Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La plage dans la nuit

0
Elena Ferrante
Illustré par Mara Cerri

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'italien par Elsa Damien
Septembre 2017
48 pages
13 euros

Album Jeunesse dès 7 ans
Thèmes : Nuit, Enfance, Cauchemar

Quatrième de couverture : Mati est une petite fille de cinq ans qui parle beaucoup avec moi ; je suis Celina, sa poupée. Son père vient d'arriver, il la retrouve au bord de la mer tous les week-ends. Il lui a apporté un cadeau : un petit chat noir et blanc, qu'elle a appelé Minou. Et maintenant, on dirait que je ne l'intéresse plus... C'est le début d'une nuit interminable, d'une aventure fantastique pleine d'émotions. Le premier album jeunesse d'Elena Ferrante.



Près du mur
Tout est obscur
Tout va de traviole
Et sans paroles
Il manque la voix
Faisons feu de tout bois
Celina y passera aussi
Cette vilaine gamine

Les péripéties d'une poupée nommée Celina, abandonnée sur la plage par sa maîtresse de 5 ans... Mati est tellement heureuse d'avoir un chaton qu'elle en a oublié sa jolie poupée. Pour Celina commence un périple affreux et violent, volée, maltraitée par le Cruel Plagiste du Couchant et son ami le Grand Râteau dont la mission est de terroriser et martyriser tous les objets abandonnés dans le sable. Ils les entassent pour y mettre le feu. Quelle nuit épouvantable ! Les aventures et les mésaventures s'enchaînent, à la fois incroyablement fantastiques et effrayantes, angoissantes, reflet des peurs enfantines et des appréhensions sur la séparation, que ce soit avec les parents ou le doudou/ poupée, cet objet qui sécurise et rassure l'enfance...


Si j'aime beaucoup les thèmes abordés dans le texte de Elena Ferrante : la séparation, les peurs enfantines, les cauchemars, la nuit, la relation de l'enfant avec ses jouets, l'affection porté aux objets/ jouets, la solitude, la peur de l'abandon, la jalousie... autant de thèmes de la petite enfance, j'ai moins adhéré à certains choix de mots qui m'ont paru violents et agressifs. Il faut dire que cette poupée ne vit pas des choses faciles mais retrouver des termes comme "Arrache-toi le nez, crache tout au sol, tu vas rester toute seule"... cela m'a dérangé. Alors oui le texte interpelle, il est poétique, magnifique mais violent et parfois glauque aussi. Je me vois mal raconter cette histoire à mon enfant car je trouve l'ensemble brutal. Heureusement tout se finit bien mais le Cruel Plagiste et son ami filent la chair de poule! Au niveau des illustrations de Mara Cerri, c'est réussi et en complète harmonie avec le texte. J'étais tellement dedans que cela m'a quand même fait flipper un peu (surtout le regard de la poupée). Il y a un je ne sais quoi d'angoissant dans les images. C'est à la fois raffiné, métaphorique, et mis en images de manière percutante et expressive. Un bel album, indéniablement, une fable moderne et parfois cruelle, mais qui ne m'a pas entièrement convaincue malgré le fort pouvoir des mots et des illustrations visuellement porteuses de sens.



Commentaires

Enregistrer un commentaire

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr