Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Le secret de la Dame en rouge

1
Béatrice Bottet

Scrinéo
Avril 2017
406 pages
16,90 euros

Roman ados dès 13/14 ans
Thèmes : Enquête, Paris, Science

Résumé de l'éditeur : En cette fin du XIXème siècle, on prépare à Paris l'exposition universelle, et l'inauguration de la Tour Eiffel. Violette Baudoyer se réfugie dans la capitale après avoir fui sa famille, qui cherchait à la marier de force. Elle est recueillie par Madame Bouteloup, et formée à la voyance au sein de la bonne société. Florimond Valence est quant à lui journaliste aux Nouvelles du matin, et mouchardeur pour le commissaire Aristide Barjoux. Lorsque le corps d'une femme est découvert dans le quartier de Belleville, Florimond doit élucider l'affaire. C'est alors qu'il va croiser la route de Violette… Qu'a-t-elle à voir avec ce meurtre ? Est-elle menacée ? Florimond peut-il l'aider ? 



Lorsque j'ai vu cette couverture, j'ai craqué! Elle est magnifique et le Paris du XIXème!! Whaouh... De plus j'ai déjà lu des romans de Béatrice Bottet et j'adore les ambiances qu'elle invente, recréant l'époque historique à la perfection (même si je trouve que son vocabulaire est parfois trop compliqué pour des jeunes dès 12 ans). Pour se lancer dans ce roman, il faudra donc déjà avoir un bon niveau de lecture pour nos jeunes.

Nous suivons deux personnages principaux : Violette Baudoyer ayant fui sa famille pour aller à Paris et être formée à la voyance au sein de la bonne société. Ce qui m'a attiré chez elle c'est son don unique de voyance, pouvant lire dans l'eau le passé et l'avenir. Florimond Valence est journaliste et à la fois indicateur pour le commissaire Aristide Barjoux. L'un et l'autre vont suivre des chemins différents, chacun traînant ses casseroles, ses défauts et ses atouts. Florimond est en difficulté avec le journal et vient de se faire écourter par la famille de celle qu'il fréquentait, sans le sou. S'il veut s'en sortir, il devra résoudre l'affaire... Quant à Violette, elle doit beaucoup à Madame Bouteloup qui l'a formé, logé et nourri. La dette semble infinissable et s'épaissir de jours en jours, malgré les nombreuses prédictions de la jeune femme et son succès florissant. Si l'auteure pose doucement les bases de son décor et de ses personnages, l'action arrive avec la découverte du cadavre d'une femme dans le quartier de Belleville, atrocement mutilée, sans cerveau! Florimond doit élucider l'enquête mais d'autres victimes apparaissent... Quel est le point commun entre toutes ces femmes ? Pourquoi prélever leur système nerveux ?  

Puis il y a les frères Collenot et leurs expériences scientifiques, à l'époque de l'Exposition Universelle, qui souhaitent démontrer à l'aide d'une machine "de voyance" que l'on peut prédire l'avenir (et servir à des fins politiques). Et c'est cet aspect là qui m'a passionné dans Le secret de la Dame en rouge. Au-delà de l'enquête sur les crimes commis, j'ai adoré suivre les prédictions et les dons de voyance de Madame Euryale (alias Violette), de voir comment tout allait être mis en corrélation avec les expériences scientifiques des Collenot, comment Florimond allait faire le lien entre l'identité des victimes, leur métier et le tueur, sa rencontre avec Violette. Très vite, on devine facilement où tout va nous mener, on reste dans du jeunesse, brillamment documenté et relaté mais les ficelles sont prévisibles ainsi que le dénouement. 

La grande originalité et force du roman, ce qui fait qu'il est captivant et dense, c'est bien sûr le Paris du XIXème siècle, décrit et raconté par la plume de Béatrice Bottet. C'est un Paris fascinant et parfois bien contradictoire, qui se passionne pour l'arrivée de l'électricité ou du téléphone, qui s'émerveille devant l'Exposition Universelle et la Tour Eiffel mais qui reste parfois mystérieux, révélant la complexité d'une haute société prisant les devineresses, la cartomancie ou les boules de cristal !

Comme dans les romans de Rose-Aimée ou de Pénélope Green, j'ai apprécié de retrouver ce côté un brin féministe, mettant en valeur une femme à la fois fragile et forte, courageuse, souhaitant se battre pour sa condition et ne pas rester prisonnière. En plus de ce contexte historique, il y a tout l'aspect thriller fantastique qui nous tient en haleine avec des personnages attachants et colorés ! Une lecture qui m'a beaucoup plu, entre étrange et fantastique, entre thriller et quête identitaire, servie par une écriture bien dosée, fluide et prenante, immersive et efficace. 
 

Commentaires

  1. J'ai adoré l'ambiance de ce roman, par contre j'ai vraiment trouvé dommage qu'on sache dès le début qui sont les responsables des meurtres... ça rend toute l'histoire prévisible, et l'enquête de Florimont semble bien factice ! Mais tout le "fond" de Paris est vraiment génial !

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr