Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Bollywood Apocalypse

1
Manil Suri

Albin Michel
Traduit de l'anglais par Dominique Vitalyos
Paru en Mars 2014
471 pages
23 euros

Quatrième de couverture :  La ville de Bombay est plongée dans le chaos suite à une vague d'attentats pakistanais. Dix ans après le 11 septembre, tout le monde craint désormais une attaque nucléaire. En plus, Superdevi, une superproduction de Bollywood, a mis le feu aux poudres : les clans hindous et musulmans se déchirent dans les rues de Mumbai le nouveau nom donné à la ville par les nationalistes hindous, en l'honneur de leur toute-puissante déesse Mumbadevi. C'est dans cette atmosphère d'apocalypse annoncée que Sarita tente de retrouver son mari, le physicien Kunal disparu après les attentats. Elle croise un jeune musulman, Jazz, qu'elle sauve de justesse du lynchage et qui décide de se joindre à elle. Sarita ignore que Jazz aussi tient à retrouver Kunal... A la fois terrifiant et hilarant, mêlant la politique-fiction à une histoire d'amour incroyablement sensuelle, le troisième roman de Manil Suri offre plusieurs niveaux de lecture. Il place Bombay au coeur de son récit polyphonique et rend un hommage vibrant à la multiplicité de l'Inde. 
A propos de l'auteur :  Manil Suri, né et élevé en Inde, est professeur de mathématiques dans une grande université du Maryland. Son premier roman, La Mort de Vishnou, a été traduit dans 27 pays (Seuil, 2002). Mother India, son deuxième roman et bestseller mondial, est paru chez Albin Michel en 2009. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des auteurs indiens les plus importants de sa génération.


Bollywood apocalypse, en visant sur les conflits intérieurs à l'Inde restitue la complexité d'une société multi-ethnique et évoque des sujets sensibles. Sur fond d'apocalypse et d'attentats à échelle mondiale, de tirs aériens, la ville de Mumbai dit Bombay est en proie aux massacres, aux complots de pouvoir, à la corruption. Sarita, une trentaine d'années est à la recherche de son époux Karun, disparu depuis trois jours. Scientifique renommé, il était appelé à une conférence à Karnal. Mais les récents évènements ont conduit à l'annulation et depuis Karun n'est toujours pas rentré et reste injoignable. Dans les rues meurtries, Sarita, hindoue, est considérée comme une étrangère et doit faire face à la bestialité de l'humain, révélée par l'imminence de la mort prochaine. Un jeune homme musulman appelé Jaz tient à tout prix à aider la jeune femme. Mais pourquoi ? Quel est son secret ?

Manil Suri met en scène les destins croisés d'une femme à la recherche de son mari et d'une Nation en évolution offrant un savoureux mélange entre les mythes anciens et les peurs modernes liées au terrorisme. J'ai aimé la richesse de son écriture, une plume à la fois méticuleuse et très sensuelle, livrant sa vision de la politique, de la religion et de la sexualité. C'est un roman rythmé, extrêmement dense et complexe : un Mumbai menacé d'attaque nucléaire en proie à la violence, à l'absurdité et à l'esprit de vengeance et qui vénère la "Superdevi" héroïne d'un film Bollywood, une superwoman version indienne. Mais au fond, derrière cette toile de fond socio-politique, c'est plus une histoire d'amour à la Bollywood frémissante et fragile qui s'exprime dans ce roman. Une histoire d'amour voire des histoires à la fois bouleversantes et passionnantes au travers de trois personnages au destin entremêlé dont les chapitres en alternance nous raconte les points de vue, l'évolution de leurs sentiments. C'est ce que je retiens de l'écriture de Manil Suri : une part d'érotisme, un brin d'humour, une réflexion sur l'amour plus que sur le conflit indo-pakistanais, tout ceci dans un imbroglio puissant de divinités, de mort, d'homosexualité et de combat pour la survie. Une expérience littéraire enrichissante qui me donne envie de découvrir son autre roman "Mother India".


Commentaires

  1. Je lis moins de romans sur l'Inde qu'à une époque mais je note quand même. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr