Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Timelapse

1
Nadia Richard

Michel Lafon
Juin 2017
317 pages
14,95 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Temps, Relations, Young Adult

Quatrième de couverture : "Sans vraiment y réfléchir — comme à chaque fois d'ailleurs — je saisis l'instant pour figer le temps. L'atmosphère plongea aussitôt dans ce silence pesant qui me devenait presque familier. Tous étaient, de marbre, immobiles : ça avait fonctionné. Je pris à peine une seconde pour les observer un à un, quand mon regard croisa celui de Matthias. Il était figé lui aussi, mais d'une autre façon. Il me fixait droit dans les yeux, glacé, horrifié."

Résumé de l'éditeur :  Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité. Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ? Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences. 

Le résumé de ce roman me tentait énormément (les histoires sur les espaces-temps, les distorsions du temps, le contrôle du temps, j'adore ça) et la superbe couverture me faisait également très envie. Mais attention ne vous y prenez pas : si la couverture fait penser à du young adult fantastique, on est plutôt dans une romance young adult avec un peu de fantastique. C'est là toute la nuance et ici elle est importante. D'ailleurs les éléments fantastiques arrivent vers la fin du roman, ce qui m'a fortement gênée. Dès les premières pages, Samantha assiste à une distorsion du temps. Il semblerait que celui-ci se soit figé. Tout autour d'elle n'est qu'immobilité, les gens sont comme des statues de cire. Elle seule peut évoluer dans cette ambiance inquiétante et imprégnée d'un silence imposant. Puis la vie reprend son cours... dans tout le reste des pages de Timelapse car il sera question surtout de jalousies, de cours en fac, du jeu d'attirance/ répulsion entre Matthias, le fils d'anciens voisins et amis de la famille revenus et Samantha qui ne sait plus trop où donner de la tête entre ses sentiments et son don.  Il y a cette histoire du professeur pas net qui drague ouvertement Samantha.

Franchement, la romance ne m'aura pas convaincue et les personnages sont réellement très fades. Autrement dit pour moi le roman manque de maturité car la plupart des phrases de cette romance m'ont exaspéré "je suis trop conne... non c'est moi qui suis trop con"... On peut faire mieux! Les personnages sont lambda, et c'est un côté qui aurait pu être positif SI l'intrigue fantastique avait été mieux menée surtout qu'il y a de très bonnes idées qui m'ont captivé à la fin et ont su ravivé mon intérêt pour l'histoire. C'est dommage car justement ces éléments sont originaux et auraient pu être encore mieux exploités si bien qu'à part vous dire qu'il est question de bagues de pouvoir appelées baques d'Espalemit. La fin est arrivée très rapidement, et donne une impression un peu bâclée. Au final la moitié du roman nous sert une romance peu attachante et nous frustre car on a envie d'en savoir plus sur l'environnement fantastique. C'est donc un premier tome assez inégal que nous propose l'auteure mais qui pour autant ne m'empêchera pas de voir ce que nous réserve la suite...

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr