Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un blog spécialisé en littérature de jeunesse né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagé, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mon fils.

Merci à vous et bonne visite...

Hôtel des muses ♥ ♥ ♥

0
Ann Kidd Taylor

Calmann-Lévy
Traduit de l'anglais par Christine Barbaste
Mai 2017
394 pages
20,90 euros

Quatrième de couverture : Maeve, une biologiste marine, arpente les océans du monde. À l’approche de son anniversaire, elle retourne dans le golfe du Mexique, à l’Hôtel des Muses, fondé par son exubérante grand-mère sur un îlot paradisiaque. Dans ce lieu splendide où elle a grandi, elle veut faire le point sur sa vie.
Ce séjour va prendre une tournure inattendue. Dès son arrivée, Maeve ap­prend qu’un nouveau chef a été embauché : Daniel, son amour de jeunesse, avec qui elle a failli se marier sept ans plus tôt. Puis son frère lui annonce qu’il va publier un premier roman inspiré de sa vie amoureuse. Maeve se sent tra­hie, et bientôt, quelqu’un s’en prend aux requins citrons, son espèce favorite… Avec un cadre somptueux, une fine analyse des sentiments et des personnages profonds, Hôtel des Muses est une évocation tendre et touchante du pouvoir du pardon et de la promesse du véritable amour.
 
Hôtel des muses a été présenté comme le "roman de l'été" à ne pas rater... mais ce qui m'a attiré vers ce roman ce n'est pas sa publicité, ni même la romance sous-jacente que laisse présager la quatrième de couverture, c'est sa couverture sublime qui invite à un roman tendre, serein, apaisant et poétique, ainsi que le contexte paradiaque. Des histoires qui se déroulent dans le golfe du Mexique, sur l'île de Palermo, cela est peu courant et le côté insolite du cadre m'a d'emblée conquise.
Ensuite l'autre point fort et l'originalité du roman c'était son héroïne, Maeve, passionnée et amoureuse des requins, biologiste marine qui revient d'une étude de six mois sur l'île de Bimini (au large de la Floride) où elle a observé les requins citrons. Maeve a 30 ans et consacre sa vie à l'analyse et à la protection des requins. Quelques années auparavant elle n'était pas seule puisqu'elle s'apprêtait à épouser Daniel, le grand amour de sa vie... Aujourd'hui célibataire, la vie amoureuse de Maeve la pèse, solitude ennemie, et elle succombe au charme d'un autre biologiste anglais, un certain Nicholas. Mais elle est un peu perdue et ne sait pas où peut mener cette nouvelle relation alors qu'elle éprouve toujours des sentiments pour Daniel...
De retour de sa mission, Maeve est heureuse de retrouver l'hôtel de sa grand-mère Perri, un hôtel nommé Hôtel des Muses en hommage aux grands écrivains et aux oeuvres littéraires! Chaque chambre étant consacrée à un auteur célèbre... pour Maeve c'est un havre de paix, un refuge rempli de souvenirs, heureux et tristes, de son enfance, de son adolescence, de ses blessures... jusqu'au moment où elle rencontre Daniel. Sa grand-mère l'informe alors qu'il travaille comme chef cuisinier à l'hôtel et qu'il s'est installé à Palermo...

Ce qui m'a d'abord plu dans Hôtel des Muses c'est l'histoire des personnages, principaux comme secondaires car à l'image de Maeve, chaque personnage a une personnalité forte, des projets professionnels, des passions : Perri sa grand-mère est une femme forte et courageuse qui a élevé seule deux petits-enfants après la mort de leurs parents, le frère de Maeve écrit un roman et cherche à se faire publier, Daniel son ex a suivi un parcours fait d'accidents mais se débrouille bien et s'épanouit dans un autre rôle (qu'il vous faudra découvrir!)... Tout ce monde gravite autour de Maeve dont la passion pour les requins ressort avec intensité, et parfois nostalgie. L'auteure nous livre de beaux passages entre poésie d'une passion qui s'anime et dessine le destin d'une femme (bien que la naissance de cette passion est due à des circonstances peu enviables!) et mélancolie d'un amour perdu, puis d'une page qui doit se tourner pour laisser place à l'espoir d'un avenir. Nous ne sommes donc pas dans la romance pure, il y a tout un tas d'ingrédients qui rendent ce livre attachant et captivant : la beauté et la quiétude qu'inspirent le monde sous-marin, une intrigue autour de la disparition de requins où Maeve va se lancer dans une enquête, l'histoire d'une passion tellement intense qui dépasse parfois les raisons humaines et touche à la fascination voire à l'obsession (le frère de Maeve déteste les requins), une histoire de choix, de destins croisés et de pardon. 

Bien sûr j'ai été captivé et happé par le fait de savoir pourquoi Daniel et Maeve ne se sont pas mariés et curieuse de connaître l'évolution de leur relation, sept ans après, marquée par les regrets et les non-dits mais j'ai adoré toute la mélancolie qui se dégage du roman et le personnage de Maeve qui nous emporte dans son univers silencieux, créateur de sensations. Un monde qui la réconforte, qui la rend plus courageuse et qui lui permet de vivre une vie bien remplie, à l'image d'un bibliophile. On est loin du roman à l'eau de rose, bien au contraire, parfois j'ai été très émue par la psychologie tout en finesse et le portrait de certains personnages qui sont fait d'amour, de colère, de joie, de peine, de regrets, d'envies, de doutes... L'écriture d'Ann Kidd Taylor est très belle, elle dépeint les sentiments avec délicatesse, profondeur et sensibilité. Il y a aussi une certaine sérénité dans ses mots, une grande maturité qui font qu'on se régale et qu'on jette volontiers l'ancre pour ce voyage immersif et par certains côtés bouleversant... Alors oui finalement après l'avoir lu, je peux vous le dire, c'est le roman de l'été, pour son cadre, pour sa finesse d'esprit, pour ses personnages attachants qui vont vous embarquer dans une aventure humaine riche et intéressante. Un petit coup de coeur!
 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr