Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

La Belle et le fuseau

1
C'est une sorcière des forêts, 
bannie depuis mille ans. 
Elle a maudit l'enfant à la naissance, prédisant que le jour de ses dix-huit ans la petite se piquerait le doigt et dormirait à jamais.

Neil Gaiman
Illustrations de Chris Riddell

Albin Michel Jeunesse
Traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec
Paru en Octobre 2015
70 pages
19 euros

Album Jeunesse dès 10 ans
Thèmes : Conte, Sorcières, Fantastique

Présentation de l'éditeur : À la veille de son mariage, une jeune reine décide de quitter son palais pour aller délivrer une princesse prisonnière d’un sortilège de sommeil. Elle laisse sa robe de mariée, revêt sa cotte de maille, se pare de son épée et enfourche son cheval. Entourée des nains qui l’accompagnent et la protègent, la reine traverse un tunnel sous la montagne et avance vers le royaume endormi. Bientôt, un château apparaît dans le lointain. Ses murs sont recouverts de ronces et de toiles d’araignées et, dans le donjon, repose la princesse aux lèvres rouges comme les roses. Mais qui sait, peut-être que dans ce conte-là, la princesse n’est pas celle qu’on croit, et qu’une reine donnera un baiser à une belle endormie…


Si La Belle et le fuseau rappelle et s'inspire de La Belle au bois dormant avec un clin d'oeil à Blanche Neige, Neil Gaiman a réussi à en faire un conte totalement nouveau et enchanteur aux accents gothiques et fantastiques. L'histoire de La Belle et le fuseau est différente : une reine décide de quitter son palais lorsqu'elle apprend qu'une malédiction s'est abattue sur un royaume limitrophe. De reine, elle se fait guerrière, prête à affronter la menace. Entourée des nains qui la protègent, la reine parvient jusqu'au château de ronces... La Belle et le fuseau n'a rien de commun avec les gentilles versions de Disney, à commencer par les héroïnes indépendantes, fières, fortes et déterminées. Ainsi on s'éloigne de la belle princesse endormie en détresse, ainsi on n'y trouvera pas de prince charmant. Les détours que prennent ce conte sont étonnants et j'ai aimé découvrir autre chose qu'une revisite du conte traditionnel. On aime particulièrement l'ambiance tantôt douce et féérique, tantôt angoissante et envoûtante, le talent de conteur de Neil Gaiman fait son oeuvre, sublimant les mots avec raffinement et imagination. 

Un ouvrage signé Neil Gaiman au texte et Chris Riddell aux dessins! Je ne pouvais pas y échapper! C'est un évènement littéraire! Le texte de Neil Gaiman est magnifique et poétique. L'ambiance est véritablement particulière et comme atemporelle. J'ai été très surprise par le baiser de la reine à la princesse endormie...cela apporte un côté moderne et actuel aux contes de fées. Les illustrations de Chris Riddell sont magnifiques et de toute beauté. On le connaît avec la série Apolline et Lili Goth et ses dessins sont géniaux. Dans La Belle et le fuseau on touche à l'excellence. Les dessins en bichromie totale (en noir et blanc) avec des touches de doré sont pleins de détails et de finesse. Une grande place est accordée aux contrastes et à la délicatesse des traits. Ils évoquent plusieurs références picturales et c'est un vrai et splendide voyage au coeur d'un monde insoupçonné. De plus, l'objet livre est de toute beauté...l'album cartonné est rehaussé d'une jaquette dépliante tout en papier calque qui dévoile de magnifiques ronces et roses noires. Une réussite pour la grande fan que je suis des deux créateurs!




Présenté dans le cadre du Challenge Halloween 2015 par Lou et Hilde.

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr