Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Effacée - Tome 1

0
Teri Terry

La Martinière Jeunesse
Collection Fiction J
Traduit de l'anglais par Maïca Sanconie
A paraître le 12 septembre 2013
384 pages
15 euros

Roman ados à partir de 12 ans
Thèmes : Mémoire, Dystopie, Manipulation

Quatrième de couverture : Dans un futur proche, en Angleterre, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à perdre tout souvenir de leur passé. Malgré son Effacement, cependant, Kyla fait d'étranges cauchemars. Comme si ses souvenirs s'obstinaient à remonter à la surface. Petit à petit, le doute s'installe. A-t-elle vraiment commis un crime et mérité son sort? La jeune fille n'est pas certaine de vouloir le découvrir, d'autant que sa nouvelle vie de lycéenne lui plaît. Et que son passé pourrait s'avérer difficile à supporter. Mais peut-on être soi, à 16 ans, si l'on ignore d'où l'on vient? Grâce à Ben, Effacé, lui aussi, et convaincu que l'Effacement cache en réalité une gigantesque manipulation, Kyla trouvera peut-être la force de partir en quête de sa propre histoire...
A propos de l'auteur : Teri Terry est britannique. Elle a vécu en France, au Canada, en Australie et en Angleterre. Après avoir voyagé dans le monde et travaillé comme bibliothécaire, elle a décidé de se consacrer à l'écriture. Effacée est son premier roman.


2054. Angleterre. Kyla, 16 ans sort de l'hôpital où elle a suivi un programme d'Effacement autrement dit d'effacement de la mémoire. Désormais vierge de tout souvenir, de tout passé, elle est recueillie par ses nouveaux parents adoptifs. Le gouvernement a décidé de punir les délinquants, les terroristes, les criminels en leur implantant un appareil greffé sur le bras dont le but est de contrôler leur agressivité et renforcer leur sentiment de bien-être. Ils sont ensuite renvoyés dans une nouvelle famille avec un environnement serein et adapté à leur réintégration. Kyla doit repartir de zéro, tout réapprendre et ne pas éprouver de sentiments négatifs sous peine de retourner en "programmation". Pourtant Kyla fait des cauchemars et renoue avec des aptitudes anciennes : l'art de dessiner les portraits. Très vite, Kyla sent quelque chose de louche. Certains lycéens, "rebelles" dont les opinions différent avec celle de l'Effacement disparaissent du jour au lendemain. Puis Kyla découvre qu'elle est recherchée par sa famille d'origine ? A-t-elle vraiment été une criminelle ou l'a-t-on arrachée à son ancienne vie ?

Le tome 1 Effacée est un excellent roman sur la quête d'identité. Dans une société où le gouvernement a trouvé le moyen efficace et radical d'endiguer et de stopper la délinquance juvénile, Kyla une héroïne de 16 ans est le personnage typique qui se cherche, qui cherche à savoir qui elle est, d'où elle vient et où aller. Les jeunes de moins de 16 ans sont programmés afin d'annihiler leur mémoire et leurs impulsions violentes. Ce procédé crée par les Lorders, interpelle les lecteurs et pose la question de la manipulation génétique, de la moralité et de l'éthique, à effacer tout souvenir d'une enfance, toute mémoire d'un passé arraché. Les jeunes qui ont subi cette démarche possèdent un appareil capable de réguler les émotions et de prévenir leurs trop pleins de colère, leurs humeurs. Leurs comportements en est affecté. Dès lors, on peut soit s'évanouir si le niveau est trop bas soit être complètement déconnecté et tomber dans le coma ou même mourir si le niveau est trop haut. 

Cette série commence bien avec un rythme haletant et prenant, une intrigue pleine de suspense et riche par sa complexité psychologique, une écriture intelligente et dynamique. L'idée d'une criminalité réprimée et réprimandée est intéressante et originale ainsi que celle d'altérer, d'entraver la personnalité et sa capacité à se rebeller, à se révolter. Les idées sont brouillées dans un monde qui se veut utopiste et autoritaire. Elle rend l'histoire humaine et dense car les notions de crime, de culpabilité et de responsabilité sont étroitement liées et floutées. Les méchants ne sont pas toujours les criminels et les gentils sont finalement pas très catholiques! J'ai apprécié l'atmosphère grandissante d'un climat tout en tension, en retenue, en suspicion et en danger. Kyla est une héroïne attachante et intelligente. Elle doit sans cesse taire ses convictions, cachée ses opinions et ses sentiments, les dissimuler pour ne pas faire vibrer son Nivo. Mais derrière cette apparente plénitude, Kyla fourmille de questions et mène l'enquête qui devient de plus en plus oppressante : qui est la victime dans ce système ? Que cache Les Lorders ? Une bonne entrée en matière bien que l'ensemble soit assez classique. Je découvrirais avec plaisir la suite...



Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr