Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

REBOOT

1
Amy Tintera

Editions Le Masque
Collection Msk
Traduit de l'anglais par Laurence Kiéfé
Paru en Février 2014
328 pages
17 euros

Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Anticipation, Société, Science-fiction

Quatrième de couverture : 178. C'est le chiffre tatoué sur mon bras. C'est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte. Je suis une Reboot. Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sus une forme quasi surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions. 178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J'obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S'ils échouent, ils meurent. Ça ne me fait rien, je suis Wren 178. Je suis restée sans vie pendant 178 minutes. Pourtant, depuis que j'ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante. 
A propos de l'auteur : Amy Tintera est née au Texas. Après avoir travaillé dans l'industrie cinématographique, elle s'est lancée dans l'écriture de son premier roman, Reboot. Aussitôt vendu dans une douzaine de pays, Reboot a déjà connu un important succès critique et commercial. Un film est sous option avec Fox 2000. 


       Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est revenue à la vie. Les enfants décédés prématurément peuvent rebooter, autrement dit revenir à la vie avec des capacités plus développées, en fonction du temps qu'ils ont mis pour ressusciter. Ainsi, la SHER (Société Humaine d'Evolution et de Repopulation) apprécie les reboots dont le temps de mort clinique est estimé à 120 minutes et au-delà. Car ces Reboots n'ont plus rien d'humains, ils sont des robots guerriers. Wren est donc un reboot puissant pour la république du Texas. Agée de 17 ans, elle forme les nouvelles recrues dans cette hiérarchie bien ficelée. Le dernier nommé Callum 22 ne répond pas aux attentes de la SHER. Il n'a rien d'un Reboot et ses réflexes sont ceux d'un humain. Il a peur de tout et à son contact Wren éprouve l'étrange sentiment de le protéger. Mais si elle n'arrive pas à le former correctement, elle devra l'anéantir elle-même. Sera t-elle capable de désobéir à un ordre ? Comment oublier toutes ces sensations que Callum lui fait ressentir ?

Reboot est un roman dystopique, genre science-fiction qui pose des questions existentielles sur les dérives de notre société, notamment celle des expériences scientifiques ou celle de la manipulation des esprits pour garantir à des fins politiques, de guerre. La hiérarchie de la SHER priorise les 120 aux autres Reboot en dessous des 50. Sujets d'expériences médicales ou chairs à canon, le sort des reboot n'est pas fameux. Ils n'ont aucune issue et doivent obéir. Déshumaninés, les reboots ont tout de même des sentiments que l'on apprend à découvrir tout le long du roman grâce à la relation Wren/ Callum. Une relation qui est en grande partie mouvementée par la joie de vivre de Callum. Il est attachant et touchant alors que Wren ne nous fait pas ressentir autant de sympathie.

Pour ma part, l'intrigue répond à un schéma classique, entre romance et action, même si l'auteur distille une idée très intéressante du racisme entre les humains et les reboots. Je n'ai pas accroché au style de l'auteure et quelques scènes hard me font tiquer. Car le seul moyen de tuer un Reboot est de lui coller une balle dans la tête. Autant dire que c'est violent car les reboots sont considérés comme une marchandise, des esclaves sans âme. A part ce virus mystérieux qui a décimé une partie de la population et la SHER, l'univers exploité par Amy Tintera manque de profondeur, de décors. Je n'ai pas tout suivi de cette société, je n'ai pas compris son évolution. Par contre le concept des reboots est intéressant et original, et ces opposés qui s'attirent entre un Callum plein d'humour et une Wren combattante donnent de la dynamique au roman. A lire pour les fans du genre...

Commentaires

  1. Celui ci il me le faut ! Ce n'est pas vraiment mon genre a proprement parler, enfin je vais plutôt dire que le truc des supers humains ne m'a jamais vraiment attiré mais celui ci titille ma curiosité depuis trop longtemps

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr