Image

Image

Bienvenue

Sous le feuillage est un webzine spécialisé en littérature de jeunesse (mais vous y trouverez aussi de nombreux avis sur la littérature pour adultes) né en avril 2008. Pour vous parler de mes coups de coeur, partager ma passion pour cette littérature si vivante et productive. Il s'agit d'un blog à l'image de ma passion pour la littérature de jeunesse : simple, engagée, enthousiaste.
Pour découvrir, rêver, vibrer, s'évader et s'amuser...
Depuis 2014, en tant que maman, je vous parle de mes découvertes en matière de jeux, jouets, activités et loisirs créatifs que je partage avec mes fils.
Mes genres : fantasy/ fantastique, romance, young adult, thriller, historique et contemporain.

Merci à vous et bonne visite...

Les mille visages de notre histoire de Jennifer Niven

1
Jennifer Niven

Gallimard Jeunesse
Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau
Février 2018
464 pages
17 euros

Roman ados dès 14 ans
Thèmes : Young Adult, Société, Physique

Quatrième de couverture : Tout le monde croit connaître Libby Groby, pourtant, personne ne s'est jamais intéressé qu'à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer : Libby s'est inscrite au lycée. Tout le monde croit connaître Jack Masselin : étudiant rebelle, sexy... aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux. Une histoire d'amour rédemptrice. Des ados justes et charismatiques et le courage de s'accepter tel que l'on est.



Libby revient au lycée après avoir passé des années recluse dans une chambre d'institut spécialisé pour les adolescents obèses. Tandis que Jack Masselin est le garçon cool, sexy du lycée. Les copains de Jack s'apprêtent à faire un sale tour à Libby mais Jack, qui a le coeur juste décide de s'interposer... à sa manière, spéciale et maladroite. L'histoire finit mal et devant la proviseure qui oblige les deux adolescents à côtoyer un groupe de parole. Si Libby est pleine de doutes, de questions et d'angoisses concernant le regard méchant des autres qui ne voient en elle que son corps obèse, elle va apprendre à découvrir le secret de Jack qui semble charmant mais distant sans vraiment s'investir dans l'émotionnel...

J'ai dévoré ma lecture et j'ai trouvé le personnage de Jack très touchant. Je ne savais même pas que la pathologie dont il est atteint existait et dès les premières pages j'ai été captivée. Ça se lit très vite et l'écriture est tour à tour drôle, tout en émotion et actuelle. Le point fort c'est qu'il y a beaucoup de dialogues et d'interactivité entre les personnages et dans l'alternance du récit, ce qui fait que le roman se dévore. Grâce à une écriture enlevée et spontanée, Les mille visages de notre histoire est un roman plein de fougue et d'énergie qui a su aussi me divertir. Bon il faut dire que Jack comme Libby ne sont pas des ados comme les autres donc leur histoire est atypique. De par les thèmes du roman, la poésie et la sensibilité de l'écriture, on se rapproche des romans de John Green avec une part importante accordée à l'adolescence, à l'amour, à la vie, au deuil, à l'obésité et aux troubles psychologiques avec des personnalités complexes, ambigües et extrêmement attachantes. 

C'est aussi l'occasion d'évoquer le poids du regard des autres, de la cruauté gratuite des ados entre eux, ces ados qui ne se font aucun cadeau. Heureusement on va comprendre très vite les motivations de Jack et saisir le pourquoi du comment de son acte. C'est de cet acte que va naître une rencontre inattendue, salvatrice à la fois pour Libby et pour Jack. J'ai aimé le message de ce Young Adult contemporain qui est un parcours du combattant, un apprentissage difficile mais nécessaire de l'acceptation de soi. S'accepter tel qu'on est avec nos défauts physiques, nos maladies, nos désillusions, notre apparence même si cela ne plaît pas aux autres, même si ça ne leur convient pas. En fait ils vont s'aider l'un l'autre à trouver le courage de montrer ce qu'ils sont, qui ils sont. Et ça c'est plutôt un beau message.

J'ai passé un excellent moment en compagnie de Libby et Jack, et c'est une histoire d'amour vraiment sympa et originale à suivre pour son côté intimiste, de celle qui pardonne tout, qui vous pousse à voir au-delà de vous-même. Une relation si charismatique, tellement réciproque et pleine de complicité et qui a su suscité en moi beaucoup d'empathie surtout pour la pathologie de Jack qui dès le départ m'a émue. Je peux donc vous dire que Les mille visages de notre histoire m'a totalement convaincu alors que j'avais des réserves sur Tous nos jours parfaits. C'est un roman solaire, improbable et lumineux!  En tout cas, Jennifer Niven devient une auteure YA à suivre de très près. 



Cette chronique est également disponible sur le blog Mirrorcle World.

Commentaires

  1. J'étais restée sur ma faim avec "Tous nos jours parfaits", mais ce roman me tente déjà beaucoup plus!

    RépondreSupprimer

semer sa p'tite graine!

Sous le feuillage | Design par Catherine Surr