Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La bobine d'Alfred

0
Malika Ferdjoukh

Ecole des Loisirs
Paru en Octobre 2013
173 pages
14 euros

Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Cinéma, Années 60, Tournage

Quatrième de couverture :  Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, et fou de cinéma, se retrouve à Hollywood, sur le plateau n° 17, où il remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock. Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage dont il rêve depuis quarante ans : l’adaptation d’une pièce de J. M. Barrie, l’auteur de Peter Pan. C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ? Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?


      S'inspirant d'un épisode de la vie d'Alfred Hitchcock, alors qu'il avait assisté à une pièce de théâtre de J.M Barrie, l'auteur de Peter Pan, à 20 ans à Londres, Malika Ferdjoukh imagine 40 ans plus tard, que le célèbre réalisateur adapte "Mary-Rose" en film. Et cela est une information véridique puisqu'un scénario fut écrit et le réalisateur espérait en faire un film post-mortem.
La bobine d'Alfred nous raconte l'histoire du tournage top secret d'Albert Hall autrement dit Alfred Hitchcock vu par les yeux du jeune Harry, 16 ans, qui fait ses débuts au cinéma sous le soleil de Los Angeles. Malika Ferdjoukh livre un très bel hommage au cinéaste et à l'âge d'or du cinéma, délivrant ainsi toute sa passion pour le septième art américain, reprenant dans les chapitres des titres de film, parfois en les parodiant. 

Amour du cinéma, humour, romance, aventure sont au rendez-vous, un savoureux cocktail accompagné d'une playlist version "summer on the beach" :  The Beach Boys, les Beatles, et l'intrigue de La bobine d'Alfred donne du peps ! Harry cinéphile se voit confier la bobine et la tentation est trop grande, Harry est trop curieux, trop exalté pour ne pas la visionner et la garder une nuit de trop. Les choses vont prendre une tournure tout à fait gênante et inattendue, balançant l'intrigue dans une affaire pleine de suspense, d'espionnage et d'action... Une plongée bienvenue dans les années 60 en plein coeur du rêve américain, dans les coulisses du tournage, dans l'oeuvre d'Alfred Hitchcock, de sa manière de traiter les actrices, de son génie créateur de suspense, de son côté un peu fou...beaucoup de passion et d'exaltation pour ce roman qui change! Le lecteur se fait ainsi spectateur d'une histoire qui pour notre plus grand plaisir, ne manque pas d'enthousiasme et d'admiration.



"Palmiers… Californie… le rideau se déchira et le décor, étrangement, s'inversa… et s'illumina. Soudain. LA fenêtre fermée sur cette baie grise d'Ecosse parut s'éclaircir, grandir, s'ouvrir… Et, contre le paysage blanc de pluie traversé de mouettes, elle projeta subitement le souvenir de mes seize ans en Technicolor et sur grand écran."





Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr