Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le Chant du coeur ♥ ♥ ♥

0
Amy Harmon

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Frédérique Le Boucher
Avril 2017
388 pages - 17,90 euros

Roman ados dès 14/ 15 ans
Thèmes : Amour, Famille, Deuil

Quatrième de couverture : "Pour moi, le paradis, c'est la cloche qui annonce le début d'un match de free fight, l'adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C'est la foule indistincte qui scande mon nom et l'adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu'à ce que je rencontre Millie. Jusqu'à ce que je change. Si l'octogone était mon paradis, alors Millie était l'ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m'a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l'on ne pense pas gagner."

A propos de La loi du coeur :  
"J'ai été bluffée parce que La loi du coeur défie tous les codes du genre young adult : c'est du contemporain mêlé à une enquête policière prenante (disparitions de jeunes filles) et à du paranormal/fantastique grâce au don de Moïse. Et tout s'enchaîne impeccablement avec une clarté, une évidence que c'en est troublant, sublime, éprouvant. Alors oui, on pleure, on a une boule dans la gorge tellement parfois c'est douloureux pour nos personnages mais derrière le tragique, il y a de l'espoir, une lumière, celle de l'amour, celle de la guérison, celle du pardon, celle de la seconde chance, du repentir et de l'après. Mais ce n'est pas que ça et j'aime à croire que la vision des choses d'Amy Harmon est réelle tellement c'est beau et magnifique. En un mot : EPOUSTOUFLANT!"

Après La loi du coeur, j'attendais avec impatience de lire Le Chant du coeur mais en même temps je ne savais pas du tout à quoi m'attendre : une suite directe avec Moïse et Georgie ? une autre histoire d'amour bouleversante ? l'histoire de leurs enfants ? Ce fut ainsi une très belle surprise de retrouver un personnage déjà rencontré dans le premier tome, à savoir Tag (alias David, dont Moïse fait la connaissance lorsqu'ils se retrouvent tous deux en hôpital psychiatrique). On fait sa connaissance de manière plus approfondie, ce Tag qui est à la fois déroutant et paradoxal mais toujours présent pour Moïse (même si on découvrira qu'il a besoin de Moïse). C'est un homme charismatique et il reprend sa vie en main. L'auteure s'attache à évoquer son parcours et son évolution psychologique jusqu'à ce qu'il devienne patron d'un bar et d'une salle de boxe. C'est là qu'il rencontre Millie, cette jeune fille venue postuler comme danseuse et qui est aveugle. La fraîcheur, l'humour, la sensibilité et la tendresse de Millie vont avoir raison de David qui va tomber fou amoureux d'elle...puis l'abandonner. 

Il va falloir que vous lisiez ce roman par vous-même pour découvrir toute la teneur et l'intensité émotionnelle qui se dégagent des personnages de Tag et de Millie. Leur histoire est peu commune et elle est belle et ce qui vient ensuite est poignant : les cassettes audio enregistrées laissées par Tag à Millie, que nous allons écouter attentivement, le coeur serré, aux côtés de Millie et Moïse, pour comprendre pourquoi Tag est parti soudainement. C'est à travers ce point de narration, celui de Tag que l'on découvre comment est né leur amour, entre faiblesses et forces, entre attirance et réserve. Le roman est tout en tension émotionnelle et on le lit avec le ventre noué, les larmes aux yeux lorsque tout s'éclaire. Amy Harmon a la capacité de conjuguer l'espoir au chagrin, la beauté à la douleur, la poésie à la vie, le deuil à la lumière. Elle parle de maladie, de mort, de combats difficiles et intérieures, des drames et des épreuves, d'autisme, d'amitié, d'amour, de vie et de famille avec une justesse qui prend au coeur. C'en est bouleversant, fort et terriblement émouvant.  

On ressort de ce diptyque, atteints dans notre âme, touchés dans notre coeur, chamboulés et étrangement grandis et heureux face à l'universalité de ses propos, face à l'écho qui résonne dans nos propres vies. Si ça fait mal, si c'est douloureux, c'est aussi nécessaire et magique en soi tellement l'auteure réussit à nous faire ressentir de multiples sentiments. 

Si vous n'avez toujours pas lu du Amy Harmon, je vous conseille chaleureusement de commencer de toute urgence parce qu'on n'en ressort pas indemne mais forcément conquis... 
 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr