Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le projet Starpoint - Tome 1 - La fille aux cheveux rouges

0
Marie-Lorna Vaconsin

La belle colère
Mars 2017
350 pages
19 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Young Adult, Science-fiction, Voyage

Quatrième de couverture :  Pythagore Luchon a 15 ans. Il habite dans la ville de Loiret-en-Retz et s'apprête à entrer en seconde pour une année scolaire sans surprise : travailler – un peu –, écouter de la musique – souvent –, draguer les filles autant que cela lui sera possible, et notamment à l'occasion de la prochaine fête de rentrée pendant laquelle il officiera comme DJ. Il ne se fait aucune illusion sur les railleries qu'il devra endurer au sujet de sa mère – prof de maths au lycée –, ni sur la peine que lui causeront ses passages à l'hôpital pour rendre visite à son père – brillant chercheur en physique quantique, plongé dans le coma à la suite d'une agression. Toutefois, une chose le réjouit : il va bientôt retrouver Louise, sa meilleure amie, la fille du gardien du lycée. Le jour de la rentrée, Pythagore découvre que Louise a apparemment décidé de se passer de leur amitié. Elle s'est liée à une nouvelle élève du nom de Foresta Erivan, dont la présence à ses côtés est d'autant plus intrigante que les deux filles n'ont rien en commun. Louise est une geek passionnée de sciences et d'ingénierie, tandis que la nouvelle élève affiche un look d'un autre genre : elle a les cheveux rouges, s'habille toujours en noir, souvent en cuir, et distribue des gifles à ceux dont elle n'apprécie pas le comportement. À son contact, Louise s'isole de ses anciens amis, se désintéresse de son travail et commence à sécher les cours. Pythagore déplore silencieusement la présence de cette nouvelle élève qui l'irrite autant qu'elle l'attire, jusqu'à ce qu'elle débarque chez lui en pleine nuit pour lui annoncer la disparition de Louise. Elle lui explique que, pour la retrouver, ils doivent passer par ce qu'elle appelle l'"angle mort " des miroirs. Pyth la suit sans se douter qu'il est sur le point de basculer dans un monde parallèle – le monde dans lequel Foresta a grandi, et où Louise est sur le point de se perdre.

Excellente surprise qu'est ce premier tome de la trilogie du Projet Starpoint... Attirée par la superbe couverture me faisant l'effet d'un roman de Jules Verne, je me suis plongée dans cette lecture sans lire le résumé. Je m'attendais à du fantastique mais quelle ne fut pas mon étonnement et mon excitation face à une intrigue bien plus dense et complexe que ça. Parce que Le projet Starpoint c'est une foule d'éléments et d'ingrédients surprenants : de la science-fiction, de la physique quantique (avec l'effet des angles morts des miroirs), des mondes parallèles, un peu de sauce steampunk, du suspense, une sorte de thriller car il sera question de disparitions et de meurtres, de l'action, du fantastique et un projet scientifique (là où tout commence il y a quelques années). 

Non seulement la couverture est magnifique mais l'univers est également bien représenté : un globe terrestre, une mystérieuse fille aux cheveux rouges, tout y est. Sur fond de préoccupations des romans YA (lycée, relations filles/garçons, relations avec les parents, questions d'amitié et d'amour), La fille aux cheveux rouges a un contenu bien plus palpitant à découvrir, me semble-t-il : les "angles morts" ou des passages formés par des miroirs ou fenêtres qui traversent notre réalité. Il sera question d'ondes, de fréquences, de latitudes qui ont des répercussions physiques sur notre cerveau. Le passage d'un monde à l'autre provoque des nausées et des vertiges. Pythagore, le héros de notre histoire va suivre l'un de ces mystérieux passages pour retrouver sa meilleure amie Louise, kidnappée par une sorte de serial killer/ savant fou qui vole le sang de certaines jeunes filles. 

Ce fut passionnant et captivant, à la fois envoûtant, j'avais l'impression d'être à la fois dans un monde tout nouveau, pouvant exploiter de multiples ressources et j'y ai vu un peu de Sublutetia. J'ai moins aimé la fin avec cette thématique de la guerre entre les continents, ayant surtout préféré tout le côté découverte de ces univers, comment ils fonctionnent, comment on passe d'un territoire à l'autre. Vers la fin du roman, la lecture fut plus difficile parce que trop d'éléments s'imbriquaient entre eux et qu'il faut vraiment entrer dans l'univers et l'écriture de l'auteure pour que ce roman plaise. Ce n'est pas un coup de coeur car si je me suis passionnée pour l'histoire, je n'ai pas accroché aux personnages que j'ai trouvé peu attachants et pour certains agaçants. Faut-il toujours nécessairement parler romance/ amour dans du YA ? Ainsi la relation Pythagore/ Foresta m'a agacé. Je pense que le point fort étant l'aspect fantastique du roman avec tout ce que ça comporte de questions sur les voyages parallèles, les fréquences hautes et basses, les effets des ondes sur notre corps, les angles morts... et le lien du projet avec le coma du père de Pythagore, tout ceci était fascinant pour ma part. Malgré ces bémols, j'en ressors contente et curieuse de connaître la suite.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr