment plaisir.

    Merci d'être cette lectrice !
    A bientôt,

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas bien aimé son précédent, mais là, tu me tentes...

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr