Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Given to the Sea #1 - Given duet

1
Mindy McGinnis

Putnam's Childrens
Avril 2017
352 pages
Hardback à partir de 11,39 euros sur Amazon
Lien ici

Young Adult Fantastique

Quatrième de couverture : Khosa was born to be fed to the sea, to prevent the kind of wave that once destroyed the Kingdom of Stille. She can’t be sacrificed until she produces an heir, but human touch repulses her…except for the touch of the Indiri. Dara and Donil are the last of the Indiri, a native race with magic that’s seductive—a force of nature—but dwindling since the Pietra slaughtered their people. Witt leads the Pietra, the fierce warriors who are now marching on the Kingdom of Stille. The stone shores of Witt’s kingdom harbor a secret threat, and to ensure the survival of his people, he’s prepared to conquer every speck of Stille’s soil. Vincent stands to inherit the throne of Stille, but has no wife to share it with. When the beautiful and mysterious Khosa arrives without an heir, Vincent knows that his father will stop at nothing to make sure she fulfills her duty. Torn between protecting his kingdom and protecting the girl whose fate is tied to its very existence, Vincent’s loyalty is soon at odds with his heart. While royals scheme, Pietrans march, and the Indiri struggle to survive, the rising sea calls for its Given, and Khosa is destined to answer.

Grosse déception pour ma part pour cette lecture VO qui me faisait très envie pour son côté fantastique lié à la mythologie de l'eau. Quand on me dit mythologie de l'eau je pense aux mythes de Poséidon, aux sirènes, aux krakens et aussi à l'Atlantide. Tous ces sujets me fascinent mais dans ce roman il n'en est rien. Surtout que des romans YA ayant pour univers fantasy d'eau, je n'en connais pas beaucoup...

C'est très particulier et je ne veux pas vous spoiler, disons que je ne m'attendais pas du tout à ça
et j'ai commencé à flipper au bout d'une centaine de pages car je ne comprenais pas grand chose, mais finalement ce que j'en ai compris demeure l'essentiel et cette impression d'une intrigue brouillonne et désordonnée se retrouve dans les avis Goodreads. Autrement dit l'univers mythologique est confus, ça parle beaucoup de guerre et de conflits entre les différents Royaumes terriens, entre les rois et les reines qui s'allient ou se combattent pour obtenir le pouvoir sur le Royaume de Stille. La première chose que je reproche à l'auteure est de ne pas avoir expliqué son univers. Comment est apparu le Royaume de Stille ? Pourquoi la mer réclame-t-elle un sacrifice pour ne pas "avaler" le royaume ? Pourquoi Khosa danse-t'elle quand elle s'offre à la Mer ?
 
J'aime beaucoup les personnages de Khosa et Vincent mais la multitude de personnages que l'on suit par alternance empêche vraiment de s'intéresser à eux. Il y en a 5 en tout et c'est vraiment lourd à lire. Adieu monde mythologique de la mer, adieu sirènes, bonjour les discussions interminables sur les choix du trône et de conflits, sur le sacrfice et cette obsession de l'imprégnation (terme que j'ai rencontré dans les récits vampiriques!!). Peu de magie hormis sous la forme des jumeaux Dara et Donil, les jumeaux d'Indiri, peuple indigène possédant encore des pouvoir magiques reliés à la nature et aux animaux. Khosa c'est la fille de la mer, donnée en sacrifice. Tous les 17 ans, la mer réclame un sacrifice et envoie une fille qu'on appelle The Given ou Given to the Sea, qui va devoir "s'imprégner" d'un prince humain du royaume de Stille, pour être de nouveau noyée, "rendue" à la Mer. Et il faut au moment de sa noyade qu'elle soit enceinte, d'une fille pour que la lignée du don se perpétue, la mer étant féminine. Ce sacrifice est nécessaire afin que la mer ne se soulève pas et ne menace pas d'engloutir la Terre et le Royaume de Stille en une vague géante... Vincent, le troisième héritier du trône de Stille va d'emblée se prendre d'affection et de compassion pour cette jeune fille énigmatique et fragile qui a accepté son sort avec volonté. Il souhaite la protéger de son père, le Roi de Stille qui compte bien assurer sa mission. Khosa quant à elle a peur d'être imprégnée, c'est-à-dire du contact nécessaire à la procréation.

Il aurait pu y avoir du très bon à exploiter autour de l'Atlantide mais on en est loin. Pourquoi comment, où, donc... on ne sait pas... je cherche encore alors que j'en étais à la moitié. Il y a beaucoup de narrateurs et cela gêne énormément dans l'attachement des personnages et dans le rythme de lecture. Il y a Khosa et Vincent qu'on suit plus longuement et que j'ai beaucoup aimé. Il y a Dara et Donil, que le lecteur aimera suivre car Dara a un tempérament de feu et formente un plan pour renverser le pouvoir mis en place. Puis il y a Wit le Lythos, à quoi il sert celui-là ?... à rien, on sait simplement qu'il dirige La Pietra, l'armée du royaume de Stille! Et donc Dara est amoureuse de Vincent, qui lui-même est attiré par Khosa et par Dara et Khosa est fascinée par Donil. Mon Dieu au secours. Un bon gros triangle/ carré?? amoureux qui ne sert strictement à rien. Bref le roman ne vaut pas le coup et c'est dommage car la couverture elle, est splendide! En un mot : SNIFF!!

Commentaires

  1. Bon ben clairement, ça ne donne pas du tout envie de l'acheter et le lire. Mon banquier te remercie :D

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr