Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le vieil homme et la perle

1
Florence Noiville
Illustré par Philippe Dumas
Mis en musique par Louis Dunoyer de Segonzac

Gallimard Jeunesse Musique
Paru en Octobre 2013
Avec un CD Audio de 35 min
32 pages
24 euros

Livre/CD Jeunesse dès 6 ans
Thèmes : Conte, Noël, Musique

"Il s'asseyait, il attendait, il ne savait pas bien ce qu'il attendait, mais il pouvait passer là des heures sans s'ennuyer. A regarder les passants qui passent. A écouter le bruit que fait la vie quand elle passe, elle aussi."

A propos de l'auteure :  Diplômée d'HEC et de Sciences Po, Florence Noiville a abandonné l'économie et la finance pour écrire. Après un passage par Bayard Presse, elle est devenue, en 1994, journaliste au "Monde". Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe du "Monde des livres". Depuis dix ans, elle s'intéresse à la littérature étrangère, mais aussi à la littérature de jeunesse qu'elle couvre dans une page régulière du journal. De fil en aiguille, elle s'est mise à écrire aussi pour la jeunesse et pour ses trois enfants. Elle a signé une dizaine d'ouvrages chez divers éditeurs. Pour les adultes, Florence Noiville est aussi l'auteur d'une biographie du prix Nobel de littérature américain, Isaac Bashevis Singer, pour laquelle elle a reçu le Prix du récit biographique.


Le vieil homme et la perle est inspiré d'une histoire vraie racontée par Caroline Girardon dans le Parisien en 2009 et librement adaptée en conte de Noël. L'histoire se déroule en trois actes, sur la place de la Contrescarpe où le lecteur fait connaissance de Lucien, un homme seul, abandonné par sa femme et ses enfants. C'était un ancien chanteur d'opéra à la belle voix de baryton, mais un jour il perdit sa voix brusquement. Il se mit à vivre chichement, sans fioritures, dans la simplicité et la solitude. Une vie de bohème à regarder les passants, à vivre le jour le jour, dans la pauvreté, à la recherche d'un idéal artistique que Lucien trouve dans le cinéma et la musique classique. Mais une Voix, manifestée le jour où paradoxalement il avait perdu la sienne, l'interpelle parfois : une sorte d'alter ego ironique et sarcastique qui lui fait voir la vie en noire. Lucien croise souvent Madeleine pour qui son coeur bat. Ses pensées sont souvent ternies et freinées par la Voix malfaisante et aigrie. Un jour de décembre, le 24 exactement, le coeur triste, il eut envie de se restaurer, de sentir la chaleur, la convivialité en mangeant ce qu'il pouvait s'offrir...juste trois huîtres. Cette nuit va changer son destin et la Voix toujours négative pourrait bien lui être utile...

C'est un très beau récit, émouvant, nostalgique et tendre raconté avec sensibilité et tendresse par Frédéric Van Den Driessche. Les illustrations à l'ambiance vieux-Paris sont charmantes avec cet air désuet, style classique, des dessins élégants. La musique douce qui accompagne le texte nous plonge dans un conte lyrique où l'introspection d'un homme nous apprend qu'il faut renoncer à écouter notre voix intérieure, celle qui nous décourage, qui nous entrave dans notre façon d'être et de vivre, pour mieux avancer et tenter d'être heureux. Un joli conte qui sait prendre au coeur, entre subtilité et richesse d'esprit.




 Merci à Gallimard Jeunesse.

Commentaires

  1. Les dessins ont un charme fou, de plus l'histoire à l'air super prenante.
    C'est tentant. ^-^

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr