Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Les Fuyants de Maxfield Academy

0
Robison Wells

Editions du Masque
Collection MsK
Traduit de l'anglais par Anne-Judith Descombeys
Paru en Octobre 2013
286 pages
17 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Pensionnat, Thriller, Anticipation

Résumé de l'éditeur : Après avoir fui la Maxfield Academy avec Becky, Benson Fisher parvient au village qu'ils avaient aperçu depuis le lycée. Mais peuvent-ils faire confiance à ses habitants ou sont-ils eux aussi à la solde des dirigeants de l'école? La plupart d'entre eux sont d'anciens élèves de Maxfield que l'on croyait morts ou disparus. Comment sont-ils arrivés ici? Qui les y retient ? Véritable maître du suspense, Robison Wells livre une conclusion éblouissante à l'un des thrillers les plus originaux de ces dernières années.
A propos de l'auteur : Robison Wells est diplômé en psychologie. Vendus dans une dizaine de pays Les Variants et Les Fuyants ont passionné les lecteurs grâce à un étonnant sens du suspense et une intrigue à couper le souffle.

Dans Les Variants, nous étions plongés dans un huis-clos, un pensionnat dans lequel régnait un climat de paranoïa et de tension angoissante. La fin des Variants nous laissait avec des questions en suspens. Benson a réussi à s'enfuir de Maxfield Academy avec son amie Becky qui est bien mal en point. Progressivement, il va vite découvrir qu'il a quitté une prison pour une autre. En effet, tous les membres de ce village sont d'anciens élèves du pensionnat et ces derniers sont retenus par une autorité dont on ne sait rien. Très vite, Benson comprend qu'en fait, les habitants de ce village sont les modèles des clones rencontrés au lycée. Car en fait la Maxfield Academy est une organisation secrète qui livre des expériences avec des clones roboïdes...

Que penser de ce tome 2 ? A mon sens, il est parfois inutile de faire des séries, lorsqu'on a une idée de départ assez bonne et originale qui peut être exploitée en un seul tome. Pourquoi s'acharner après un très bon premier tome, pourquoi ne pas partir dès le départ sur la base d'un one shot ?  Pour moi Les Fuyants est une suite décevante car l'intrigue tourne en rond, et revient au point de départ, à savoir au Tueur, à la Maxfield Academy. Si le lecteur trouve une logique à tout ça, il n'en reste pas moins que Les Fuyants se conclut avec tout de même une impression de non achevé. On a découvert l'identité de l'organisation, le pourquoi du comment, le réseau est démantelé. Mais qu'adviennent tous ces adolescents? Ont-ils retrouvés une vie normale après cette expérience traumatisante? Nous n'avons pas toutes les explications bien que l'intrigue a de l'action, du suspense et toujours cette violence sous-jacente. On aime le scénario de base à savoir l'endoctrinement des masses, la capacité à se faire obéir, à suivre la foule et se laisser influencer lorsqu'on est enfermé. Les Fuyants m'a semblé moins inventif, moins travaillé comme la nécessité de faire une suite mais le rythme s'essouffle malgré les bons éléments psychologiques et des personnages attachants.


A propos du Tome 1 Les Variants : "A mi-chemin entre une réflexion à la Hunger Games sur la survie, le combat pour la vie et la liberté et Sa Majesté des mouches, développant le quotidien d'adolescents livrés à eux-mêmes, Les Variants est un roman/ thriller de science-fiction et d'anticipation qui évoque la fragilité humaine et l'angoissante régression de l'homme face à une société endommagée."

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr