Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Lecture VO en cours

Lecture VO en cours

Coup de coeur

Coup de coeur

Lecture en cours

Lecture en cours

La loi du coeur ♥ ♥ ♥

1
Amy Harmon

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Frédérique Le Boucher
Juin 2016
427 pages
17,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Amour, Don, Deuil

Résumé de l'éditeur :  "Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes. Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui.
Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les " bébés crack ". Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie. Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui..."

A propos de Nos faces cachées
"Amy Harmon livre un message lumineux, plein d'espoir, d'optimisme et d'amour à travers des réflexions philosophiques et existentielles qui sonnent vraies et qu'on aimera se souvenir. Elle montre l'importance de la persévérance, du courage, l'importance d'être aimé malgré l'apparence. Car la beauté est intérieure et ailleurs que sur un visage. J'ai adoré le personnage un brin fleur bleue de Fern, passionnée de romans à l'eau de rose, amoureuse idéaliste de Guilbert Blythe dans La maison aux pignons verts. J'ai adoré suivre la correspondance interposée entre Fern et Ambrose, leurs réflexions autour de Shakespeare. Une histoire d'amour terriblement tendre, romantique naissant dans des circonstances tragiques, Nos faces cachées est une belle leçon de vie, très prenante dans la deuxième partie, sorte de conte moderne de la Belle et la Bête."

A propos de L'Infini+Un
"J'ai aimé la loufoquerie et les quiproquos rocambolesques de ce road trip fait de peine, d'amour, d'espoir, de rêves, de larmes et de fous rires. Pour le coup, j'ai ri de certaines situations hallucinantes en me disant "Mais comment ont-ils pu se mettre dans un pétrin pareil?". Le mythe de Bonnie and Clyde revisité en une romance contemporaine...j'ai aimé suivre ces deux personnages sur la route, comment malgré deux vies totalement différentes, ils sont arrivés à se comprendre, à unir leur destin. Un roman dépaysant, divertissant et touchant."

Après Nos faces cachées et L'Infini+Un, c'est enfin un MEGA, un ENORME, un WHAOUH coup de coeur que j'éprouve pour le troisième roman d'Amy Harmon. La première partie de La loi du coeur m'a complètement déroutée et dépaysée. Je ne comprenais pas très bien la psychologie de Moïse, j'appréciais le peps de Georgie et son entêtement à vouloir aimer un garçon qui de toute évidence a des problèmes relationnels, puis son humour original, sa bonne humeur. A côté de Georgie se tient Moïse, un bébé "crack" qui se traîne un lourd passé d'une mère toxico et d'un père aux abonnés absents, qui a une réputation peu avenante d'un orphelin promu au rang de délinquant. En fait on a pas tellement laisser sa chance à ce jeune homme à qui on a collé une étiquette de garçon à problèmes psychologiques. Ce n'est pas le cas de Georgie, qui malgré les avertissements, se jette sur ce garçon étrange, bizarre mais charismatique. Elle sent bien qu'ils sont attirés l'un par l'autre mais Moïse fait tout pour refroidir l'adolescente. C'est que Moïse a un secret qu'il tient à cacher... L'histoire prend ses marques avec des rebondissements et l'histoire d'amour s'installe, sincère, tantôt drôle, tantôt touchante, tantôt triste...car Georgie et Moïse vont vivre des épreuves dont la première est la séparation. L'histoire se poursuit, affaire de destins, de coeurs, d'âmes soeurs...et les deux héros se retrouvent quelques années plus tard.

C'est la deuxième partie du roman que j'ai lu, sans plus lâcher le bouquin, les larmes aux yeux, en train de pleurer de tout mon soul tellement l'écriture d'Amy Harmon m'a pris aux tripes et m'a bouleversé. Au début j'avais du mal avec tout ça, et je ne comprenais pas où ses deux personnages allaient m'emmener...mais ils l'ont fait, ils m'ont pris la main, m'ont dit de faire confiance à l'auteure et d'y croire. Et là, je le redis WHAOUH ce fut une claque. Mon Dieu quelle superbe histoire! Histoire d'amour ? Oui. Histoire d'épreuves douloureuses, celles de la vie, de la mort, du deuil, des drames qui surviennent et hantent ceux qui restent, une histoire de vies brisées et tout ça est superbement, magistralement mis en scène par une écriture au suspense insoutenable, à l'émotion intense et d'une sincérité poignante. J'ai été bluffée parce que La loi du coeur défie tous les codes du genre young adult : c'est du contemporain mêlé à une enquête policière prenante (disparitions de jeunes filles) et à du paranormal/fantastique grâce au don de Moïse. Et tout s'enchaîne impeccablement avec une clarté, une évidence que c'en est troublant, sublime, éprouvant.

Alors oui, on pleure, on a une boule dans la gorge tellement parfois c'est douloureux pour nos personnages mais derrière le tragique, il y a de l'espoir, une lumière, celle de l'amour, celle de la guérison, celle du pardon, celle de la seconde chance, du repentir et de l'après. Mais ce n'est pas que ça et j'aime à croire que la vision des choses d'Amy Harmon est réelle tellement c'est beau et magnifique. En un mot : EPOUSTOUFLANT!  

Commentaires

  1. Woooh, je n'ai jamais vraiment prêté attention aux livre d'Amy Harmon, mais là tu donnes décidément très envie ! Bon, eh bien si je veux pleurer en lisant un bon livre, je sais désormais où me tourner... :)

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr