Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Follow me Back

0
A.V. Geiger

Robert Laffont
Collection R
Traduit de l'anglais par Frédérique Le Boucher
Juin 2017
358 pages
16,90 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Twitter, Célébrité, Réseaux sociaux

Quatrième de couverture : L'agoraphobie de Tessa Hart l'empêche de sortir de sa chambre. Son seul moyen de s'évader : le fandom en ligne d'Eric Thorn, superstar pop-rock. Quand il tweete, c'est comme s'il s'adressait directement à elle, comme s'il la comprenait... Eric Thorn dit à ses fans qu'il les aime toutes, mais c'est son équipe de com qui parle pour lui. En réalité, il est terrifié par cette adoration débordante. Surtout depuis qu'un autre jeune prodige de la chanson a été assassiné...
Pas de bio. Pas de photo de profil. Pas d'historique. Personne ne doit savoir qui se cache derrière le nom de Taylor, ni la raison secrète qui pousse ce hater à vouloir détruire la réputation d'Eric Thorn... 

Je n'ai jamais été groupie au point d'hurler d'hystérie face à un chanteur ou un acteur, de même que je n'ai jamais été une fan idôlatrant quelqu'un. Alors forcément lorsque j'ai commencé Follow me Back et qu'il a fallu que je me mette à la place de Tessa Hart qui va vivre, presque par procuration sa vie à travers son compte Twitter et qui n'a de cesse d'idôlatrer un chanteur Eric Thorn, cela m'a fait sourire et m'a paru un brin très ado, immature. Puis en avançant dans l'intrigue, on s'aperçoit que les choses sont plus complexes que ça et si Twitter n'est pas un réseau social auquel j'adhère, j'ai aimé suivre l'examen minutieux qu'en fait l'auteure. A.V. Geiger a d'abord autopublié Follow me Back sur la plateforme Wattpad... Je n'ai aucun a priori sur ce principe d'auto-publication et je me suis lancée avec entrain dans cette lecture.

Follow me Back est une excellente surprise et la teneur du roman m'aura tenu en haleine de bout en bout, même si j'ai trouvé Tessa Hart très égoïste, égocentrique car sa maladie mentale, l'agoraphobie l'empêche de voir et d'appréhender la réalité. Ainsi ses interactions sociales sont pour la plupart virtuelles : après avoir inventé une fan-fiction à propos d'Eric Thorn, son tag Twitter a été retweeté par l'équipe marketing d'Eric Thorn. Le roman est de ce point de vue hyper intéressant car on apprend tout sur Twitter et sur les coulisses du star-system ou comment ériger un chanteur en un objet marketing. On comprendra donc tous les rouages de Twitter avec des termes comme follow, retweets, messages privés, comptes... L'équipe marketing d'Eric Thorn n'a rien loupé du buzz puisque Eric Thorn est invité à répondre à ses fans. Sauf qu'Eric Thorn, mon personnage préféré dans ce roman, en a assez qu'on le prenne pour un objet d'adoration et qu'on le remarque plus pour ses abdos que pour son talent. Comme tout chanteur à succès, au départ il était content de l'attention et de la reconnaissance que ses fans lui vouaient... mais depuis peu l'ampleur du phénomène est tel qu'il a l'impression de perdre le contrôle de sa vie, de ses chansons. Eric Thorn déteste cet effet de fans complètement obsédées, qui crient à l'amour et dépassent les limites de la célébrité. Il est d'autant plus paniqué depuis qu'un autre chanteur s'est fait assassiner par une fan jalouse croyant qu'ils vivaient une relation secrète sur Twitter. Complètement barje. On comprend pourquoi Eric est mal à l'aise avec tout ça et pourquoi ça le dérange que son équipe de presse le pousse à interagir avec ses fans à travers des tweets hypocrites et sans profondeur.

Excédé par toutes ses dérives, il décide de créer un faux compte Twitter et d'inviter Tessa Hart et de se faire passer pour un détraqueur d'Eric Thorn, afin d'évaluer ce qui motive les fans à agir de manière aussi exagérée. Sauf qu'en discutant avec Tessa, il va comprendre qu'il s'agit d'une fille comme les autres, tout à fait normale, à quelques phobies près mais surtout qui aime Eric Thorn pour sa musique et non pour sa célébrité. Le lecteur, mis dans la confidence, va alors s'introduire dans leur relation et s'amuser de voir leurs échanges à la fois drôles et timides. Cela crée une réelle complicité et proximité entre le lecteur et les personnages, et entre les personnages eux-mêmes alors que tout est virtuel! Follow me Back en devient captivant et prenant pour cette romance subtile qui naît doucement entre Tessa et l'objet de son affection dont elle ne connaît pas la véritable identité. De ce côté là le roman fonctionne et c'est très efficace car au-delà des apparences, chacun traîne ses casseroles.

Puis survient le drame, un dénouement complètement FOU, complètement inattendu qui m'a fait adorer le roman basculant dans un genre thriller. Je me languis déjà de lire la suite prévue pour l'année prochaine. J'en suis restée scotchée de stupeur et à partir de là on imagine tout un tas d'hypothèses et de scénarios! Au final Follow me Back a été une très bonne surprise, une lecture divertissante pleine de suspense et très intéressante pour cette description assidue des usages de Twitter. Cela ne me donne toujours pas envie d'utiliser ce réseau social mais rassurez-vous j'ai passé un excellent moment et je vous le recommande chaudement!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr