Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Tous nos jours parfaits

5
Jennifer Niven

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau
Paru en Septembre 2015
420 pages - 18,50 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Amour, Deuil, Suicide, Amitié

Quatrième de couverture : Quand Violet Markey et Théodore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. L'excentrique tourmenté et impulsif dont personne ne recherche la présence, qui oscille entre les périodes d'accablement dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie vitale. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa soeur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante, l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.


"Tu es toutes les couleurs en une, à leur maximum d'éclat."

Tous nos jours parfaits est le 1er roman pour jeunes adultes de Jennifer Niven. Tout commence par une drôle ironie du sort : Thédore Finch monte en haut du clocher du lycée pour méditer sur le suicide, la mort...et y trouve la jeune Violet Markey, prête à sauter. Il l'en empêche par son humour un brin noir et cynique et lui sauve la vie. Théodore Finch est une énigme à lui tout seul : plutôt mignon, blagueur, excentrique, différent...il est marginal et les camarades le rejette pour sa personnalité à part. Pourtant Violet va lui donner une chance et commencer à le connaître. Ils ont des points en communs, notamment l'envie de mourir mais cela va les rapprocher tous deux vers la vie...

Dès les premières pages, j'ai adoré parce que j'ai été très sensible aux propos de Théodore...j'ai beaucoup aimé ce personnage charismatique, énigmatique, problématique qui ressemble à l'héroïne de Qui es-tu Alaska ? de John Green. De par les thèmes du roman, la poésie et la sensibilité de l'écriture, on se rapproche des romans de John Green avec une part importante accordée à l'adolescence, à l'amour, la vie, la mort, le suicide, la bipolarité avec des personnalités complexes, ambigües et extrêmement attachantes. J'ai moins aimé Violet car elle est assez transparente, elle se laisse porter par l'excentricité de Théodore. C'est bien lui qui mène son monde, qui le fait vivre avec ses angoisses, ses crises et troubles de la personnalité. C'est un personnage fort qui efface le côté "passif" de Violet, même si elle est touchante à sa manière. Les dialogues entre Théodore et Violet sont plein de réflexion, de philosophie de vie, d'émotions, de contradictions, de psychologie avec un brin d'humour qui rend plus légère l'ambiance pesante et grave de l'intrigue. C'est un très beau roman d'apprentissage...dont la fin m'a littéralement bouleversée et surprise. Je ne m'y attendais pas du tout et le choix de l'auteur bien que douloureux est ancré dans la réalité. Un excellent roman empli de justesse et de pertinence...

Commentaires

  1. Lu au début de l'été, j'avais beaucoup aimé aussi!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut absolument que je le lise... :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce livre. Il est beau, touchant, plein d'espoir et de tristesse en effet.

    RépondreSupprimer
  4. Un de mes derniers coups de coeur, tellement émouvant!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr