Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

La disparue de Noël

1
Rachel Abbott

Editions Belfond
Collection Le Cercle
Traduit de l'anglais par Muriel Levet
Novembre 2017
480 pages
21,90 euros

Thriller

Quatrième de couverture :  Une route de campagne verglacée. Une voiture qui perd le contrôle : la conductrice est tuée sur le coup ; Natasha, sa fille de six ans assise à l'arrière, se volatilise sans explication. 
Quelques années plus tard, David fait de son mieux pour se reconstruire après le drame qui a emporté sa femme et sa fille. Il forme désormais un couple heureux avec la douce Emma et le petit Ollie, adorable bambin de dix-huit mois qui comble leur foyer. Mais un jour, une inconnue débarque dans leur cuisine. Natasha. Où était-elle toutes ces années ? Comment a-t-elle retrouvé le chemin de la maison ? Si David est fou de joie, Emma, elle, se sent vulnérable devant cette adolescente silencieuse. Cadeau ou malédiction ? Que cache le retour de la disparue de Noël ?

Je suis très sensible aux romans à suspense qui parlent d'une affaire de disparition ou d'enlèvement d'enfants... je ne sais pas pourquoi mais d'emblée ça me donne envie de lire. A quelques jours de Noël, Caroline Joseph rentre d'un repas de famille avec sa famille Natasha, âgée de six ans. La route est verglacée, dangereuse et Caroline déteste conduire de nuit. Alors qu'elle est à quelques kilomètres à peine de sa maison de campagne, elle a un accident de voiture dans lequel elle meurt sur le coup. Quant à la petite fille... elle n'est pas dans la voiture, ni aux alentours. L'enquête bat son plein. Où a disparu l'enfant ? Que lui est-il arrivé ? S'est-elle perdue dans les bois environnants ? L'enquête piétine et se clôt par un non-lieu. La police est sans explications sur Natasha. Les années passent. David Joseph, le père de la petite a refait sa vie avec Emma. Ils ont un enfant de 18 mois nommé Ollie. Emma l'adore et ferait tout pour son bout de chou. Un jour et de manière soudaine, elle se retrouve nez à nez avec Natasha, la fille de David, dans leur cuisine. Les réactions de la jeune adolescente sont ambigües et Emma a du mal à la comprendre. Que lui est-il arrivé ? Où était-elle ? Que cache son retour miraculeux ? Pourquoi refuse t-elle de parler à la police ?

La disparue de Noël est un vrai page-turner absolument saisissant, poignant, addictif et... terriblement cruel. Les circonstances de l'accident m'ont vraiment émue et il ne m'en fallait pas plus pour être happée dans l'ambiance glaçante de ce récit au fort suspense. C'est bien simple, je n'ai rien vu venir et j'ai été bluffé par certains rebondissements et retournements de situation. Le personnage central du roman c'est Natasha. Tout d'abord sa disparition qui laisse supposer un nombre incalculable d'hypothèses qui font toutes froid dans le dos. J'ai pensé à tout : enlèvement, enfant sauvage, complot... à tout et croyez-moi mon imagination est fertile mais jamais, jamais je n'aurais cru la revoir quelques années plus tard dans la mise en scène que l'auteure nous décrit. Natasha... les questions sur elle et sur sa disparition fusent mais même quand elle est retrouvée, réapparaissant comme par miracle, les questions demeurent tout aussi mystérieuses et complexes. Voire même plus. Car l'attitude de Tasha, même si on peut le concevoir, est incohérente, difficile à cerner... C'est une adolescente froide, distante, spéciale... on sent qu'elle a de mauvaises pensées, peut être manipulatrice mais est-ce du mensonge ou une confusion psychologique, le choc. Mais que cherche t-elle ? Les réponses, le lecteur les aura et de manière surprenante. 

La psychologie des personnages est bien recherchée et fouillée, surtout celle de Natasha. On devine qu'elle n'a pas vécu des choses faciles d'où sa froideur mais lorsque vous aurez lu ce livre, vous serez surtout scotchés par le scénario qui glace le sang. Je n'imaginais pas ça et même la fin m'a fait frissonner. C'est une fin triste en plus, cruelle et déchirante... mais ça colle à la tonalité du roman. Par contre le seul bémol que je pourrais avoir, c'est que les relations entre certains personnages étaient un peu trop alambiquées à mon sens, trop fouillis. A un moment l'auteure m'a perdu. J'ai adoré la personnalité de Tasha donc qui est ici brillamment menée... on sent qu'elle a des failles et qu'elle s'attache à Ollie. Même si on peut lui en vouloir pour sa dureté, on la plaint et on s'attache à elle car ce qu'elle a vécu est horrible et profondément injuste. Elle est en colère, on le comprend et en colère contre David mais pourquoi ? Parce qu'il ne les a pas accompagné six ans auparavant ? C'est toute la noirceur, la cruauté du monde qui transparaît ici, c'est volontiers crapuleux et parfois choquant. Avec un scénario et des rebondissements efficaces et bien ficelés, on passe un moment de lecture prenant et divertissant. La tension et le stress montent en même temps que celui de Emma... à vous de savoir pourquoi car je vous recommande vivement cette lecture hautement angoissante. L'ambiance est réussie : c'est glauque, sombre, entre un Taken (le film) et Tunnels (la série TV), c'est oppressant et ça vous plombe parfois le moral car on se demande comment de telles choses sont possibles. En tout cas, j'ai adoré cette lecture que j'ai dévoré en deux jours. Pour les amateurs du genre, c'est le cadeau idéal à glisser sous le sapin!

Commentaires

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr