Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Chaton pâle et les Insupportables Petits Messieurs ♥ ♥ ♥

1
Gaëlle Duhazé
Editions HongFei
Septembre 2016
48 pages
14,50 euros

Album Jeunesse à partir de 7 ans
Thèmes : Confiance en soi, Bonheur, Emotion

 GROS COUP DE COEUR! 
ATTENTION PEPITE JEUNESSE! 

Cela fait depuis sa sortie en librairie que j'ai eu la chance de découvrir et de tomber amoureuse de Chaton pâle. Il suffit d'un coup d'oeil à la couverture pour tout de suite tomber sous le charme des illustrations de Gaëlle Duhazé. Puis je l'ai lu, j'ai pris mon temps, j'ai été ému par cette histoire qui fait écho à des ressentis profonds voire universels. Je suis une âme solitaire et souvent j'ai ressemblé à notre touchant héros. Aujourd'hui, je crois que je lui ressemble encore : à préférer rester dans mon cocon, chez moi, protégée avec ceux que j'aime. C'est d'être maman qui est une aventure et me pousse à l'extérieur pour que mon enfant s'épanouisse. Alors forcément c'est un immense coup de coeur pour le texte métaphorique, à la fois drôle et sérieux dans son propos ; pour les illustrations qui mettent en scène cet univers fait d'émotions, de sentiments, de rêves de bonheur, de volonté et d'envie de découvrir d'autres horizons.


Je devais chroniquer cet album depuis mi septembre mais je n'ai pas réussi à trouver les mots pour décrire à quel point Chaton pâle et les Insupportables Petits Messieurs est important, ô combien nécessaire pour son histoire qui saura aider les jeunes lecteurs à prendre confiance en eux, à garder l'estime de soi et à oser aller de l'avant, même si c'est l'inconnu, même si c'est difficile. En fait Chaton pâle est une magnifique histoire, tendre et pleine de finesse sur l'ouverture aux autres, l'ouverture au monde. C'est le récit d'un combat contre nos angoisses qui nous empêchent de suivre notre route. J'ai trouvé l'idée de ces Insupportables Petits Messieurs vraiment bien inspirée, imagée et pleine de justesse, tellement porteuse de sens.



Le petit héros vit seul dans sa maison au fond de la forêt. Sa vie est bien remplie avec toutes ses tâches ménagères. Pourtant, certains jours sa maison lui semble étroite et Chaton pâle aimerait voir du pays sinon des paysages. Pendant ces "jours moisis", la vie lui paraît triste et monotone, sans saveurs. Il a envie de tout plaquer, de lâcher prise et de partir pour l'aventure. Ces jours-là c'est horrible. Les Insupportables Petits Messieurs arrivent en masse et envahissent sa maison, sa tête d'idées noires, de pensées négatives, de remarques désobligeantes qui empêchent Chaton pâle de vivre sa vie et de suivre ses envies. Ils sont toujours de mauvaise humeur et sournoisement distillent crainte, doute, peur, renfermement et angoisses à Chaton pâle.


Bientôt, envahis par des barrières, il n'écoute plus qu'eux, persuadé que s'il sort il va lui arriver un malheur. Chaton pâle n'ouvre plus sa porte, même pas à son amie Moufette. Une nuit, l'arrivée soudaine et fracassante de Grand-Mère-Chat-du-Pissenlit et de sa corneille Myrtille vient bouleverser le monde étriqué de Chaton pâle... Et si pour une fois il ouvrait sa porte... que se passerait-il ?


Le texte est sublime, porté par une écriture prenante, pleine de suspense, de poésie et d'optimisme. Un optimisme sans faille qui est brillamment retranscrit par des dessins tendres, fantaisistes, très colorés et des détails divertissants. Nous avons le récit puis à l'intérieur des illustrations, il y a une foule de petites choses à lire. D'ailleurs c'est aussi un parti pris original de raconter une histoire d'apparence sombre mais qui se veut incroyablement vivante, réjouissante au niveau des illustrations. Ce contraste entre la tristesse du personnage et les illustrations gaies raconte avec force d'expression le cheminement intérieur du héros jusqu'à la disparition complète de ces Petits Messieurs qui semblent bien ridicules au fond.

Vous l'aurez compris, on puisera énormément de conseils, de positivisme dans cet album qui ne traite pas seulement des angoisses extérieures mais aussi de l'importance de s'entourer des gens qu'on aime, de dépasser ses peurs, s'armer de courage, de trouver au fond de soi la force de caractère pour surpasser les obstacles et en ressortir vainqueur sinon grandi et confiant en la vie, en ce qu'elle a à nous offrir. Un message auquel je suis extrêmement sensible car pour moi cet album est parfait et rassemble les trois éléments essentiels de toute oeuvre : le BON, le BIEN, le BEAU. Pari réussi pour Gaëlle Duhazé.


Un album merveilleux, parfois enchanteur pour une histoire affectueuse et riche de sagesse, sorte de conte existentiel moderne inspiré par les Yôkais, des mystérieuses créatures japonaises à la fois étranges et drôles. Gaëlle Duhazé a inventé un univers inédit en littérature de jeunesse, insolite et en même temps si mignon, si adorable et attachant. Bravo à elle pour ses inspirations surprenantes et son album tout simplement magique. 

A aimer, à savourer, à chouchouter et 
à semer partout autour de soi!!
 



En savoir plus :
Gaëlle DUHAZE est diplômée en Histoire de l'art et a d'abord songé à se spécialiser en peinture du XIXe siècle. Artiste autodidacte installée à Nantes, elle développe pour la jeunesse un univers peuplé d'esprits et de personnages qui évoluent dans un monde où se mêlent sensibilité et humour. Elle a commencé à travailler pour l'édition et la presse jeunesse en 2007 et exerce son talent créateur au sein d'agences de communication.
-les éditions HongFei Cultures 
-la page Facebook de Gaëlle Duhazé 
-A zieuter Le dictionnaire des Yôkais.
 

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr