Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

L'enfant qui avait oublié sa peur

0
Nathalie Wyss
Béatrice Boutignon

Le baron perché
Paru en Janvier 2015
32 pages
16 euros

Album Jeunesse dès 3 ans
Thèmes : Peur, Amitié, Hiver

Quatrième de couverture : Malgré le vent, malgré la neige, un enfant marche sans répit. Apeuré, il avance pour éviter que son coeur ne s’émiette… jusqu’à ce qu’il rencontre un ours à la fourrure touffue et chaude. « De quoi as-tu peur, toi ? » lui demande-t-il alors. Ils poursuivent ensemble leur chemin, unis par une nouvelle amitié, veillant l’un sur l’autre. Un petit oiseau, symbolisant la peur, les accompagne désormais, léger et inoffensif. Ce récit délicat permettra aux plus petits d’appréhender leurs frayeurs en douceur.

J'ai été agréablement surprise par le thème, le texte tout en douceur et en poésie et les magnifiques illustrations de cet album. C'est une jolie découverte. Le texte est subtil, délicat, nostalgique...on suit les pas d'un enfant, dans la neige, dans le froid. Il marche continuellement, inlassablement parce qu'il a peur. Il avance car s'il s'arrête, son coeur tombera en miettes. Puis il rencontre un ours à la fourrure moelleuse et chaleureuse. Sans se l'expliquer, l'enfant ralentit le pas...si bien que l'ours le rejoint et entame la conversation. L'ours a peur des flocons. Le garçon n'a pas peur des oiseaux. Unis par une amitié solide, ils poursuivent leur chemin, ensemble avec à son épaule, un oiseau qui les accompagne... Cet oiseau symbolise la peur du garçon. Elle est là, toujours présente mais c'est plus léger, moins imposant, moins impressionnant. L'enfant finit par s'endormir paisiblement et si précieusement emmitouflé dans la fourrure de son ami, il dort jusqu'au printemps...


Histoire d'une rencontre, d'une amitié porteuse de sens, réciproque et essentielle qui aide chacun à vivre sa peur, à l'accepter et à faire avec, cet album est magique, il protège et fait du bien. Car la peur est un sentiment nécessaire pour peu qu'elle n'empêche pas de vivre, de sourire, de guérir, d'avancer. Illustré avec une infinie tendresse et des couleurs claires, apaisantes, L'enfant qui avait oublié sa peur laisse un message lumineux, plein d'espoir. Un album réconfortant et rassurant.


“La peur c’est l’oiseau, le petit oiseau, il peut être un handicap, une maladie, peu importe. J’ai appris au fil des ans à vivre avec la peur, l’accepter pour ne plus la craindre, comme le petit oiseau que l’enfant finira par accepter. Ainsi, il n’entrave plus la marche des deux compagnons. Il est là, mais ils avancent quand même, et ce, sans rater un rayon de soleil, sans rater la bise, sans rater la vie.”
Nathalie Wyss

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr