Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Tes mots sur mes lèvres

1
Katja Millay

Editions Fleuve Noir
Collection Territoires
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Juliette Lê
Paru en Janvier 2014
505 pages
17,50 euros

Roman ados dès 14/16 ans
Thèmes : Douleur, Traumatisme, Adolescence

Quatrième de couverture : Je m'appelle Nastya. Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne. Depuis que quelqu'un m'a volé ma vie et ma seule passion. Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit. Sauf Josh Bennett. Il est toujours seul, comme moi. Un jour, il me parle. Et ma vie change. Encore une fois. 
A propos de l'auteur :  Katja Millay a grandi en Floride. Elle a obtenu son diplôme d'audiovisuel à l'université de New York. Après avoir été productrice télé et enseignante en cinéma et écriture de scénarios, elle a décidé d'écrire son premier roman, Tes mots sur mes lèvres, immédiatement propulsé premier des ventes numériques aux Etats-Unis. Ce roman a déclenché une vague de passion auprès des lecteurs et des critiques !


       Depuis le temps que je devais lire le magnifique et très émouvant Tes mots sur mes lèvres, je n'ai pas été déçue et l'histoire de Nastya est vraiment importante. C'est l'histoire de Nastya, dont on sait très peu de choses au départ. Elle ne parle pas mais n'a pas toujours été comme ça. Muette par choix, par traumatisme, par détresse, elle a changé de lycée pour ne pas susciter de pitié ni d'apitoiement. Mais que s'est-il passé ? Nastya n'est plus que l'ombre d'elle-même, une adolescente à vif, qui évacue ses souffrances par le sport intensif et un changement radical de goût vestimentaire. Avant, Nastya était une jeune fille normale avec une passion, une famille adorée, une vie rangée et heureuse. Dans sa nouvelle vie, depuis 452 jours, elle se replie sur elle-même et affronte ses douleurs psychologiques. Josh Bennett est toujours seul, lui aussi. Nastya observe ce jeune garçon courageux, déterminé qui prend sa vie en main malgré des épreuves. Intriguée, attirée, elle lui parle... et la rencontre de ces adolescents écorchés par la vie, solitaires, est saisissante.

Tes mots sur mes lèvres est un excellent, bouleversant, poignant roman initiatique, une leçon de vie où l'adolescence maltraitée doit faire face à l'inconnu, à la violence de certaines épreuves. Les deux adolescents ont vécu des choses difficiles et affrontent leur deuil de manière différente, bien distincte. Tout y est : aléas de l'adolescence, amour, amitié, conflits, deuil, souffrance, traumatisme, choc affectif, la colère, la haine, la souffrance du corps, de l'esprit, la perception de la différence, et par moments, les propos de Nastya sont durs à encaisser. Tout est bien dosé entre la narration par alternance, les descriptions de la vie lycéenne, du regard des autres, des soirées, des cours, et des moments plus intimes entre Nastya et Josh, de leurs pensées et émois les plus profonds. Comment mettre des mots lorsqu'on traverse une épreuve horrible, qui vous détruit, détruit votre famille ? Comment se relever ?

Katja Millay a su raconter cette histoire avec sensibilité, entre tristesse et espoir, en procurant des émotions intenses. Elle a su se mettre à la place de ses personnages et nous délivrer toute la force de leur histoire, de leur rencontre, de leur amour. C'est profondément romantique car il y a quelque chose de désespéré dans leur relation. Ils ont besoin l'un de l'autre. Ils sont attirés et se font du mal aussi mais seule la présence de l'autre peut leur permettre d'avancer, de guérir. L'écriture est pleine de finesse, de subtilité, de justesse. Et Nastya se dévoile avec pudeur, avec retenue, avec mesure, ce qui nous la rend si attachante, si fragile mais forte d'une expérience singulière. Car derrière son mutisme, il y a quelque chose d'irrémédiablement fort et symbolique, il y a un esprit de combativité, une volonté de prendre sa revanche, même si le chemin est douloureux. 

Je me suis beaucoup attachée à Nastya car elle me rappelle les héroïnes de John Green notamment celles des romans de La face cachée de Margo et Qui es-tu Alaska ?. Des héroïnes un peu étranges et atypiques, qu'on a du mal à comprendre au début, mais qui se révèlent vulnérables, fortes à la fois. Nastya a quelque chose à dire, entre colère, désir de prendre sa revanche, d'avancer, de se reconstruire. Katja Millay  écrit un très beau roman sur les relations humaines, une romance réaliste et sincère, se concluant par un final des plus bouleversants. Un roman d'apprentissage, les meilleurs à mon sens, comme je les aime.



Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr