Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le vide de nos coeurs

0
Jasmine Warga

Hugo Roman/ Hugo&Cie
Collection New Way
Traduit de l'anglais par Maud Desurvire
Paru en Mai 2015
303 pages
17 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Suicide, Amour, Deuil

Quatrième de couverture : Aysel a pris sa décision : elle doit disparaître. Depuis que son père a provoqué l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, la vie est devenue trop difficile à supporter. Cependant, elle n'est pas sûre d'avoir le courage d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Smooth Passages, un site qui lui permettra de trouver un compagnon pour oser sauter le pas. Elle choisit FrozenRobot, alias Roman, lui aussi victime d'une tragédie familiale. Aysel et Roman  n'ont rien en commun, mais ils commencent à s'apprivoiser petit à petit. Lorsque la date fatidique approche, Aysel se pose des questions. Méritent-ils de s'infliger un tel sort quand l'amour semble pouvoir guérir les blessures les plus profondes? Et comment convaincre Roman, dont le coeur est vide depuis trop longtemps?

En choisissant le thème du suicide, le premier roman de Jasmine Warga ne pouvait que me faire de l'oeil. Il est difficile de ne pas faire dans le larmoyant en évoquant ce sujet...c'est un thème délicat...pourtant Jasmine Warga invente une romance improbable et réussit à nous faire sourire. A aucun moment je n'ai pleuré, au contraire je suis ressortie de cette lecture légère et optimiste. Tout naît d'un projet commun de se suicider quand nos deux héros se rencontrent. Le papa d'Aysel est en prison suite à un assassinat. Depuis les gens ne font pas de cadeau à la jeune fille. Ils la jugent, l'ignorent, l'évitent comme la peste, comme si elle était son père. Même dans sa famille, Aysel ne se sent pas à sa place. Sa mère, remariée, prend des précautions, espérant que sa fille n'ait pas le même gêne que son père. La demi-soeur ne la défend même pas lorsque dans les couloirs du lycée, moqueries et messes basses fusent sur son compte. Elle a décidé d'en finir avec la vie, avec une étrange lucidité et un réalisme saisissant. Par peur de se dégonfler, elle répond à l'annonce de FrozenRobot qui lui aussi projette sa mort prochaine. Il faut que ce soit un 7 avril. Pourquoi cette date? Les deux adolescents vont se rencontrer, discuter et s'apprivoiser l'un l'autre. Petit à petit, comme un espoir qui tisse sa toile, les coeurs, loin de se tarir, se remplissent de sentiments, de souvenirs, d'émotions : amour, compréhension, tolérance. Loin de vouloir en finir, c'est peut-être l'amour qui guérira leurs blessures...

Le vide de nos coeurs est un beau roman gorgé d'espoir, teinté de cynisme, parfois cruellement réaliste et terriblement attachant. C'est une lecture addictive car tout le long du livre, on se prend d'affection pour Aysel, pour Roman, on cherche à comprendre les raisons de leur funeste projet. On peut les comprendre mais il n'y a rien à pardonner. Aysel n'a pas à supporter le poids des actes de son père et l'erreur de Roman, tragique, ne doit pas meurtrir sa famille encore plus qu'elle ne l'est. Jasmine Warga délivre des messages forts et émouvants avec une spontanéité, une touche d'humour à laquelle j'ai été très sensible. Chacun nous livre son histoire familiale avec ses tragédies, ses joies et ses peines. Le vide de nos coeurs nous apprend qu'avec la force, le courage et la volonté on peut surpasser l'envie de se tuer, on peut dépasser sa tristesse et mettre des petits bouts de bonheur sinon de joie dans la vie. J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur amène doucement vers le dénouement, comment en partant de l'envie de mort, on arrive à croire, espérer et vouloir vivre. C'est l'histoire touchante de deux jeunes qui se sauvent l'un l'autre. Dans ce roman, le new adult, la romance laissent place au roman d'apprentissage d'une adolescence blessée mais prête à se battre pour gagner le droit de vivre.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr